AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Stop being that lovely little girl, that's upsetting. Brittany & Kenneth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Elinor LeycesterMiss.
Ton prénom : Audrey
Célébrité : Melanie Laurent
© : Ju <33 & tumblr
Messages : 2889
Date d'inscription : 26/02/2010

Reputation
Famille: Leycesters
Age du personnage: 23
Relations :
MessageSujet: Stop being that lovely little girl, that's upsetting. Brittany & Kenneth Sam 10 Juil - 23:50


& &
Soft Frenzy & Sugarmafia & Psychadelya
(Bazzart)

Envoi - Absynthe Minded

Elinor participait depuis longtemps, et en fait aussi loin qu'elle s'en souvienne, depuis toujours, à cette oeuvre de charité. Elle était passé de simple "membre" à éléments majeurs important et quasi indispensable au bon déroulement des opérations. Oh bien sur mademoiselle préfère rester modeste, mais il faut avouer que son égo aime beaucoup le fait de paraitre indispensable. Et puis faire un truc caritative pour les démunis lui mettait beaucoup de baume au coeur. Avouons que ça a un côte très hypocrite, mais Elinor prenait son rôle très à coeur. Avec la tempête, certains avait perdu beaucoup. Certains leurs récoltes, d'autres leurs maisons, ou encore la vie... Il avait alors été urgent d'organisé une vente de charité, dont les fonds seraient reversés à ces pauvres malheureux sans logement et sans le sou.

Comme la tempête s'était maintenant calmé, même si parfois, le vent était encore d'une rare violence, et que l'orage menaçait, on pouvait tout de même sortir sans craindre de se faire tuer, ou même pire. Elinor tenait un stand d'aller savoir quoi avec Brittany, une des filles qui logeait au pensionnat. Bien sous tout rapport, correct, poli, serviable et volontaire. Un ange. Ou en tout cas c'est ce qu'elle essayait de faire croire! Cette fille était une peste, et ça Eli l'avait bien remarqué. Ce sourire hypocrite, ses petites remarques qui paraissaient pourtant bien innocente, mais qui en fait cachait un profond mépris.

En d'autre terme, Eli l'avait en horreur. Malgré tout ses efforts pour rester courtoise, elle commençait vraiment à la trouver pénible, et elle avait de plus en plus de mal à lui répondre gentiment, alors qu'elle aurait tant aimé l'envoyer balader! Et puis de toute façon, Brittany ne l'aimait pas du tout, ça crevait les yeux! La prochaine fois, Eli s'arrangerait pour faire équipe avec quelqu'un d'autre, mais pour aujourd'hui il fallait tout de même la supporter. Elle n'allait pas jouer les casses-pied, c'était une vente de charité après tout, un caprice serait franchement déplacé.

- Je reviens, je dois aller vérifier si tout se passe bien là-bas.

Elle avait indiqué le stand central, là où était la caisse principale, qui contenait tout le butin de la journée. Ca avait l'air de cafouillé pas mal, et Elinor était ravie de trouver un prétexte valable pour s'éclipser, c'est donc ce qu'elle fit, et laissa Brittany seul, la laissant libre pour des commérages et autres piques acerbes à son égard...


Spoiler:
 

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Iris DukeDomestique
Ton prénom : Vicky
Célébrité : Rachel McAdams
© : © FAE
Messages : 434
Date d'inscription : 01/06/2010

Reputation
Famille: Bath's inhabitants
Age du personnage: 23 ans
Relations :
MessageSujet: Re: Stop being that lovely little girl, that's upsetting. Brittany & Kenneth Dim 8 Aoû - 0:13

∂ Une vente de charité ? Etait-ce de ma faute si la tempête survenue ces derniers jours avait saccagé la plupart des fermes de la ville ? La réponse était bien évidement négative. Et il ne me semblait pas non plus avoir vue marquer Sœur Britanny sur mon front. Et pourtant… Pourtant voilà que je me retrouvais avec la bienveillante et pourtant si agaçante Miss Leycester à m’occuper d’un stand. Et croyez moi, ce n’était pas parce que je trouvais ça distrayant. Toute cette agitation et cette pauvreté me donner un affreux mal de tête que rien ne semblait pouvoir dissiper.

A la vérité, on m’avait demandée expressément d’assister Elinor dans son bénévolat, comme il m’en coûtait de faire à chacune de ses visites à Kingsley. Et bien sûr, j’avais accepté le sourire aux lèvres, pour changer. Il n’était pas question de laisser transparaitre le moindre changement dans mon comportement. Petite fille modèle, serviable et attentionnée j’étais, ainsi je resterais. Et participer à une vente de charité ne pourrait que contribuer à augmenter ma côte de popularité auprès des professeurs, des autres élèves et des gens de cette ville que je ne connaissais pas encore pour la plupart. Bien sûr, cela avait aussi ses inconvénients, comme toute chose. Devoir sourire toute la journée à une farandole de personnes plus niais les uns que les autres, faire bonne figure et accorder ses grâces et sa bénédiction au premier venu. Si encore le premier venu était un galant homme agréable à regarder. Mais la grande majorité n’était vêtue que de guenilles.

Et devoir supporter la Sainte Elinor Leycester n’arrangeait absolument rien au calvaire que je devais endurer. Mais étant impensable que je laisse transparaitre mes réels sentiments, j’arborais à son égard la plus franche courtoisie, les mots les plus agréables et une politesse ainsi qu’une tenue exemplaire. Oh la jolie jeune fille si courtoise et si pleine de bonté que je faisais. Si la comédie n’était pas à ce point néfaste pour ma réputation, j’aurais fait une actrice excellente, sans en douter. ∂

Elinor : Je reviens, je dois aller vérifier si tout se passe bien là-bas.

∂ Enfin seule ! J’espérais fort qu’elle en ait pour un moment, je pourrais ainsi me reposer un peu. Je n’avais pas pour habitude de rester debout si longtemps, et mes pieds me faisaient souffrir le martyr. Une fois la jeune miss éloignée, je marmonnais pour moi-même quelques verves à son encontre. ∂

Brittany : Bien sur ! Allez donc chère Elinor ! S’il vous semble si plaisant de vous croire si indispensable. Mais qui aurait besoin de vous dans de telles circonstances ? Allons bon, s’ils ne peuvent s’occuper seuls de cela, c’est qu’ils sont bien plus stupides que je ne l’aurais pensé…

∂ Et oui, il m’arrivait quelques fois de penser à voix haute. Mais uniquement lorsque j’étais certaine de ne point être entendue par des inconnus. Absolument sûre ? Je le pensais pourtant, alors quelle ne fut pas ma surprise lorsque je me retournais pour me retrouver nez à nez – enfin pas exactement, vu la taille de l’homme qui me faisait face – avec un garçon qu’il me semblait bien reconnaître. Ne l’avais-je pas déjà croisé en compagnie d’Elinor ? Assurément dans les couloirs de Kingsley en tout cas. Il devait être lié à la famille… Mais impossible de mettre un nom sur ce visage. S’il m’avait entendu, il en était fini de mon caractère avenant auprès de Miss Leycester. Aussi je priais intérieurement pour qu’il n’en fût rien, avant de m’équiper de mon sourire colgate à toute épreuve. ∂

Brittany : Puis je vous aider, monsieur ?

Spoiler:
 


Dernière édition par Britanny Adams le Sam 27 Nov - 1:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://remember-austen.forumactif.com/t1122-iris-duke-breath-me http://remember-austen.forumactif.com/t1127-iris-duke-somewhere-over-the-rainbow
AdministrationMr.
Ton prénom : ...
© : ...
Messages : 5097
Date d'inscription : 11/03/2009

Reputation
Famille: Leycesters
Age du personnage: 26 ans
Relations :
MessageSujet: Re: Stop being that lovely little girl, that's upsetting. Brittany & Kenneth Dim 8 Aoû - 19:14

Chacun des villageois avait quelque chose à gagner à être ici présent. Certains venaient chercher du réconfort et de l'espoir après avoir subi les malheurs que la tempête eut entraînés avec elle, d'autres étaient justement là pour les aider et se sentir utiles dans cette cause. Certains se portaient volontaires d'autres restaient par obligation. Certains venaient affronter avec humilité le regard d'autrui, et d'autres au contraire gagnaient le respect et une meilleure image d'eux-même. La réputation de Kenneth n'avait jamais été entièrement entachée grâce à sa présence et son "dévouement" que l'on admirait à ces événements de charité. Kenneth montrait son côté altruiste et humaniste, en riant avec untel, et en assistant autre-tel. On ne l'obligeait pas à venir. Le capitaine Leycester n'avait jamais contraint ses enfants à participer et sa femme non plus. Les Leycesters étaient de nature aimable et altruistes, et le montraient parfois d'une manière assez... particulière. Donc Kenneth arrivait à redorer son image auprès des habitants de Meryton en venant aider sa soeur et ses frères chaque année, mais trèèèèèès profondément en lui, il était aussi motivé à l'idée de faire du bien. Kenneth était loin d'être aussi égoïste et nonchalant qu'on pouvait le croire. D'ailleurs, il avait lui-même été victime de la tempête, et n'aurait certainement pas survécu à une pneumonie si la très charmante lady Springsbury ne l'avait pas mis à l'abri. Il compatissait donc pour les malheureux qui n'avaient pas eu sa chance, et se sentait désolé en voyant les désastres sur les terres des paysans si pauvres...

... : Bien sur ! Allez donc chère Elinor ! S’il vous semble si plaisant de vous croire si indispensable. Mais qui aurait besoin de vous dans de telles circonstances ? Allons bon, s’ils ne peuvent s’occuper seuls de cela, c’est qu’ils sont bien plus stupides que je ne l’aurais pensé…

Néanmoins, Kenneth se doutait bien que les élans de générosité de chacun n'étaient pas tous... vrais, et dénués d'intérêt. De toute manière, au village, rares étaient les gens simples et sans hypocrisie. Les villageois vivaient de ragots et de faux sourires, et se régalaient récemment des commérages qu'une certaine Rumeur postait à l'entrée de l'hôtel de ville. Kenneth tendit l'oreille alors qu'il passait entre les stands, et qu'il cherchait celui de sa soeur, pour l'aider. Il remarqua la jeune - très jeune - blonde qui se tenait là où... Elinor était censée être. Et il put distinguer parfaitement ce qu'elle déclarait à voix haute. Elle pensait peut-être ne pas être entendue. En tout cas c'était raté. Il baissa la tête en retirant son chapeau par politesse...

... : Puis je vous aider, monsieur ?

Kenneth remarqua tout de suite son sourire "colgate" xD, et ne put s'empêcher d'émettre un petit sourire au coin. Moqueur. Il croisa le regard de cette fille, et s'interrogea... Il avait l'impression de l'avoir déjà croisée quelque part. Elle portait les couleurs du King's school, donc devait y être étudiante. Il avait dû la rencontrer là bas, très certainement. ... Non, il y avait autre chose. Kenneth fut troublé un instant, mais revint très rapidement sur terre. Il se rappela des mots ingrats que la petite impertinente avait prononcés à l'égard de sa soeur, et jura de la venger au mieux... tout en s'amusant, bien sûr !

KENNETH : Par crainte de passer pour "stupide", je vous répondrais que je puis très bien m'occuper seul... de "cela". Mais ne sachant ce que consiste vraiment le "cela"... je n'oserai point m'enorgueillir d'avance d'en être capable.

Kenneth ne se présenta pas de suite. C'était bien plus amusant. Elle ne comprendrait pas qu'il connaissait Elinor, et qu'en plus... il en était apparenté (légalement du moins) ! xD Il ricanait intérieurement xD. Il décida de s'inventer une nouvelle identité. Kenneth aussi aimait jouer la comédie...

KENNETH : Vous parliez à l'instant d'Elinor... Leycester ? Mais dites-moi, a-t-elle le droit de vous laisser seule à charge d'un aussi grand stand ? C'est beaucoup de responsabilités pour une si jeune fille comme vous, non ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Elinor LeycesterMiss.
Ton prénom : Audrey
Célébrité : Melanie Laurent
© : Ju <33 & tumblr
Messages : 2889
Date d'inscription : 26/02/2010

Reputation
Famille: Leycesters
Age du personnage: 23
Relations :
MessageSujet: Re: Stop being that lovely little girl, that's upsetting. Brittany & Kenneth Ven 20 Aoû - 23:05


Parti, Elinor s'adonnait elle aussi à de petites phrases cinglantes à l'égard de Britanny, et marmonnait des insultes incompréhensible à son sujet. En résumé, elle la trouvait idiote, mesquine, cruche, et tête en l'air. Prétentieuse et hautaine aussi, et tout un tas d'autres défauts justifié ou non. Vérifier ou non. Elinor est du genre à voir les défauts partout quand elle n'aime pas quelqu'un, tout est prétexte a dévaloriser la personne concerné, et à redescendre toujours plus dans l'estime d'Elinor. Dans ces cas là il n'y a rien à faire, elle trouve tout déplacé, tout agaçant, et tout désagréable, mais elle garde ce sourire hypocrite sur les lèvres, qui cachent à peine son ressentiment. Après tout elles étaient là pour aider les gens dans le besoin, pas pour créer un scandale, déjà qu'au bal avec Miss Lydia Shatterney elles s'étaient battus... Bref, c'est un épisode qu'Eli préfère taire, et puis tout le monde était là et avait assisté à ce spectacle.

A la différence de Britanny, ces remarques la concernant n'avait été entendu de personne, ou du moins personne qui allait l'embêter avec ça. Elle s'était donc rendue au stand principal. Comme elle l'avait vu, il y avait bien embrouille quelque part, et son aide ne fut pas de trop. Un souci avec les comptes d'un stand, qui avait fait n'importe quoi, et qui avait accumulé boulette sur boulette. Bref, il manquait 5 livres au total, ce qui était assez gênant.

5 petites minutes plus tard, s'était réglée, et tout était rentré dans l'ordre, donc Elinor, un peu à contrecoeur repartit pour tenir son stand. Elle allait retrouver sa chère amie Britanny, avec l'irrésistible envie de lui arracher les yeux. Sauf que ça s'avéra plus intéressant que prévu, elle était avec son frère, Kenneth, et il parlaient... et bien oui, d'elle! Quand le chat n'est pas là, les souris dansent, c'est bien connu.

Elle était exactement dans le bon endroit pour pouvoir observer et écouter sans être vu. c'était littéralement par-fait! Elinor, tel une très grande curieuse, une vraie fouine, et commère à ses heures perdues, choisit en un quart de seconde, de ne finalement pas se faire voir, et d'écouter ce qu'ils racontaient. Elle espérait que la suite soit intéressante



_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Iris DukeDomestique
Ton prénom : Vicky
Célébrité : Rachel McAdams
© : © FAE
Messages : 434
Date d'inscription : 01/06/2010

Reputation
Famille: Bath's inhabitants
Age du personnage: 23 ans
Relations :
MessageSujet: Re: Stop being that lovely little girl, that's upsetting. Brittany & Kenneth Lun 23 Aoû - 21:54

Kenneth : Par crainte de passer pour "stupide", je vous répondrais que je puis très bien m'occuper seul... de "cela". Mais ne sachant ce que consiste vraiment le "cela"... je n'oserai point m'enorgueillir d'avance d'en être capable.

∂ Bon, au moins ça ne pouvait être plus clair. Il avait entendu. Il m’aurait été aisé de trouver une feinte, mais je savais par avance que je me fatiguerais pour rien. Laissons tomber les masques. Après tout qu’est-ce que cet homme pouvait contre moi ? Si ce n’est me discréditer auprès d’Elinor ? Et sincèrement, ce que pouvait penser cette cruche ne m’intéressait pas des masses. A la grande limite, cela me manquerait de ne plus l’assister dans ses projets. Car quoi que j’en dise, les rencontres que j’y faisais et le mérite que j’en récoltais n’étais pas des moindres. L’opinion que l’on avait de moi était irréprochable, ma stratégie portait ses fruits. Et ce n’était pas quelques imbéciles heureux tels que Bethany ou cet inconnu qui changerait quoi que ce soit à mes plans futurs. ∂

Brittany : Il est plus sage en effet de ne pas s’avancer sans savoir de quoi il est question. Et je vous prierais de ne plus vous mêlez à l’avenir de ce que vous ne pouvez comprendre.

∂ Non mais c’est vrai. De quoi il se mêlait ? De quel droit me jugeait-il sans me connaître, ni saisir parfaitement tous les éléments de l’affaire ? Il était de ces hommes détestables se prenant pour Dieu dont l’égo n’avait de limites que sa vanité. Il pensait tout savoir ? Alors il connaissait probablement la raison pour laquelle je n’avais plus de famille ? Celle pour laquelle je passais d’orphelinat en orphelinat depuis mon plus jeune âge ? Il discernait alors mes motivations profondes et comprenais parfaitement que je me conduise ainsi. Ouais, nan. Il ne savait pas. Personne ne pouvait saisir ce que je ressentais. Qu’il reste imbu de lui-même et dans son petit monde douillet. Un jour, je serais au dessus de lui, et ce jour là, mon bonheur sera complet. ∂

Kenneth : Vous parliez à l'instant d'Elinor... Leycester ? Mais dites-moi, a-t-elle le droit de vous laisser seule à charge d'un aussi grand stand ? C'est beaucoup de responsabilités pour une si jeune fille comme vous, non ?

∂ Je le défiais du regard et me faisais violence de ne pas lui crier dessus. Les esclandres publics n’étaient pas mon fort et ne faisait généralement pas bon ménage avec la reconnaissance que je voulais recevoir des gens. ∂

Brittany : Il me semble que si l’on me laisse seule, c’est que l’on m’en juge capable. Je crois pouvoir dire que je suis à la hauteur d’une telle responsabilité. Par ailleurs, ce stand accueille beaucoup de monde. Aussi, je vous prierais de ne point me déconcentrer de ma tâche.

∂ Je le plantais sur ces mots, convaincue cependant qu’il ne me laisserait pas en paix. Il n’y avait pas une grande affluence en ce moment. A croire que le destin s’acharnait. Quand je voulais me reposer, le monde accourait et alors qu’il me fallait une excuse pour me détourner d’une conversation houleuse, personne ne venait. Le bout de mes doigts tapotait furieusement la table me séparant du reste de la foule, alors que rien ne faisait obstacle entre cet homme et moi. Pour une fois, j’étais pressée qu’Elinor refasse surface. ∂

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://remember-austen.forumactif.com/t1122-iris-duke-breath-me http://remember-austen.forumactif.com/t1127-iris-duke-somewhere-over-the-rainbow
AdministrationMr.
Ton prénom : ...
© : ...
Messages : 5097
Date d'inscription : 11/03/2009

Reputation
Famille: Leycesters
Age du personnage: 26 ans
Relations :
MessageSujet: Re: Stop being that lovely little girl, that's upsetting. Brittany & Kenneth Jeu 26 Aoû - 22:18

Brittany : Il est plus sage en effet de ne pas s’avancer sans savoir de quoi il est question. Et je vous prierais de ne plus vous mêlez à l’avenir de ce que vous ne pouvez comprendre.

Kenneth était ... complètement abasourdi (pour ne pas dire "sur le cul" xD). Il ne s'attendait, mais alors, pas du tout à ce genre de réaction. Surtout venant d'une jeune fille aux traits si angéliques. C'est vrai, avec ses mèches blondes et son visage si pâle, elle ferait presque penser à une poupée porcelaine. Il avait cru aux premiers abords qu'elle était une de ces petites filles modèles du pensionnat. Et évidemment, ce n'était qu'une façade, puisqu'elle s'était révélée à lui comme étant une... parfaite ... petite peste. Il avait cru qu'elle se montrerait polie envers lui, de la manière la plus hypocrite possible, mais non, elle avait décidé de dire le fond de ses pensées : il la dérangeait, et il ferait mieux de ne pas chercher à l'embêter plus longtemps. Malheureusement pour Britanny, elle avait rencontré plus buté qu'elle. Kenneth pouvait être un vrai gamin quand il le voulait. Comme aux enfants à qui on interdirait de jouer, il était poussé à continuer encore plus le jeu. Pour lui, tout n'était qu'amusement. Et se faire reprendre par une gamine de ... quatorze ? seize ans ? l'amusait particulièrement. Il n'avait jamais rencontré quelqu'un d'aussi insolent de sa vie. A part lui-même, au même âge justement... Il était loin de se douter que peut-être il y avait une explication "héréditaire" à cette ressemblance.

Brittany : Il me semble que si l’on me laisse seule, c’est que l’on m’en juge capable. Je crois pouvoir dire que je suis à la hauteur d’une telle responsabilité. Par ailleurs, ce stand accueille beaucoup de monde. Aussi, je vous prierais de ne point me déconcentrer de ma tâche.

Elle eut l'air embarrassée soudainement. Kenneth regarda autour d'eux, et ... ne vit personne. Un petit sourire sournois fit irruption sur son visage. Il ne comptait pas se laisser dominer par une petite impertinente. Kenneth regarda à droite puis à gauche, de manière exagérée, et haussa des épaules.

Kenneth :
Je crois bien que nous soyons seuls, je crains que vous ne devriez supporter encore plus longtemps ma compagnie. Voyez-vous, je suis moi-même venu régler certaines affaires désagréables avec votre... hum... amie ? Miss Leycester.

Kenneth sentit son auditoire soudainement intéressé. La jeune blonde aimait donc les commérages... surtout lorsqu'ils concernaient son "amie" Elinor Leycester. Kenneth inventa rapidement une histoire compromettante pour Elinor (elle le tuerait si elle l'entendait... xD), en s'inspirant des dernières rumeurs transcrites à l'hôtel de ville.

Kenneth : Me briser le coeur pour se rendre dans une auberge avec un autre... vraiment, c'est bien trop... M'enfin ! Je pense en avoir trop révélé, excusez mon manque de délicatesse. Je vais vous laisser.

Kenneth poussa un profond soupir, le regard presque larmoyant. Il s'apprêtait à partir, tournant le dos au stand et à Britanny, jusqu'à ce que cette dernière... étrangement, changea d'attitude et insista pour qu'il continue à se confier à elle.

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Iris DukeDomestique
Ton prénom : Vicky
Célébrité : Rachel McAdams
© : © FAE
Messages : 434
Date d'inscription : 01/06/2010

Reputation
Famille: Bath's inhabitants
Age du personnage: 23 ans
Relations :
MessageSujet: Re: Stop being that lovely little girl, that's upsetting. Brittany & Kenneth Lun 30 Aoû - 0:30

∂ Au moins ça lui avait coupé le caquet à ce prétentieux. Ca le surprenait ? Temps mieux, cela signifiait qu’en temps normal je jouais mon rôle avec brio. On me disait souvent qu’on me donnerait le bon Dieu sans confession. S’ils savaient tous… Enfin ce n’est pas moi qui m’en plaindrais. J’aimais entretenir cette façade. La vie était plus simple ainsi, les gens plus ouverts, mon ascension était assurée. Mais quand cela n’en valait pas la peine, comme avec cet homme, si élégant et raffiné qu’il était, j’arrêtais de me casser la tête à composer un rôle qui me fatiguait à la longue. Je voyais qu’il n’avait rien à répondre… Finalement, son entrée en matière n’était qu’une façade, il n’avait pas plus de caractère que Miss Leycester.

Embarrassé ? Honteux ? Il se sentait probablement d’un ridicule achevé face à l’évidente raison de ma présence ici. Ceci dit, ce n’était pas mon problème. Il n’avait qu’à réfléchir à deux fois avant de prendre la parole pour si peu. Tournez sept fois la langue dans sa bouche… Peut être devrais-je lui faire part de cette expression, cela pourrait lui être fort utile. Je sentais pourtant, derrière mon agacement évident, qu’il avait à dire bien plus que ce qu’il montrait. Aussi buté que moi ? J’en doute, il en serait sinon absolument insupportable ! Je ne niais point l’évidence quand à ma véritable nature. Chieuse et déterminée j’étais, ainsi je resterais. Du moins jusqu’à ce que je puisse retrouver ma famille ou un riche héritier qui tomberais à genoux devant moi. Malheureusement pour lui, les contes de fées n’existent pas. ∂

Kenneth : Je crois bien que nous soyons seuls, je crains que vous ne deviez supporter encore plus longtemps ma compagnie. Voyez-vous, je suis moi-même venu régler certaines affaires désagréables avec votre... hum... amie ? Miss Leycester.

∂ Elinor Leycester, vraiment ? Qu’est-ce que cette sotte pouvait bien avoir à cacher ? Et plus encore, que pouvait-elle avoir fait à notre pauvre ami ici présent ? Non je n’étais pas friande des commérages. Simplement, c’était le sujet de conversation des jeunes filles de mon âge. Leur vie était si plate qu’il fallait qu’elles rêvent par procuration. Et il était de mon devoir de participer joyeusement à cette activité, pour continuer à passer pour la jeune fille exemplaire que je m’évertuais à montrer. Cela en devenait presque un jeu : être la première personne au courant, et colporter à qui veut l’entendre les dernières frasques de nos amis. Et surtout : ne pas devenir le sujet principal de ces élucubrations, au risque de devenir soi-même la cible de personnes mal intentionnées. Après tout, le bon côté de participer aux commérages était d’utiliser à bon escient ce que l’on pouvait entendre. Et j’avoue que s’il existait un moyen pour discréditer la sainte Miss Leycester, c’était toujours bon à prendre. ∂

Kenneth : Me briser le coeur pour se rendre dans une auberge avec un autre... vraiment, c'est bien trop... M'enfin ! Je pense en avoir trop révélé, excusez mon manque de délicatesse. Je vais vous laisser.

∂ Le laisser ? Soit il en avait trop dis, soit pas assez ! Mais pas question de le laisser partir alors que je découvrais une deuxième facette de la sage et raisonnable Elinor. Je fis volte face alors que l’inconnu me tournait le dos pour s’en aller. Il avait compris qu’il m’importunait ou il se faisait désirer ? L’un dans l’autre, son but final était atteint, car déjà je le rattrapais par la manche d’une main douce qui se voulait protectrice et attendrissante. J’affichais un air chagriné avant de prendre la parole. Le théâtre, encore et toujours. ∂

Brittany : Je m’excuse, sincèrement. Je ne… pouvais pas deviner. Je n’aurais jamais envisagé que Miss Leycester pouvait se conduire ainsi, surtout à l’égard d’un gentilhomme tel que vous.

∂ J’affichais un pâle sourire, pour tenter de lui remonter le moral. Les hommes en général aimaient bien être complimentés. Du moins, la plupart, et il ne semblait pas en être différemment pour lui. ∂

Brittany : Venez, vous pouvez l’attendre ici si vous voulez, ça ne me dérange nullement, bien au contraire. Et si vous avez besoin d’une oreille attentive, vous pouvez compter sur moi, bien entendu.

∂ Bien entendu. Mais il ne fallait pas trop lui forcer la main non plus, sinon il se douterait de quelque chose et plus un seul mot ne sortirait de sa bouche, ce que je voulais à tout prix éviter si je pouvais récupérer des informations croutillantes. ∂

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://remember-austen.forumactif.com/t1122-iris-duke-breath-me http://remember-austen.forumactif.com/t1127-iris-duke-somewhere-over-the-rainbow
avatar
Elinor LeycesterMiss.
Ton prénom : Audrey
Célébrité : Melanie Laurent
© : Ju <33 & tumblr
Messages : 2889
Date d'inscription : 26/02/2010

Reputation
Famille: Leycesters
Age du personnage: 23
Relations :
MessageSujet: Re: Stop being that lovely little girl, that's upsetting. Brittany & Kenneth Sam 4 Sep - 0:30

Spoiler:
 


Elinor, de là où elle se trouvait, ne perdait pas une miette de la conversation qui se déroulait devant ses yeux (ou presque). Tantôt amusé, tantôt très agacée par les inepties que racontait Kenneth, mais surtout très satisfaite. Satisfaite d'enfin voir le vrai visage de cette petite peste de Brittany. Enfin elle voyait quel était son véritable caractère. Elle devait avouer qu'elle ne manquait pas de piquant. La façon dont elle avait remballé Kenneth était assez jouissive, elle qui adore taquiner son cher frangin, et l'embêter de façon diverse et variés. Tout de même, elle ne l'aimait toujours pas. Ce qu'elle avait soupçonné s'avérait exact. Ce n'était qu'une effrontée, qui prenait tout le monde de haut, et qui les méprisait tout autant. Tout ce que déteste Elinor dans ce bas monde, pour résumé, même s'il lui arrive régulièrement d'être impertinente elle aussi.

Elinor observait donc tout ça avec un intérêt indéniable. C'était très instructif. En particulier lorsque Brittany se précipitait sur son frère pour obtenir certaines informations croustillantes - et totalement fausse- à son sujet. Elle la soupçonnait d'être mesquine et fourbe, elle n'était pas déçu...

Il était temps de refaire son apparition. Premièrement, parce que sa longue absence paraitrait suspecte, et ensuite parce que Kenneth abordait une pente savonneuse, et qu'elle n'avait pas très envie de le voir raconter des sottises. Perspicace comme il l'était, il pourrait limite dire la vérité sans s'en rendre compte >< Elle sortit de sa "cachette" improvisée, et de la manière la plus naturelle qui soit, s'adressa à Kenneth d'un air confus et désolé.

- Mon ami, s'in vous plait, ne venez pas me tourmenter ici... je vous réitère encore une fois mes excuses, si je vous fait de la peine, je n'avais aucune intention de vous nuire, mais je ne reviendra pas sur ce que j'ai fait.

Elinor ayant parfaitement l'habitude des jeux de Kenneth, s'amusait souvent à y prendre part. C'était le cas ici. Il avait d'abord l'air perdu au début, mais il avait l'air d'avoir compris assez vite où elle voulait en venir. C'était une manière efficace de lui faire comprendre qu'elle avait entendu leur conversation, et aussi une façon de faire comprendre à Brittany de la manière la plus fourbe qui soit, qu'il ne faut pas se croire plus rusé qu'on ne l'est. Ca peut nous jouer de vilain tour. De plus, Elinor avait fait en sorte d'éveiller un peu plus la curiosité de la demoiselle, sans rien divulguer.




_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AdministrationMr.
Ton prénom : ...
© : ...
Messages : 5097
Date d'inscription : 11/03/2009

Reputation
Famille: Leycesters
Age du personnage: 26 ans
Relations :
MessageSujet: Re: Stop being that lovely little girl, that's upsetting. Brittany & Kenneth Lun 4 Oct - 22:52

Spoiler:
 


Il est vrai que Kenneth commençait sérieusement à se rouiller. Il avait pris l'habitude de tromper les gens tellement facilement, qu'il perdait ses moyens dès qu'il rencontrait le moindre obstacle. Et la petite en était un difficilement surmontable. Il se rendait compte petit à petit des sottises que sa bouche sortait, sans qu'il ne puisse empêcher sa langue de fourcher. Il disait N'IMPORTE QUOI. Comme si les rumeurs sur Elinor n'étaient pas déjà suffisantes ? Et avant cette commère, les habitants de Meryton avaient toujours vu d'un mauvais oeil la relation qu'entretenaient Elinor et son frère adoptif. Enfin bon, Kenneth se rappela qu'il n'avait QUE faire de l'avis des autres, et qu'il était là pour passer un bon moment, autrement dit... pour embêter son monde (L). Il réalisait aussi que cela lui avait manqué, cette adversité, ce sentiment de défi de la part de la jeune fille. Il avait eu affaire à tellement de jeunes filles naïves ces derniers temps, comme la petite Bethany par exemple ! C'en était devenu trop simple, un jeu d'ENFANT.
Bien que les choses se corsaient, la roue tourna ENFIN en sa faveur : Britanny faisait preuve d'un minimum de compassion à son égard. Du moins, elle le feignait. Kenneth se mit à admirer intérieurement l'hypocrisie de la petite. Il détestait ce trait de caractère chez tant de gens, mais il ne savait pourquoi, il sentait que Britanny s'en servait... comme d'une arme. Kenneth s'arrêta donc, et se retourna doucement lorsque Britanny le retint par la manche. Il baissa ses yeux vers elle... et fut surpris par un bijou qu'elle portait autour de son cou. Il fronça des sourcils, comme désemparé.

Heureusement, sa soeur vint à sa rescousse. Elle n'avait peut-être pas vu l'air étonné que Kenneth affichait à son visage, mais en tout cas, elle tombait à pic. Ce que Kennou (L) appréciait chez elle, c'est que même si elle se moquait de lui lorsqu'il salissait une fois de plus sa réputation, elle ne le jugeait jamais, non. Et ce que Kenneth adorait par-dessus tout, c'était quand elle choisissait même de se joindre à son petit jeu. Ce qui était le cas aujourd'hui. Kenneth sortit de sa brève rêverie pour adresser un regard larmoyant vers Elinor. Du théâtre, oui, du théâtre ! Kenneth avait toujours envié les comédiens du théâtre d'Edgar. Cette vie nomade, frivole et sans soucis ! Non, pas UNE vie, mais PLUSIEURS ! Car on pouvait en interpréter des vies sur la scène... Oh le doux rêve ! Hélas, sa seule scène pour lui sera sa vie, faite d'apparences et de jeux de rôles. "The world is a stage", disait Shakespeare.

KENNETH : Sur ce que vous avez fait ? ... Sur...

Kenneth se racla la gorge, et détourna son regard d'Elinor, comme trop tourmenté pour tolérer cette apparition.

KENNETH : Sur ce que vous M'avez fait ! Et j'attendais là, seul ... je vous attendais VOUS ! Je croyais que nous étions d'accord, vous et moi, loin de ce village si ennuyeux... ! SOIT !

Kenneth se tourna subitement vers Britanny, et lui prit la main (le fou xD!). Il regardait Elinor d'un air plein de défi, et d'audace. Ses yeux pétillaient de malice, et c'était sûrement cela qui allait le découvrir xD.

KENNETH :
Je partirais comme prévu, mais je ne serai pas seul, croyez-moi ! Miss... Hum.. pardonnez-moi, votre nom s'il vous plaît ?

Les gens regardaient à moitié ce qu'il se passait à côté d'eux. Certains reconnurent les deux Leycesters, d'autres s'étaient habitués aux spectacles de Kenneth, ... mais ils ne reconnaissaient pas la tierce personne. Kenneth se demanda comment la jeune fille réagirait si elle voyait tous les yeux braqués sur sa personne. Honte ? Fierté ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Iris DukeDomestique
Ton prénom : Vicky
Célébrité : Rachel McAdams
© : © FAE
Messages : 434
Date d'inscription : 01/06/2010

Reputation
Famille: Bath's inhabitants
Age du personnage: 23 ans
Relations :
MessageSujet: Re: Stop being that lovely little girl, that's upsetting. Brittany & Kenneth Sam 30 Oct - 14:10

∂ Je ne savais comment appréhender en moi-même le retour prématuré de miss Leycester. Elle m’empêchait à la fois de connaître le fin mot de l’histoire sur ses frasques passées mais m’offrait en contre parti un spectacle des plus distrayants. Il était fort rare, voir totalement improbable de trouver Elinor Leycester dans une position aussi délicate en plein public. Cet après midi initialement réservé à une œuvre de charité se clouerait par show final avec Miss Leycester et son ami (dont le nom m’échappe encore, bien que je sois persuadée de l’avoir déjà rencontré) en tête d’affiche.

Ainsi on avait surpris la belle dans une auberge ? Je ne me demandais point ce qu’elle y avait fait Il n’y avait pas trente six mille possibilités pour qu’une fille de sa condition aille se cacher dans l’auberge du coin avec un homme, sans chaperon, alors qu’elle n’est même pas mariée. Cependant, l’inconnu en avait soit trop dit, soit pas assez. Après réflexion, il n’en avait juste pas dit assez, on n’en dit jamais trop. Avec qui pouvait-elle bien se trouver dans l’auberge ? ∂

Elinor : Mon ami, s'il vous plait, ne venez pas me tourmenter ici... Je vous réitère encore une fois mes excuses, si je vous fais de la peine, je n'avais aucune intention de vous nuire, mais je ne reviendrai pas sur ce que j'ai fait.

∂ Je trouve ça tellement facile les excuses, pas vous ? Tel un coup de baguette magique, faire ses excuses permet de tout balayer d’un coup, tel une bourrasque de vent, de repartir de zéro et de faire comme si rien ne s’était jamais passé. Malheureusement, rare sont les gens qui arrivent à oublier totalement, d’autant plus quand on avait la rancune tenace, ce qui était mon cas. Bien que je ne sois pas concernée par ce fait, je pouvais comprendre la position de l’homme bafoué. Après il fallait prendre en compte les sentiments… L’amour, était-il amoureux ? On dit que l’amour permet de pardonner. Enfin je ne m’appuis ici que sur les rumeurs entendus ici et là, n’ayant moi-même jamais éprouvé un tel sentiment. D’ailleurs, comment savait-on que l’on était amoureux ? Il me semble pouvoir dire sans trop m’avancer que je m’aime, est-ce pour autant suffisant ? ∂

Kenneth : Sur ce que vous avez fait ? ... Sur... Sur ce que vous M'avez fait ! Et j'attendais là, seul ... je vous attendais VOUS ! Je croyais que nous étions d'accord, vous et moi, loin de ce village si ennuyeux... ! SOIT !

∂ Une vraie scène dramatique, comme on en voit peu au théâtre. Voir des acteurs si bien jouer était rares. Enfin cela semblait normal puisque nous avions affaire ici à la réalité. Pourtant, cette situations m’embarrassait comme si tout était… sur joué.

Et que ne fut pas ma surprise quand le jeune homme saisit promptement ma main. La stupeur ne me permit pas d’avoir le reflexe de le repousser. Pourtant, il était bien trop tôt pour nous afficher ainsi en public. Pour commencer, je ne connaissais même pas son nom, pour ne pas dire que je ne le connaissais pas du tout. Et au vue des rumeurs qui circulaient en ville en ce moment, il valait mieux garder une attitude exemplaire et surveiller ses fréquentations sous peine de voir sa réputation réduite à néant en un clin d’œil. Et personnellement je tenais à la mienne, même si ce n’était pas le cas de cet impertinent qui se croyait autorisé à saisir ainsi ma main. Et pour terminer, je ne doutais pas que le seul but qu’il attendait était de rendre miss Leycester un temps soit peu jalouse. Et il était absolument hors de question qu’il se serve ainsi de moi, du moins sans me demander mon avis. Jouer la comédie n’était plus seulement une distraction pour moi, mais un mode de vie permanent derrière lequel je m’abritais, pour me protéger du reste du monde. ∂

Kenneth : Je partirais comme prévu, mais je ne serai pas seul, croyez-moi ! Miss... Hum... Pardonnez-moi, votre nom s'il vous plaît ?

∂ Devais-je décliner mon identité à cet inconnu, sous les regards de la foule en délire qui ne perdait pas une miette du spectacle. Je portais ma main libre à mon cou, saisissant mon pendentif. Un tique que j’avais pris depuis mon enfance, lorsque j’étais embarrassée ou dans une position délicate. Je pensais alors que ce médaillon agissait tel un talisman qui me protégerait quoi qu’il advienne. Quoi qu’il advienne… Alors après tout, jouons, il serait bien temps plus tard de regretter…The show must go on. ∂

Britanny : Mon nom ? Est-ce bien raisonnable? Après tout… Soyons fou ! Je suis miss Britanny Adams, monsieur. Pensionnaire à Kingsley. Et puis-je déraisonnablement vous demander de décliner votre identité à votre tour ?

∂ J’enlevais ma main mais couvais cependant le garçon du regard, mi enjôleuse, mi défiante. Jusqu’où serait-il près à aller pour parvenir à ses fins ? Et quel était son but ? C'était très jouissif de défier ainsi Elinor et en public... ∂

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://remember-austen.forumactif.com/t1122-iris-duke-breath-me http://remember-austen.forumactif.com/t1127-iris-duke-somewhere-over-the-rainbow
AdministrationMr.
Ton prénom : ...
© : ...
Messages : 5097
Date d'inscription : 11/03/2009

Reputation
Famille: Leycesters
Age du personnage: 26 ans
Relations :
MessageSujet: Re: Stop being that lovely little girl, that's upsetting. Brittany & Kenneth Jeu 4 Nov - 0:21

KENNETH : Britanny ?

Kenneth n'était plus qu'à moitié concentré sur son petit jeu. Lorsque la jeune fille du pensionnat daigna ENFIN donner son prénom et nom, il fut quelque peu perturbé. Ce prénom sonnait étrange à ses oreilles. Presque... familier. Il ne laissa rien paraître de son trouble, même s'il resta silencieux pendant une demi-seconde. Il sentit le regard d'Elinor posé sur lui. Il savait qu'elle devinerait qu'il se passait quelque chose dans sa petite tête (L). En même temps c'était si rare de le voir réfléchir xD. Kenneth était quelqu'un d'impulsif, de spontané, il agissait avant, et pensait... parfois après. Kenneth n'aimait pas trop qu'on sache le cerner, il préférait être celui qui analysait, le pseudo-psychologue qui met les gens mal à l'aise lorsqu'il les perçait à jour. Kenneth faisait une drôle de tête en tout cas. Il fronçait des sourcils, et ses yeux rieurs portaient désormais un regard soucieux.

"Elle porte le prénom de ... Non..." Kenneth secoua la tête, et décida de profiter de son propre moment de faiblesse. Il garda cet air peiné pour accentuer l'instant DRAMATIQUE de cette scène : l'amoureux trahi par son aimée, et qui décide de fuir avec une autre par vengeance. Elinor fit une moue indiquant qu'elle ne s'amusait plus. Tous les gens les regardaient d'un air curieux, et Kenneth se rendit compte que cela ne ferait qu'empirer les rumeurs mettant en doute les valeurs de sa soeur. Il fit donc une révérence TRES soudainement, pour arrêter ces pitreries.

KENNETH : Merci, merci !

Certaines personnes applaudirent et rirent de cette plaisanterie, d'autres roulèrent des yeux et passèrent leur chemin. Kenneth se retourna ensuite soudainement vers Britanny, qui avait lâché sa main. Il pencha légèrement la tête vers elle, et lui reprit la main un COURT instant pour lui faire un baisemain.

KENNETH : Pardonnez-moi, j'aime embêter les jeunes filles. Oh et je me nomme Kenneth Dawsey, je suis le frère de cette "chère" Elinor, que vous pensez... "indispensable", c'est cela ?

Kenneth releva la tête, en gardant toujours la main de Britanny dans la sienne. Il fixa Britanny droit dans les yeux, d'un air provocateur. Oui, il avait bel et bien entendu ce qu'elle avait marmonné contre sa soeur, et il entendait bien la torturer à ce sujet.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Stop being that lovely little girl, that's upsetting. Brittany & Kenneth

Revenir en haut Aller en bas

Stop being that lovely little girl, that's upsetting. Brittany & Kenneth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» London Stiller...she's a special girl» Heartbreaker version girl [Finish]» Lovely une nouvelle jument» A sweet girl and two bad boys [Kity & Jack]» [MISSION] Escort Girl
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Remember Austen, RPG du XIXe ::  :: Archives - Meryton :: Le Bourg de Meryton-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit