AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Damsel In Distress ? I'm Your Hero | Lydia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Yann FranteckRebel
Ton prénom : Lolo
Célébrité : Francisco Lachowski
© : Lyssa <3
Messages : 1448
Date d'inscription : 27/02/2010

Reputation
Famille: O Loughlins
Age du personnage: 20
Relations :
MessageSujet: Damsel In Distress ? I'm Your Hero | Lydia Lun 2 Aoû - 22:20

    Il y a des jours comme ça, où les gens sont chanceux. Aujourd'hui c'était le cas de Yann, qui par un heureux hasard c'était vu offert un cadeau. Et pas des moindres ! Il se rendait au marché pour acheter de quoi manger, c'était la premier fois qu'on lui donnait une mission importante à lui tout seul depuis son arrivé. Ou du moins, il n'avait pas vraiment laissé le choix aux autres. Ce vieil oncle Frederick avait annoncé qu'il fallait que quelqu'un se rende au marché pour acheter un peu de quoi manger avec leurs quelques économies. Yann s'était tout de suite porté volontaire et n'avait laissé le choix à personne. Même pas au tyran, sa chère sœur (en réalité, il avait profité du fait qu'elle soit partit couper du bois.) En se rendant au marché, il vit dans une ruelle un peu éloigné une malle, d'un beau bois, laissée toute seule. Il avait plusieurs choix, continuer sa route, à tout les coups ce devait être une ruse de petit voyous pour détrousser le premier curieux venu ou alors aller explorer cette petite ruelle à ses risques et périls et fouiner un peu pour voir ce que contenait cette malle. Yann le courageux n'en avait que faire des petits voyous, il maîtrisais bien l'art du coup de poing de toute façon, et préférait faire un petit détour sur son chemin, pour vivre une aventure exaltante. Une fois arrivé devant la malle, il ne s'était fait ni agressé, ni détroussé par des bandits, c'était trop facile aujourd'hui. Il avança tout doucement vers son nouveau trésor, l'ouvrit en retenant son souffle, et découvrit ... des habits. Ça pouvait ne pas sembler exaltant, mais pour Yann, ça l'était, non il n'avait pas trouvé de vieilles guenilles, mais de beaux habits d'homme, de haut rang même. Yann avait toujours travaillé pour des hommes qui portaient ces habits et se permettaient tout et il s'était toujours dit qu'un jours, lui aussi porterait ces habites et se permettrait tout. Et c'est ce qu'il fit, à l'abri des regards, il enfila ses tout nouveaux vêtements pour la journée. Yann se trouvait bien beau habillé comme ça il était méconnaissable, puis il reprit sa route vers le marché. Il allait entamé sa mission ravitaillement, quand un bruit, ou plutôt une voix attira son attention. C'était un vieux commerçant gâteux entrain de faire du tort une jeune femme. Et la jeune femme en question devait vraiment se retrouver dans une situation qu'elle ne pouvait gérer, puisque vu ces habits, elle était loin d'être une personne qui venait au marché, elle ressemblait plus à une une noble. A moins que, comme lui, elle ait aussi trouvé des vêtements en pleine rue, mais ça Yann en doutait. Yann ne réfléchit même pas, son rôle de justicier le titillait, il l'appelait, lui disant qu'il ne pouvait pas laisser passer ça, que lui Yann le héros devait entrer en action et sauver cette pauvre demoiselle en détresse ! Il s'approcha donc des deux personnes et se racla la gorge, prêt à vaincre ce malfrat et sauver cette jeune femme.

    - Mon brave, laissez cette Dame tranquille ! Ne voyez vous donc pas qu'elle n'a que faire de vos poireaux ? Si vous continuez, j'enverrais quelqu'un vous réglez votre compte !

    Il essayait de faire des efforts pour que son costume soit crédible, il parlait avec un air pompeux comme il avait déjà vu faire et une sorte d'accent qu'on aurait dit d'une autre planète. Le gâteux s'éloigna laissant la belle Lady avec Yann.

    - J'espère qu'il ne vous à pas trop ... importuné, Miss ... ?

    Pour l'instant, Yann trouvait qu'il se débrouillait plutôt bien.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Lydia ShatterneyMiss.
Ton prénom : Emilie
Célébrité : Scarlett Johansson
© : Aloysia*
Messages : 2176
Date d'inscription : 04/03/2010
Localisation : Montpellier

Reputation
Famille: Tiddlers
Age du personnage: 20 ans
Relations :
MessageSujet: Re: Damsel In Distress ? I'm Your Hero | Lydia Mar 10 Aoû - 4:25

    Quant à elle, Lydia n’était pas vraiment dans un jour de chance. Depuis ce matin, elle maudissait tout son être d’avoir quitté son lit de bonne heure. Tout avait commencé quand sa tante lui avait demandé un service. Quelle idée de demander un service à sa nièce plutôt qu’à une servante ? A cette question, Lady Tiddler avait répliqué qu’elle avait besoin du bon goût de Lydia pour lui acheter des rubans et qu’elle ne pouvait décemment pas laisser cette tache à une domestique. Flattée mais pas dupe, Miss Shatterney avait accepté, bon gré mal gré.

    Son oncle ne voulant pas dépêcher pour une simple course, Lydia s’était entendu dire qu’elle pouvait bien marcher jusqu’au village. Folle de rage, elle s’était donc mise en route. Après une bonne heure de marche (en comptant de longues pauses dues aux petites chaussures faites pour tout sauf pour la marche), Lydia était arrivée en ville, les pieds en sang. Elle rageait en pensant que sa peau, si blanche et si pure pourrait brunir, comme celle d’une vulgaire paysanne, pourquoi avait-elle oublié son ombrelle ? Pour ajouter à ses malheurs, la Miss s’était faite accostée par un commerçant peu scrupuleux qui voulait lui vendre babioles, fruit, légumes, animaux, tout ce qui pouvait bien se vendre. Elle l’écoutait lui vantait les mérites de savoureux poireaux dont elle n’avait que faire depuis une dizaine de minutes. Son Esprit avait envie de lui faire crier sur l’homme grassouillet qu’il ferait mieux de les manger, ses poireaux, au lieu de les lui vendre mais elle se retint. Trop bien connues pour ses frasques, Lydia n’avait pas envie de se faire remarquer aujourd’hui. Quoi que s’il continuait elle n’était pas à l’abri de le frapper à grands coups de bottes de poireaux. Il lui fallait un souffre douleur et il était à deux doigts de devenir la personne sur qui elle allait passer ses nerfs.
    A ce moment précis où elle attraper une botte de carottes pour le faire taire par des moyens détournés, elle entendit la voix d’un homme derrière elle. Elle se retourna et fut stupéfaite de découvrir un beau et jeune gentleman prenant sa défense. Elle remercia Dieu d’enfin lui envoyer le prince charmant qu’elle attendait. Elle se dit, amère, que le divin lui ayant accordé ce qu’elle voulait, elle devrait elle aussi respecter sa part du contrat : ne plus martyriser Sarah. Dommage. Mais elle se dit qu’elle aurait désormais mieux à faire. Elle sourit le plus gracieusement possible à ce beau lord – à en juger ses beaux vêtements. Elle fronça des sourcils l’entendant parler, il avait un drôle d’accent qui la surprenait quelque peu. La beauté du jeune homme et la distinction de ses vêtements lui firent oublier ce doute et lui firent penser qu’il devait venir d’une autre région du Royaume Uni, d’où le fait qu’elle ne le connaisse pas alors qu’en temps normal, elle pouvait se vanter de connaitre chaque habitant de Meryton, au moins de vue, qu’il soit paysan ou lord. Elle restait intriguée par son sauveur. Le commerçant partant, elle fut ravie d’entreprendre un tête à tête avec le jeune noble. Sa journée n’était donc pas si mauvaise que ça !

    « - J'espère qu'il ne vous à pas trop ... importuné, Miss ... ? »

    - Oh Dieu merci vous êtes arrivés à temps ! Je ne saurai vous montrer ma gratitude ! Vraiment ! Vous m’avez aidée dans un moment bien difficile !

    Demoiselle en détresse, elle espérait éveiller sa sympathie masculine. Elle ne voulait pas le lacher de si tôt. C’était le sien, son lord, hors de question qu’une autre s’en approche. Il fallait qu’elle marque son territoire, et vite, tout en restant une parfaite miss, évidemment . Elle ferait fit de son air pompeux à outrance et de son drôle d’accent, mis à part cela, il était parfait.

    - Je suis Miss Lydia Shatterney, je suis la nièce de Lord Tiddler, j’habite dans son manoir.

    Sourire charmeur et yeux de biche, elle minauda un peu

    - Et… quel est le nom de mon sauveur ? Celui à qui je dois tout

    Mais oui, Lydia, vas-y, fais en des tonnes !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://remember-austen.forumactif.com/t78-miss-lydia-shatterney http://remember-austen.forumactif.com/t136-lydia-shatterney-votre-pire-cauchemar http://help-in-design.1fr1.net/
avatar
Yann FranteckRebel
Ton prénom : Lolo
Célébrité : Francisco Lachowski
© : Lyssa <3
Messages : 1448
Date d'inscription : 27/02/2010

Reputation
Famille: O Loughlins
Age du personnage: 20
Relations :
MessageSujet: Re: Damsel In Distress ? I'm Your Hero | Lydia Jeu 26 Aoû - 22:28

    Yann écoutait à moitié ce que la jeune demoiselle lui disait. Ce n'était pas parce qu'il était préoccupé par un vol d'oies sauvages prédisant de mauvais jour, de toute façon, il ne connaissait rien dans le déchiffrage de vol d'oiseaux, ou parce qu'il y avait des prix imbattable sur les patates du marché, que nenni ! Le jeune Franteck écoutait à moitié ce que lui disait sa demoiselle en détresse parce qu'il était fasciné par sa beauté. Une belle peau blanche, de long cheveux blond, de jolis yeux verts, une bouche bien dessiné. Elle avait l'élégance d'une Miss bien éduqué et une beauté rare. Yann a toujours été un garçon qui s'emballait très vite. Mais il devait aussi garder en tête qu'il était son héros, pour qui c'était tout à fait normal de sauver une si jolie demoiselle.

    - Je suis Miss Lydia Shatterney, je suis la nièce de Lord Tiddler, j’habite dans son manoir.

    Elle était donc vraiment une Miss, il ne pouvait plus douté là dessus ... En même temps ce serait surprenant de trouver quelqu'un qui comme lui, par hasard avait trouvé de beau vêtement et avait décidé de les porter pour s'amuser. Et Miss Lydia Shatterney avait une très belle voix ... Yann secoua la tête et écouta la suite plutôt que de rêvasser.

    - Et… quel est le nom de mon sauveur ? Celui à qui je dois tout

    Comment s'appelait-il ? Franchement, Franteck, ça sonnait pas assez bien pour un Lord, il fallait qu'il trouve quelque chose et rapidement, sinon ses mensonges allaient le rattraper plus vite que prévu ! Et surtout, il n'allait pas se présenter sous Yann Franteck, neveux du brave O'Loughlin, non, non, non. Et il fallait qu'il arrête son sourire béat devant le sourire charmeur et les yeux de biches de la jolie Miss Lydia, elle en faisait des tonnes, mais ça marchait plutôt bien sur Yann.

    - Votre sauveur ? Ne serait-ce pas un peu exagéré ? *essaie de gagner du temps* Je suis Lord Yann ... Yann regarda autour de lui rapidement il fallait qu'il trouve un nom, il voyait des patates, des navets, du poisson, des poireaux, oh un poulet bien dodu là bas, des grosses caisses, de la boue ... Lord Yann Patate ou Navet, ça ne faisait pas sérieux, il va falloir improviser

    - Lord Yann Pa...vet, neveux du cousin de la sœur du genre du grand père de l'oncle ... du frère *ça doit faire assez pour l'embrouiller* de Lord ... Bouteaux de ... de la ville voisine ! Famille éloigné voyez vous, je viens de loin pour leur rendre visite. Enchanté Miss Shatterney.

    Oui, il tenta le tout pour le tout, mais il n'avait aucune idée du nom de la ville voisine, du pays d'où ce lord Yann Pavet pouvait venir, mais il continuait à se débrouiller plutôt bien ... enfin, c'est ce qu'il pensait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Lydia ShatterneyMiss.
Ton prénom : Emilie
Célébrité : Scarlett Johansson
© : Aloysia*
Messages : 2176
Date d'inscription : 04/03/2010
Localisation : Montpellier

Reputation
Famille: Tiddlers
Age du personnage: 20 ans
Relations :
MessageSujet: Re: Damsel In Distress ? I'm Your Hero | Lydia Dim 17 Oct - 0:35

Lydia restait perplexe devant ce beau lord si… peu commun. Son sauveur lui parut d’abord être doté d’un ego sur-dimensionné, tentant de bomber exagérément le torse, ayant un ton plus sur-joué et emphatique que naturel. Puis elle oublia ce détail quand il lui sourit.. Elle lui rendit son sourire, léger et charmant, comme cela doit être pour une jeune miss. Au diable Asling et ses refus, et son entêtement à ne pas voir qu’ils sont faits l’un pour l’autre. Au diable les années à tenter de le convaincre. L’ère… Pavet venait de commencer. Plan A : s’intéresser à lui, les hommes aiment qu’on flatte leur ego. Elle l’écouta avec politesse étaler toute sa parenté, enfin elle fit semblant, car au bout de deux cousins Pavet, elle se mit à penser qu’elle se serait une parfaite Lady. Elle tiendrait le manoir Pavet d’une main de fer, une quinzaine de bonnes la suivraient partout , pour satisfaire chacun de ses désirs. Elle rebaptiserait chacun d’un nom à sa convenance, pour mieux pouvoir les appeler à n’importe quel moment sans se contraindre avec des prénoms choisis par des rustres d’un autre temps. Mieux, elle appellerait tout le monde pareil. « Georges faites à manger », « Georges venez rammasser mon verre » « Geoges mon verre de vin ! » « Georges, vous êtes la meilleure couturière de tous les temps. » « Georges ? Vous êtes virés. Le rêve.
Elle exigerait une tenue règlementaire -un costume noir sur lequel serait brôdé : « in Lydia Pavet we trust ». Tout était parfait. Mais lui apparut alors l’évidence : Lydia Pavet ! Ca ne sonnait pas du tout bien ! Un Drame ! Autant s’appelait Lydia Navet ! C’était moche, le -é- ne sonnait pas du tout avec le -a-. Quelle catastrophe ! Comment supporterait-elle de voir écrit partout « Lydia Pavet is our Queen » si cela sonne faux ? Elle soupira… Il fallait qu’elle tombe sur un handicapé du patronyme. Un Drame, un Enfer.

Un silence, quand eut fini de nommer ses multiples parentés recentra son attention sur lui. Il la regardait semi-confiant, semi-interrogatif. Une question intervint alors dans la tête de Lydia. Mais qui Est-ce Lord Bouteaux ? Jamais entendu parler. Avait-elle mal entendu, il s’agissait surement d’un Lord très connu pourtant, car Lord Pavet la regardait avec insistance avec une moue criant « quoi ?! Tu ne sais pas qui est Lord Bouteau? ». Une seule solution s’imposait à elle :

- Oh oui ! Lord Bouteaux ! Un très bon ami de mon oncle, vous savez ! Vous savez quoi ? Je suis certaine que Lord Tiddler se ferait une joie de vous avoir, Lord et Lady Bouteaux, leur enfants, et vous pour souper la semaine prochaine ! Une belle occasion de vous remercier et de procurer à nos oncles la joie des retrouvailles ! »


Au moins, elle saurait à quoi ressemble le lord mystérieux. Et puis cela les forcer à se revoir. Il ne pouvait même pas se défiler, refuser un diner était un sacrilège que tout lord devait soigneusement éviter. En retour, il devrait convier les Tiddlers à un repas tout aussi fastieux, ce qui permettrait à la future Miss Pavet de découvrir ses futures terres. A ces pensées, Lydia se dit qu’elle ferait preuve de bonté envers ses sujets : elle leur demanderait de l’appeler Lady Lydia… Lydia Pavet sonnait décidément trop faux.



Elle lui tendit avec grâce sa main et attendit qu‘il la baise (la main, pas Lydia, bande de pervers! )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://remember-austen.forumactif.com/t78-miss-lydia-shatterney http://remember-austen.forumactif.com/t136-lydia-shatterney-votre-pire-cauchemar http://help-in-design.1fr1.net/
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Damsel In Distress ? I'm Your Hero | Lydia

Revenir en haut Aller en bas

Damsel In Distress ? I'm Your Hero | Lydia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Rescue a damsel in distress: Done. Twice. - feat Elrohir!» hero system» "HERO IK" Le repaire de la Liche (1 à 2 joueurs)» Lydia ϟ Quand mille personnes prennent la route, il en faut une pour prendre la tête.» BLAKE & FAME ▷ Do you wanna be my hero ?
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Remember Austen, RPG du XIXe ::  :: Archives - Meryton :: Le Bourg de Meryton-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com