AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Pour être bienvenue de son hôtesse il faut...lui cracher des horreurs ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
InvitéInvité
MessageSujet: Pour être bienvenue de son hôtesse il faut...lui cracher des horreurs ? Ven 25 Fév - 19:19


Harmony & Elizabeth
Pendaison de crémaillère , médisance et verre de vin

Tant de choses avaient changé . Tant de bouleversement avaient eu lieu. Cette épidémie qui faisait rage , l'égoïsme exacerbé de son père. Elizabeth sa plus proche amie avait décidé de prendre son envol, par exemple !
Tant de chambardement qui ne semblaient pas lui être favorable puisque aucun changement n'avait eu vraiment lieu dans son existence. Rien. Pas même la venue d'un prétendant. Pas même la venue d'un nouveau membre Tiddler. Rien. Juste un déménagement éclair. Pourquoi n'était-elle point une héroïne de tragédie ? Ou bien l'héroïne d'un roman à l'eau de rose ? Oui, un roman où un lord renfrogné tomberait sous le joug de sa beauté. Fou de son regard, fou de son esprit...fou de...son regard se posa alors sur la devanture d'un immeuble. Plutôt un hôtel particuliers. Était-ce vraiment là ?

Elle jeta un coup d'œil au billet qu'elle tenait entre les mains. Non, il n'y avait pas le moindre doute possible. Ses pieds l'avaient mené au bon endroit. A la bonne adresse. Celle où demeurait sa chère Lizzie. Émerveillée.Étonnée. Voila bien deux adjectifs qui auraient aisément pu décrire son attitude. Par tout les Saints ! Elle en avait eu de la chance. Partir. Sauter et retomber sur ses pieds. Lady Forbes était bien - des deux- la plus débrouillarde. Sur quel homme avait-elle pu jeter son dévolu ?

Visiblement, devant la distinction des lieux : un gentilhomme.
Évidement ! pensa-t-elle, Elizabeth vivre au côté d'un pédant ? Impossible. Elle avait beaucoup trop de goût.Ses mains vinrent alors tirer sur la ficelle, actionnant ainsi un mécanisme de sonnerie. Un. Deux . Trois. En moins de temps, la porte s'entrouvrit sur une dame de compagnie. Parfait .

- Je suis Lady Harmony Browning...une parente de Lady Elizabeth Forbes.

Elle vit la domestique lever les yeux au ciel ...

- Qu'attendez-vous donc pour aller la quérir ? Et puis, sont-ce des manières de traiter les visiteurs ?

Les temps n'étaient plus ce qu'ils étaient .
Elle se permit d'entrer puisque la servante n'avait pas daigné la prier à le faire. C'est ce que j'appelle prendre des initiatives ! songea-t-elle, devant la mine éberluée de son accueil.

Spoiler:
 


Dernière édition par Harmony Browning le Ven 3 Juin - 20:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Elizabeth ForbesLady
Ton prénom : Alex' ou Lexou ou Lexia ou Lexina
Célébrité : Evan Rachel Wood
© : Shiya
Messages : 3205
Date d'inscription : 14/07/2010
Localisation : Quelque part entre ici et ailleurs

Reputation
Famille: Tiddlers
Age du personnage: 23 ans
Relations :
MessageSujet: Re: Pour être bienvenue de son hôtesse il faut...lui cracher des horreurs ? Lun 7 Mar - 3:37

Aujourd’hui, Elizabeth recevait de la visite, et pas n’importe quelle visite s’il vous plait ! Elizabeth recevait Harmony, sa meilleure amie, mais également cousine lointaine. Toute ravie de la revoir, Elizabeth tenait à ce que tout soit parfait. Ainsi avait-elle supervisé les préparatifs afin que tout soit en ordre, mais surtout parfait !!

Elle profitait que ce tuteur se soit absenté pour la journée pour la recevoir, elle avait tellement de chose à lui raconter, mieux valait que ce dernier ne se trouve pas dans les parages. Il pouvait être vieux, il était encore loin d’être sénile et gâteux. Mais il n’y avait eu que la fortune qui l’avait réellement intéressé, quoiqu’il ne fût pas si laid à regarder. Bien au contraire, il était plutôt bel homme pour un homme de 40 ans. Il était bien conservé comme elle aimait le lui dire, juste pour l’embêter. Mais elle préférait très largement les jeunes, ceux de moins de trente ans, avec de la vigueur dans les tripes ! Elle est folle. Le chat n’étant pas là, les souris pouvaient danser, en l’occurrence Elizabeth et Harmony. Elizabeth avait tout orchestré de A à Z. Commander était dans sa nature, donner des ordres aux pauvres petits domestiques craintifs et tremblants devant elle. Un sourire au x lèvres, elle vérifia une dernière fois que tout était à sa place, juste avant d’entendre la sonnette. Surement Harmony, ponctuelle comme toujours !

Elle envoya une domestique lui ouvrit, mais comme dit le proverbe on est mieux servi que par soi même ! Quelle catastrophe cette domestique. Trouvant qu’Harmony était bien longue à arriver jusqu’au salon, Elizabeth décida d’aller voir par elle-même. Et heureusement qu’elle le fit. La domestique ne prenait pas la peine de la faire rentrer. Mais quelle godiche !

« Si je vous envoie ouvrir la porte c’est pour une bonne chose. Ne vous ai-je pas dit que j’attendais mon amie et cousine Lady Harmony Browning. Allez débarrasser là de son manteau et déguerpissez de notre vue. »

Tandis que la domestique s’exécutait, Elizabeth accueillit son amie.

« Je suis vraiment désolée, le personnel n’est plus ce qu’il était. Même ici, il demeure exécrable. Suis-moi, nous allons nous installer dans le salon. J’ai tellement de choses à te raconter ! »

Elizabeth prit les devants et repartit en direction du salon, suivie par son amie. Elle s’installa dans l’un des fauteuils, faisant signe que l’on pouvait apporter le thé.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://remember-austen.forumactif.com/acceptes-f37/elizabeth-forbes-ok-t624.htm http://remember-austen.forumactif.com/qui-veut-un-lien-f51/une-libertine-liberee-ca-existe-ca-elizabeth-forbes-t637.htm
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Pour être bienvenue de son hôtesse il faut...lui cracher des horreurs ? Jeu 10 Mar - 21:32

Grand Dieu son amie lui avait manqué !
Tout chez sa chère Elizabeth lui mettait du baume au cœur à commencer par son autorité !
Dire qu'elle vivait loin des Tiddler ! De l'eau avait coulé sous les ponts d'une furtive manière.Un Battement de cil, un clignement de paupière et voila qu'elle s'en était allé vivre sa vie: pleinement !

La domestique vint la débarrasser de son manteau .Elizabeth semblait comblée.Bath lui avait octroyé un certain teint qui allait à merveille avec sa personne.Décidément, tout allait à l'encontre de Meryton.Tout.Absolument tout.Que ce soit : le climat, la populace ( diversifiée) ...même les pavés prenaient des couleurs festives !
Lorsqu'elle lui dit que les employés n'étaient plus ce qu'ils étaient , elle ne put contredire, c'était exactement ce qu'elle pensait et ceux des Tiddler auraient -aisément- pu en prendre pour leur grade : Cette compagnie de bras cassés ! pensa-t-elle , un sourire venant fendre ses deux lèvres rouges.Harmony suivit la lady dans le salon et s'installa dans un fauteuil.Le mobilier était d'un confort ! Certes, la décoration aurait pu être moins...masculine mais il n'en était pas moins agréable à regarder.Ses yeux vinrent se poser sur sa cousine , un air sérieux venant s'imprégner sur son visage.Elle avait tant de choses à lui dire et tant de question, aussi.

- Oh Elizabeth par où commencer ? Vivre avec les tiddler devient de jour en jour de plus en plus insupportable...que dire : ils me donnent cette impression criarde d'être constamment espionnée et en toute franchise il m'est passé en tête l'idée de vouloir fuir seulement les prescriptions faites par le Baron Browning semblent sans appel : je dois garder des limites ! Tu sais très bien que je ne dépasse point ceux de la bienséance...bien évidement : il m'arrive de flirter...Bon sang : suis-je si condamnable ? Après tout je n'ai jamais enfreins de règle...Oh qu'elle menteuse je fais ! lança-t-elle ricanant de ses propres paroles.

Elle venait d'instaurer une ambiance potache à laquelle elle avait souvent pensé.Mais pour l'heure , elle désirait ardemment savoir ...:

-Dis-moi tout.Oui, dépeins-moi le gentilhomme qui te sert de tuteur ...est-il joli garçon ? Je sens que je risque de souvent te rendre visite...non, je n'ai pas la tête à ça...puis-je me plaindre ? Ais-je le droit ? Ici je sens que je peux tout faire !

Lady Browning trouvait son existence de plus en plus insipide, elle comptait sur son amie pour lui redonner l'envie de rire.De rire, de commérer, oui et c'était ça le plus amusant !
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Elizabeth ForbesLady
Ton prénom : Alex' ou Lexou ou Lexia ou Lexina
Célébrité : Evan Rachel Wood
© : Shiya
Messages : 3205
Date d'inscription : 14/07/2010
Localisation : Quelque part entre ici et ailleurs

Reputation
Famille: Tiddlers
Age du personnage: 23 ans
Relations :
MessageSujet: Re: Pour être bienvenue de son hôtesse il faut...lui cracher des horreurs ? Lun 11 Avr - 3:30


Alors qu’Elizabeth conduisait son amie au salon – bien oblige quand vous êtes cernées de potiches comme domestiques – elle eut un petit sourire amusé sur son visage. Elle savait bien qu’Harmony aurait aimé faire comme elle, s’émanciper de ces vœux croutons qui leur servaient d’oncle et de tante. Malheureusement, et contrairement à Elizabeth, le père d’Harmony voyait les choses d’un autre œil pour sa fille. Cependant, Elizabeth avait bien sa petite idée pour l’aider. Jamais, elle ne la laisserait derrière elle. Arrivée dans le salon, Elizabeth prit place dans l’un des somptueux. Tout était somptueux dans ce salon, tout reflétait confort et raffinement. Elizabeth avait eu plus que de la chance en tombant sur cet homme, cet homme qui avait bien voulut d’elle. Désormais, il était son tuteur, et elle le lui rendait pour la liberté qui lui offrait. Une amitié sincère était née entre eux. Mais trêves de bavardage, Harmony était là. Elizabeth n’avait guère le temps de penser aux bienfaits de son tuteur, Benjamin Anderson. Ainsi, Elizabeth dirigea son regard vers son amie et cousine, qui, à son grand étonnement, pris un air sérieux. D’un coup ce fut une avalanche de plaintes. Une vraie cascade venait de s’abattre dans la salle pour finir dans un éclat de rire.

« Nous savons parfaitement à quel point il est dur de résister aux hommes, ma chère Harmony. Le Baron Browning pourrait très certainement comprendre, s’il avait un esprit plus…. Voyons, plus large. »

Jamais une seule fois, Elizabeth n’avait maché ses mots pour décrire le père de son amie. En aucun cas, elle ne pouvait lui faire des éloges. Elle se plaignait de son père, ce père si restreint, si terre à terre avec ses règles et ses envies de la marier au premier venu, mais le Baron Browning était une toute autre affaire. Au moins, Elizabeth avait l’honneur et l’aubaine de faire ce qu’elle souhaitait, ce qu’elle désirait, contrairement à Harmony. Restait chez les Tiddlers avait été inconcevable en quittant Meryton. Jamais, elle n’aurait tenu une seconde de plus dans cette ambiance des plus malsaines.

« Je vous plains, Harmony. J’ai eu l’immense chance de quitter ce trou à rat, où l’on ne trouve, comme maitre de maison, qu’un homme des plus réfractaires à l’évolution des mœurs. Il n’y a qu’à regarder comment se comporte leur fille, Miss Tiddlers. Et ne parlons même pas de nos innombrables cousins. Père ne m’a jamais dit combien de frères et sœurs, il a eu. Mais, je ne pense guère vouloir savoir. Aujourd’hui ce qui compte, c’est avoir quitté Meryton, et vivre ici, avec le général Anderson »

A peine eut-elle fini sa phrase qu’Harmony, curieuse, et Elizabeth ne pouvait en aucun la réprimander sur ce point, lui posa une multitude de question. A sa place, Elizabeth aurait été tout aussi excitée, que l’était son amie à cet instant même. Un sourire se dessina sur son visage.

« Je vous dirais tout, Harmony, absolument tout. Tout comme vous êtes la bienvenue ici autant de fois que vous le désirez. ET comme vous le dites, ici to ut est permis. Toutes les paroles, les plaintes vous seront aises à être dites ! »

Elizabeth fit une courte pause, pendant laquelle elle fit signe à une des domestiques qu’elle pouvait aller chercher la collation, préparée expressément pour la venue d’Harmony. Tout était parfait, sans le moindre défaut. Il faut dire qu’Elizabeth savait tout de même recevoir, surtout quand il s’agissait de ses proches ou de personnes importantes.

« Par où commencer. Voyons voir…. Alors tout d’abord c’est un général, ancien militaire, mais qui ne peut se passer de l’armée. D’ailleurs, il est en ce moment même au Golden Dragon. Il se prénomme Benjamin Anderson, un homme d’âge mur. Charmant d’ailleurs, mais trop vieux pour moi. Je te laisse volontiers d’ailleurs, si jamais il est à tes convenances. Mais, c’est un homme fort intelligent et cultivé, je crois bien que c’est le premier homme que je rencontre et avec qui j’ai réellement envie d’entretenir une réelle amitié sincère »

En prononçant ces derniers mots, Elizabeth était sûre et certaine que son amie réagirait. Elle la connaissait parfaitement. Etre amie avec un homme n’était pas son genre du tout. Elle préférait la compagnie des hommes pour tout autre chose, enfin pour ceux sur lesquels elle avait mis son grappin. Les autres, elle s’en fichait comme d’une guigne. Cependant, deux domestiques arrivèrent avec le thé, laissant un temps d’attente à Elizabeth, mais surtout à Harmony.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://remember-austen.forumactif.com/acceptes-f37/elizabeth-forbes-ok-t624.htm http://remember-austen.forumactif.com/qui-veut-un-lien-f51/une-libertine-liberee-ca-existe-ca-elizabeth-forbes-t637.htm
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Pour être bienvenue de son hôtesse il faut...lui cracher des horreurs ? Sam 4 Juin - 16:08

Les murs semblaient avoir des oreilles, aussi son amie employa envers elle , un langage de rigueur. Bon sang, où qu'elle aille Lady Browning se sentait espionnée. Enfin ! Elle reporta aussitôt son attention sur son amie, le regard plein de malice. Les dires de sa cousine résonnèrent dans ses oreilles comme les plus exquises mélodies. A dire vrai, vivre avec les Tiddler commençait à faire effet sur sa façon de se comporter. Oui, depuis quelques temps déjà, les médisances n'étaient plus choses quotidiennes, bien au contraire. De plus, son enclin envers ses cousins étant inexistant, Harmony ne possédait guère de réelles occasions d'endosser le costume de bavarde.

Benjamin Anderson - Homme d'âge mur - Charmant -trop vieux jusque là tout allait bien. Cependant lorsqu'Elizabeth se mit à parler d'amitié , de surcroit avec un homme, la jeune femme crut son amie devenir folle. Comment pouvait-elle envisager d'entretenir une relation strictement amicale avec un homme , elle qui aimait se jouer d'eux ?

Prête à répliquer , elle fut interrompue par l'arrivée des domestiques, c'était l'heure du thé. Un sourire se dessina sur ses lèvres tandis que ses mains vinrent se poser sur sur ses genoux. Elle lança un regard de biais à Elizabeth , éloquent et se pencha alors pour n'être entendue que par elle :

- Seigneur , Lizzie. Cet homme réussit là où les Tiddler ont échoué lamentablement. Que t'a-t-il donc fait ? ( elle ricana doucement et poursuivit ) Serait-ce le début d'une toute nouvelle vie ? Qu'elle sera donc la prochaine étape ? Contracter un bon mariage et penser à l'éventualité d'une ribambelle de marmots ?

Elle reprit place patiemment. Attendant que les deux servantes accomplissent avec hâte leurs tâches afin que les deux jeunes Ladies puissent reprendre là où elles s'étaient arrêtées.
Quelques minutes plus tard, elles furent à nouveau seules, Harmony revint à la charge :

- Sont-ce là de sérieuses paroles ?

Décidément , la vie réservait bien des surprises. De Meryton à Bath , que lui était-il donc passé par la tête ? Alors que dans sa vie tout s'évertuait à perdre de son goût, celle de sa cousine semblait changer du tout au tout.

- Lady Forbes, je vais finir par vous envier ! lâcha-t-elle à la limite du désespoir.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Elizabeth ForbesLady
Ton prénom : Alex' ou Lexou ou Lexia ou Lexina
Célébrité : Evan Rachel Wood
© : Shiya
Messages : 3205
Date d'inscription : 14/07/2010
Localisation : Quelque part entre ici et ailleurs

Reputation
Famille: Tiddlers
Age du personnage: 23 ans
Relations :
MessageSujet: Re: Pour être bienvenue de son hôtesse il faut...lui cracher des horreurs ? Lun 13 Juin - 1:53


Elizabeth était bien heureuse d’avoir Harmony en guise de compagnie. Tout ceci lui semblait si loin et si absent quand elle se retrouvait seule. Paris ne cessait de lui manquer, mais il était hors de question pour qu’elle rentre. La vie semblait fade aussi, mais elle se devait de faire bonne figure et de ne pas démontrer à Harmony que sa vie semblait si vide. Certes, elle vivait chez Benjamin Anderson, un homme remarquable en tout point. Mais pas du genre d’Elizabeth. Loin de là ! Certes, elle aimait les hommes d’âge mûr, enfin d’une certaine maturité, mais Benjamin était lui trop vieux à son gout et il n’avait pas le charme qu’elle recherchait. Cependant, elle fut surprise, quoique pas totalement, de la réaction d’Harmony. Certes, Elizabeth aimait enchaîner homme sur homme, aventure sur aventure, jamais elle n’avait songé à se lier autrement avec un homme, jamais elle n’avait pensé à y voir un ami là dedans, bien au contraire, une relation de maitresse lui allait comme un gant. Aucun chichi dans ce genre d’histoire, aucune embrouille de toute sorte que ce soit. Alors oui parler d’amitié dans la bouche d’Elizabeth avait le don d’être surprenant. Toutefois, c’était bien la première fois qu’elle réalisait à quel point c’était surprenant. Elle savait bien que cette relation semblerait curieuse pour toute personne qui la connaitrait. Mais, jamais elle n’avait pensé que ce serait à ce point. Elle était cependant des plus sérieuses, Benjamin avait changé sa vie en un certain sens, mais pas de là à vouloir penser mariage et marmots. Elle eut d’ailleurs un hoquet de stupeur à l’écoute de ses mots. Elizabeth attendit le départ des domestiques avant de rétorquer.

« Voyons Harmony, aurais-tu perdu la tête ? Mariage ? Enfant ? Tu me connais tout de même ! Si jamais telle chose devait arriver tu serais la première averti, ton avis compte bien plus que ceux des autres, ni même l’homme qui serait concerné connaitrait ma réponse avant que je me sois entretenue avec toi. Quoique plus l’idée reste loin et mieux, je me porte. Mais je suis sérieuse quand je parle de Benjamin »

Elizabeth marqua une pause, et se saisit de sa tasse de thé. Elle souffla légèrement dessus et en but une gorgée. Elle eut un petit sourire, Harmony allait finir par la jalouser. Quelle drôle d’idée. Elles étaient faites du même bois, tout ce qui arrivait à l’une arrivait généralement à l’autre. Il n’y avait qu’à regarder le motif de leur venue à Meryton. Toutes deux avaient été envoyées en Angleterre dans l’espoir qu’elles reviendraient à Paris disciplinées, éduquées, mais surtout prête à se marier pour former quelques alliances qui soient. Harmony n’avait vraiment rien à lui envier. Son tour viendrait à coup sûr. Ce n’était qu’une question de patience.

« Ne t’inquiètes donc pas Harmony. Toi aussi, ta vie va changer. Benjamin m’a permis de changer la mienne, je vois les choses différemment, mais je n’ai nullement changé. J’ai juste appris deux trois trucs qui me sont bien utiles en ce moment. Surtout avec les révoltes. »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://remember-austen.forumactif.com/acceptes-f37/elizabeth-forbes-ok-t624.htm http://remember-austen.forumactif.com/qui-veut-un-lien-f51/une-libertine-liberee-ca-existe-ca-elizabeth-forbes-t637.htm
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Pour être bienvenue de son hôtesse il faut...lui cracher des horreurs ?

Revenir en haut Aller en bas

Pour être bienvenue de son hôtesse il faut...lui cracher des horreurs ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» ~ Guide et Règlement Complet du RP» Soirée de bienvenue [LIBRE POUR TOUS]» Bienvenue Bertrand, diplomate pour New Utopia et le NSK» Pour une poignée de Whiskas...» Argentine: ouverture d'un nouveau procès pour crimes de guerre lors de la dicta
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Remember Austen, RPG du XIXe ::  :: The Royal Crescent :: E. Forbes-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit