AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Edgard Theater - " You've never met a comedian before ? " (1/7)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Alice LefroyLady
Ton prénom : Marjo'
© : Lyssa <33
Messages : 2308
Date d'inscription : 24/02/2010
Localisation : Paris

Reputation
Famille: Lefroys
Age du personnage: 20 ans
Relations :
MessageSujet: Edgard Theater - " You've never met a comedian before ? " (1/7) Sam 29 Mai - 2:29

Edgard Theater



    " C'est un métier. Un métier du sentir, et non du paraître."
    Romain Duris in Molière


Membres de la famille :

Aidan Gray,
comédien & metteur en scène
(Libre)
Lucas Meauravier,
comédien
(Libre)
Jean Launey,
comédien
(Libre)
Louise Launey,
comédienne
(Libre)
Sophia Benneton,
couturière & décoratrice
(Prise)
Frannia Levi,
comédienne & auteur
(Réservée)
Léonora Wardauer,
comédienne
(Libre)




On a tous une histoire. La leur commence comme ça.


Aux quatre coins de l'Europe, six histoires se déroulent. Six personnes naissent dans des lieux différents, des milieux sociaux différents, et à différentes années. Rien ne les lie en apparence, et pourtant, ces six individus-là sont aujourd'hui inséparables (ou presque) et sillonnent les routes ensemble depuis des années déjà. Leur intérêt commun : la littérature. Leur passion commune : le théâtre. De village en village, de ville en ville, de théâtre en théâtre, la troupe se fait peu à peu connaître, aimer ou détester. Selon la plupart de ces Dames Respectables de l'Aristocratie, leurs idioties sont honteuses, et jamais elles n'autoriseront leurs jeunes filles à aller se divertir au Théâtre. Car c'est une peinture de la société, réaliste et satyrique, que ces comédiens dressent sur scène chaque soir. Mais, en coulisse... L'ambiance entre nos six personnages se fait parfois plus houleuse. Tensions, secrets, passions et rivalités s'entremêlent, explosives.

Entrez dans leur monde, et que le spectacle commence !

Spoiler:
 

Ont-ils des relations à Meryton ?


La Famille Gray, bien qu'elle résidait au Nord de l'Angleterre, se déplaçait souvent jusqu'à Londres pour les affaires. C'est ainsi que le nom "Gray" reste assez connu, et en fait souvent jaser plus d'une au village. En effet, personne n'est sans ignorer la terrible histoire de cette respectable maisonnée, brûlée dans un effroyable incendie et ne laissant que le malheureux (beau et riche) héritier de la famille derrière lui... Et si cet Aidan était un excellent parti pour leur fille, après tout ? Il suffirait juste de le convaincre d'arrêter sa Comédie ! Car pas question de jeter le déshonneur sur la famille en donnant sa fille à un misérable Acteur, n'est-ce pas ?

Et Benneton, ne serait-ce pas cette Famille de Londres, connue pour sa lignée d'avocats et de juges, qui se poursuit de père en fils ? Mais tout le monde ici, ou du moins ceux qui se sont un minimum intéressés à l'affaire, connaissent les détails honteux de l'histoire de la jeune Sophia. Des mœurs si peu avouables ! Et elle finit en plus dans une troupe de vulgaires comédiens !

Comme souvent, la troupe a mauvaise réputation auprès des familles les plus respectables. Le Théâtre est vu comme quelque chose de condamnable, de diabolique, même. Pourtant, certains dans le village pensent et se disent tous bas, pour ne pas attirer l'attention et les foudres, que ces Acteurs sont doués, que ce qu'ils disent est vrai, et qu'au moins, ils leur offrent une autre activité que celle de colporter sans cesse toute sorte de ragots.

Eux aussi ont leurs secrets...


Spoiler:
 

_________________


Dernière édition par Alice Lefroy le Lun 13 Sep - 16:06, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Alice LefroyLady
Ton prénom : Marjo'
© : Lyssa <33
Messages : 2308
Date d'inscription : 24/02/2010
Localisation : Paris

Reputation
Famille: Lefroys
Age du personnage: 20 ans
Relations :
MessageSujet: Re: Edgard Theater - " You've never met a comedian before ? " (1/7) Sam 29 Mai - 18:52





Andrew Stetson © LLAM
Aidan Gray,
Comédien & metteur en scène, 25 ans


    Passionné
    Sensible
    Idéaliste
    Cultivé
    Intimidant
    Intelligent
    Fier
    Observateur


RELATIONS

FAMILLE

Ses parents

Aidan s'entendait bien avec sa défunte mère, moins bien avec feu-son-père. Ce dernier en effet ne comprenait pas son attrait pour les livres, et désespérait de ne pas le voir plus souvent à l'extérieur pour chasser avec lui ou pour le suivre dans les salons. Sa mère, elle, était plus compréhensive et plus clémente. Elle laissait Aidan lire autant qu'il le désirait, touchée d'avoir un fils doté d'une si grande âme. Car sa mère voyait en effet en lui quelqu'un de bon et généreux, et était heureuse qu'il en soit ainsi plutôt que d'avoir un fils trop brute, trop banal. Les conflits entre le père et le fils étaient fréquentes à la maison... Mais cette époque est aujourd'hui révolue, car cela fait sept ans que tout a brûlé et qu'Aidan a fui son village d'origine.


AMIS


© .electric twist
Frannia Levi

Frannia Levi et lui se connaissent depuis leur rencontre en Italie, il y a cinq ans de cela. Ils partagent la même passion, les mêmes idéaux, et se comprennent mieux que quiconque. Leur relation est plus que complexe. Certains se contenteront de dire que c'est ambigu et que cela doit cacher quelque chose, d'autres diront peut-être même que c'est malsain. Eux ne pensent rien de tout cela, car tout a toujours été très clair, sans pour autant qu'ils n'aient besoin de mots pour s'expliquer. Fran fascine Aidan autant que lui la fascine. Ils connaissent par cœur chaque geste, chaque mimique, chaque émotion de l'autre, et ne se lassent pourtant jamais. Libérée des interdits et préjugés de l'époque, Fran se veut indépendante et égale aux hommes, ce qu'Aidan est l'un des seuls à reconnaître. Par ailleurs, leur complicité n'est pas seulement morale, elle est aussi physique. Ils sont certainement les plus passionnés de la troupe, les plus plongés dans leur Art. Pour eux, le corps est un instrument précieux qu'il faut savoir connaître de toute part. C'est peut-être parce qu'ils se connaissent si bien que chacun de leurs amis pensent qu'ils sont amants. En vérité, il n'y a jamais rien eu de cet ordre-là entre eux, même si Fran n'est pas dérangée à l'idée de se retrouver nue devant lui et inversement. Ce qui est déjà arrivé, d'ailleurs.



© Psychozee
Sophia Benneton

Sophia Benneton est très chère aux yeux d'Aidan. Son côté fragile et angélique l'a toujours attendri, et il ressent comme le besoin de la protéger, surtout depuis qu'il sait ce qu'elle a enduré plus jeune. Il pense souvent qu'on a entaché son innocence, mais qu'elle demeure toujours aussi pure. Cette femme, opposée en tout point à Frannia, compte pourtant autant pour lui, et Aidan se désole de la rivalité évidente entre les jeunes femmes. Surtout parce qu'elle est infondée, futile et illogique. Il n'y a jamais rien eu d'autre que de la passion entre Fran et lui, mais rien de comparable à une quelconque relation de couple, il en est persuadé. Néanmoins, il a comme l'impression que Sophia lui reproche sa proximité avec Fran, bien qu'elle ne le fasse jamais directement. Les femmes sont décidément incompréhensibles ! Et Aidan lui-même n'est pas certain de ce qu'il attend de Sophia.



© Fox
Jean Launey

Jean Launey, alias Jimmy, amuse beaucoup Aidan. Il le considère comme une sorte de frère, avec qui les choses sont simples, naturelles et toujours amusantes. En dépit d'une enfance pas franchement évidente, Jimmy est le genre de garçon qui aime la vie, et cet état d'esprit plaît beaucoup à Aidan. Ce qui fait encore plus rire ce dernier, c'est que face à Fran, Jimmy agit comme un vrai petit soldat face à son capitaine. Aidan comprend l'admiration qu'éprouve Jimmy envers Fran, et a juste tenu à le prévenir : il ne fallait pas qu'il espère une relation plus avancée avec elle. Jimmy, cramoisi et vexé comme un poux, a d'abord cru à une menace, comme si Aidan protégeait son territoire ! Mais ce n'était pas ça, lui affirma Aidan : il tenait juste à le protéger lui, surtout, car Fran était une femme compliquée... Et qu'il ne tenait pas à ce que Jimmy se retrouve mêlé à ce genre d'histoires. Et puis, ajouta-t-il en riant, comme si un minus tel que lui pouvait combler une femme un jour !



© June72
Louise Launey

Aidan a mis du temps à comprendre l'attirance qu'éprouvait Louise pour lui. Au même titre qu'il considère Jimmy comme son petit frère, Aidan percevait sa jumelle Louise comme une sœur. Ce n'est qu'après une bonne année passée à ses côtés qu'il ouvrit enfin les yeux. Ou plutôt que sa complice de toujours, Fran, lui ouvrit les yeux. Il avait bien vu que Louise essayait de se démarquer de Fran, d'apparaître aussi forte qu'elle, mais à sa manière. Il lui était cependant difficile d'y parvenir : du haut de ses 17 ans, Lily n'était pas encore tout à fait une femme, même si elle murissait de jour en jour. Aidan est gêné par ce que peut éprouver Louise pour lui, en réalité, même s'il n'a jamais pu réellement en parler avec elle. Certains regards ou gestes ne trompent pas, cela dit. Et comment Jimmy prendrait-il le fait que son meilleur ami et "grand frère" entretienne une telle relation avec sa jumelle ? Aidan se sent coupable et ne sait pas comment agir, préférant rester passif pour l'instant. Mais il faudra bien faire face à la réalité un jour ou l'autre...



© White Rabbit
Lucas Meauravier

Lucas Meauravier et lui ne savent pas s'il est vraiment exact de se considérer comme des amis. Ils ne se sont jamais, ni l'un ni l'autre, cachés du mépris qu'ils pouvaient éprouver. Disons plutôt qu'ils sont rivaux. Bien sûr, ils ne sont pas en conflit perpétuel, et il leur arrive même de rire ensemble. Mais ils sont tout de même relativement opposés. Ayant tous deux un fort caractère et une trop forte dose d'orgueil, leurs relations sont plutôt explosives. Mais tout était une question d'influence, de hiérarchie, presque : par convention, Aidan était à la tête de la troupe. Mais Lucas était l'aîné, et était tout aussi fort ou responsable que lui. "Les hommes et leur fierté !" répétait souvent Louise, soupirant pendant que Jimmy essayait de s'imposer en tant que mâle dominant lui aussi, que Sophia baissait les yeux et que Fran souriait, énigmatique.


PERSONNAGE LIBRE

(Le choix de l'avatar peut être discuté dans le Cahier de doléances ou avec Alice Lefroy directement)

_________________


Dernière édition par Alice Lefroy le Mer 16 Juin - 17:25, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Alice LefroyLady
Ton prénom : Marjo'
© : Lyssa <33
Messages : 2308
Date d'inscription : 24/02/2010
Localisation : Paris

Reputation
Famille: Lefroys
Age du personnage: 20 ans
Relations :
MessageSujet: Re: Edgard Theater - " You've never met a comedian before ? " (1/7) Sam 29 Mai - 20:46






Taylor Fuchs
Lucas Meauravier, dit Luke
Comédien, 26 ans


    Distant
    Mystérieux
    Renfermé
    Impressionnant
    Intelligent
    Fier
    Avec de la répartie
    Fougueux
    Impulsif


RELATIONS


FAMILLE


Ses proches

Lucas est né dans les alentours de Rouen, en France. Fils de forgeron, il n'a accès à l'éducation qu'âge de sept ans, lorsque sa mère touche l'héritage de ses parents : une somme suffisante pour acheter des livres et employer un tuteur pour son fils, afin de lui apprendre la littérature, le calcul et l'escrime. Sportif, extraverti, Luke est aussi doué dans les études et s'épanouit parfaitement entre ses livres et la campagne. Un jour, ce tuteur et sa famille sont conviés par les parents Meauravier pour dîner. C'est à ce moment-là que Lucas rencontre Prune, la fille de son tuteur, d'un an sa cadette. Il est alors âgé de 10 ans, et les deux enfants s'entendent bien.



Son épouse

Lucas épouse Prune au mois de Juillet 1808, alors qu'il a 20 ans. Ils s'installent sur Paris, partageant le même rêve : ouvrir leur boutique de livres dans la capitale. Deux ans plus tard, l'heureux couple, plus amoureux que jamais, a une petite fille, Isabelle. Tout va bien dans le meilleur des mondes. Mais les bonnes choses ont toujours une fin, parfois bien trop tragique. Plus tard, Prune et Lucas sont obligés d'emprunter de l'argent, et se retrouvent dans l'incapacité de le rembourser à temps. Prune emmène avec elle Isabelle chez les grands-parents de la petite pour la mettre à l'abri, pressentant que le pire était à venir. Prune avait raison. La calèche n'atteignit jamais la maison des parents de Lucas. La boutique fut saccagée. Un simple mot s'y trouvait, au milieu de montagne de livres déchirés ou en cendres. "Nous sommes quittes, maintenant." Quatre mots qui détruisirent la vie d'un homme.


AMIS


© Psychozee
Sophia Benneton

Sophia Benneton et lui ne sont pas vraiment proches. Luke l'apprécie pourtant énormément, mais le côté trop fragile de la jeune femme l'agace parfois. Lucas, depuis le drame qui a frappé sa famille, a beaucoup changé, a perdu sa patience. Il n'aime plus les gens. Son amertume est trop grande pour ne pas s'arrêter à des futilités, à d'infimes détails. Aussi, lorsque Sophia baisse les yeux, timide au point qu'elle en est presque soumise, Lucas prend sur lui pour ne pas s'emporter. Il prend sur lui car cette femme n'est pas méchante, qu'elle est son amie, et surtout parce qu'il est quelqu'un de bon malgré tout. Mais il a besoin de quelqu'un qui ait une présence, qui ait quelque chose qui lui rappelle qu'il était toujours en vie, pas de quelqu'un qui s'effaçait en permanence.



© Fox
Jean Launey

Jimmy regarde toujours Lucas comme s'il était une menace, quelqu'un d'effrayant qu'il fallait surveiller, ou quelque chose du genre. Au fond, cela amuse Lucas, qui rentre dans son jeu en prenant un air terrifiant pour le dévisager jusqu'à ce que Jimmy aille courir dans les jupes de Fran. Il pense que si Jimmy agit ainsi, c'est parce qu'il a tout bêtement peur qu'il puisse "prendre sa place" auprès de la fameuse Fran, justement. Ce mioche ne comprend décidément jamais rien, mais c'est ce qui le rend si attachant ! Au fond, Jimmy lui rappelle un peu l'adolescent joyeux et insouciant qu'il avait été, dans une autre vie semblait-il.



© June72
Louise Launey

Louise intrigue beaucoup Lucas, qui fidèle à lui-même, ne laisse rien transparaître. On sent qu'elle cherche sa place au sein du groupe. Lui le sent, en tout cas. Il sent qu'elle refuse d'être comme Sophia, qu'au contraire elle veut plutôt s'affirmer, qu'elle veut être quelqu'un qui compte, qui a de la personnalité. Elle fait des efforts pour y parvenir. Elle ne se rend pas compte, mais elle suit la même voie que Fran. Ou peut-être si, elle s'en rend compte, et c'est justement ce qui l'énerve, car c'était évident pour Lucas qu'elle ne veut pas être simplement une Fran numéro 2. Le comportement de ce petit bout de femme est donc à même d'attendrir Lucas, qui considère qu'il se doit un peu de la protéger. Surtout que Lucas n'est pas aveugle : il voit bien que Louise s'intéresse de trop près à Aidan. Ce n'est certainement pas ses affaires, mais Luke sent que ce n'est pas une bonne idée, qu'elle s'est laissée bernée par les belles paroles d'Aidan mais qu'il ne pourra rien lui apporter de bon. Car Louise n'est pas Fran, elle garde une certaine fragilité, et mérite qu'on prenne soin d'elle.



© LLAM
Aidan Gray

Aidan et Lucas sont rivaux, c'est clair et net. Lucas a du mal à supporter cet homme, qu'il apprécie tout de même un minimum, sinon il aurait quitté la troupe depuis longtemps. Il a du mal à accepter qu'il puisse être le chef de la troupe, lui donner des "ordres" et tout ce qui va avec. Lucas tient d'une certaine façon à son indépendance, et sa fierté exacerbée lui dicte clairement de se rebeller contre Aidan à chaque seconde qui passe. Les conflits entre eux sont fréquents, mais ils n'en sont arrivés aux mains qu'une seule fois. Ce qu'ils y ont gagné ? Une gifle monumentale de Fran pour Aidan, une de Louise pour Lucas. Le plus drôle dans l'histoire était qu'elles ne s'étaient même pas concertées avant d'agir, et qu'on pouvait voir sur le visage de Louise qu'elle était frustrée d'avoir les mêmes réactions que sa rivale officielle, qui éclata d'ailleurs d'un rire franc. Les autres querelles entre les deux hommes sont seulement verbales, mais Aidan manie bien les mots et Lucas a une répartie singlante, alors il est difficile de mettre un terme à leurs disputes.



© .electric twist
Frannia Levi

Frannia est celle dont Lucas se sent le plus proche. Fran et encore Fran. Elle occupait une sorte de place privilégiée au sein de la troupe, à croire que chaque relation passait par elle. Pourtant, Lucas avait conscience que cela n'était pas spécialement à son grand plaisir, en dépit du sourire malicieux qu'elle affichait en quasi-permanence. Ce sourire était plus énigmatique qu'autre chose en fait, et il se souvenait très clairement d'une phrase que Fran lui avait dite un jour qu'il l'interrogeait sur le sujet. " Le malheur a des vertus comiques qu'il ne faut pas sous-estimer." Fran était ce genre de personne complexe, pleine de rebondissements, vive et libérée, que Lucas aimait déjà fréquenter dans sa précédente vie, mais encore plus aujourd'hui qu'il se sentait si vide. Fran et lui sont donc assez complices, et passent souvent la nuit éveillés ensemble, simplement pour parler. Mais la relation qu'il entretient avec Fran envenime bien souvent les disputes qu'il a avec Aidan, même si aucun des deux hommes ne le formule vraiment. Cette femme était décidément le fruit défendu... Celui qui, malgré tout les efforts du monde, reste toujours le plus attirant.


PERSONNAGE LIBRE

(Le choix de l'avatar peut être discuté dans le Cahier de doléances ou avec Alice Lefroy directement)

_________________


Dernière édition par Alice Lefroy le Mer 16 Juin - 17:37, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Alice LefroyLady
Ton prénom : Marjo'
© : Lyssa <33
Messages : 2308
Date d'inscription : 24/02/2010
Localisation : Paris

Reputation
Famille: Lefroys
Age du personnage: 20 ans
Relations :
MessageSujet: Re: Edgard Theater - " You've never met a comedian before ? " (1/7) Dim 30 Mai - 0:08






Amanda Seyferd @ Pan (Acide Edulcoré)
Sophia Benneton
Couturière & décoratrice, 20 ans


    Fragile
    Angélique
    Généreuse
    Peu sûre d'elle
    Effacée
    Jalouse au fond
    Brisée
    En mal d'affection


RELATIONS


FAMILLE


Son entourage

Sophia est issue d'une famille bourgeoise et très pieuse de Londres. Très attachée à ses deux petites sœurs, Susanna et Becky, Sophia se chargeait de prendre soin d'elles, ainsi que d'une partie de leur éducation. Tout reposait sur la solidarité chez les Benneton. Tout... ou presque. Car, suite à son viol par un cousin éloigné, lorsque Sophia, souillée, tomba enceinte, la solidarité ne fut pas au rendez-vous. Sa famille l'abandonna sans afficher le moindre remord, en faisant au contraire preuve de dégoût. Sophia avait bafoué l'honneur familial. Pire, elle n'avait pas su rester pure jusqu'à ce qu'un mariage soit scellé pour elle devant Dieu. Si Sophia n'est aujourd'hui pas mère, c'est parce qu'elle avorta, seule, brisée, sous un pont de la capitale anglaise. Avec une paire de ciseaux.


AMIS


© .electric twist
Frannia Levi

Le jour où Louise et Frannia entrèrent dans sa misérable boutique de tissus, Sophia se remit à croire en l'existence de Dieu, remerciant le Ciel d'avoir enfin mis quelque chose de positif sur sa route. Elle ne se douterait pas qu'elle rencontrerait de nouveaux désagréments en suivant Lily et Fran pour rejoindre la troupe : il n'a en effet pas fallu bien longtemps pour que Sophia soit choquée par l'attitude bien trop provocatrice de Fran, et parfois même de Lily. Sophia n'était peut-être pas si pieuse et bornée que les autres membres de sa famille, mais elle avait grandit dans leur univers, et il lui était dur d'accepter qu'une femme puisse avoir des mœurs si libérées. Pour ne pas dire libertines. Ah, si Sophia avait su ce qu'était le vrai libertinage, elle n'aurait certainement pas employé ce mot-là pour les décrire ! Seulement, elle trouvait le comportement de Fran, en particulier, déplacé. Vis-à-vis des hommes, Fran agissait comme une égale, et c'était tout bonnement incompréhensible. Et puis... Elle était si proche d'Aidan ! Et tout le monde n'avait que son prénom à la bouche ! Et elle était capable de faire taire une assemblée rien qu'en arrivant ! C'était injuste. Elle aussi avait le droit à de l'attention, non ? Mais Sophia, comme d'habitude, n'osait rien faire, s'écrasant face à la trop forte personnalité de sa rivale, à qui elle reconnaissait tout de même de bons côtés.



© June72
Louise Launey

Heureusement, Louise n'était pas non plus une copie conforme de Frannia, et Sophia l'appréciait nettement plus. Cela dit, il arrivait à Lily d'être encore pire : contrairement à Fran, qui gardait toujours un calme olympien et déstabilisant, Lily, dès qu'elle se sentait en position de faiblesse, réagissait au quart de tour, s'énervant et devenant parfois brusque dans ses gestes. Sophia sentait qu'il était impératif de ramener Louise dans le droit chemin, de la protéger des dangers qu'un comportement tel que celui de Frannia pouvait impliquer. Sans qu'elle ne le réalise véritablement, Louise représentait pour elle l'enfant qu'elle n'avait jamais mis au monde et qu'il fallait materner, même si elle n'était que de trois ans sa cadette.



© Fox
Jean Launey

Jimmy, le pitre de la troupe, la bonne patte, est toujours au rendez-vous pour faire rire Sophia, qui l'aime beaucoup. Elle désespère cela dit de le savoir si attaché à Fran, mais elle sait qu'elle ne peut pas non plus tout contrôler. Elle s'entend bien avec lui, et l'imagination débordante du garçon lui est souvent bien utile quand vient le moment de monter les décors : il est toujours là pour lui donner un coup de main. Sophia, vraiment attendrie par ce garçon au grand cœur, a hâte de voir qui sera la chanceuse qu'il aura choisi d'aimer.



© White Rabbit
Lucas Meauravier

Lucas est quelqu'un de vraiment secret pour Sophia, qui a du mal à ne pas être impressionnée par l'homme. Il faut dire que son regard sombre, ses mots souvent cinglants et son attitude plutôt distante refroidissent la jeune femme, qui ne sait plus quoi penser de Lucas. Elle avoue qu'il lui fait même un peu peur. Elle voit en lui une certaine faille, bien sûr, un certain vide surement lié à son histoire, qu'il n'a jamais voulu raconter, d'ailleurs. Il reste néanmoins un membre de la troupe, et rien que pour cela, Sophia se sent indéniablement attachée à lui. Néanmoins, elle s'arrange bien souvent pour ne pas se retrouver seule dans une pièce face à lui, par peur d'être mal à l'aise.



© LLAM
Aiday Gray

Aidan est différent, aux yeux de Sophia. Sensible, attentionné, elle lui trouve même une certaine douceur, que ses yeux brûlants de passion à toute heure démentissent toutefois. Elle ne parvient pas à s'en cacher : Sophia admire Aidan, le trouvant charmant d'une part, intéressant psychologiquement de l'autre. Elle sent par ailleurs qu'elle ne lui est pas tout à fait indifférente, même si elle ne saurait dire si l'attention qu'il lui porte relève de l'amour ou de la fraternité. Secrètement, timidement, Sophia espère. Un jour, Aidan s'ouvrira à elle, et ce jour-là, Sophia prie pour que Fran ne soit pas dans les parages !


PERSONNAGE LIBRE

(Le choix de l'avatar peut être discuté dans le Cahier de doléances ou avec Alice Lefroy directement)

_________________


Dernière édition par Alice Lefroy le Mer 16 Juin - 17:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Alice LefroyLady
Ton prénom : Marjo'
© : Lyssa <33
Messages : 2308
Date d'inscription : 24/02/2010
Localisation : Paris

Reputation
Famille: Lefroys
Age du personnage: 20 ans
Relations :
MessageSujet: Re: Edgard Theater - " You've never met a comedian before ? " (1/7) Dim 30 Mai - 1:35






Jamie Bell @ Nepy
Jean Launey, dit Jimmy
Comédien, 17 ans


    Espiègle
    Puéril
    Souriant
    Rusé
    Touchant
    Maladroit
    Heureux de vivre
    Bougon le matin
    Casse-cou mais Peureux


RELATIONS


FAMILLE


Sa "tante"

Jimmy, contrairement à sa jumelle, n'est pas au courant de la réelle identité de ses parents. Et dire qu'il avait sa mère là, sous ses yeux, pendant toutes ces années ! Mais non, Jimmy croyait dur comme fer aux histoires que leur "tante" leur racontait sur ce couple heureux, aventurier, qui après avoir donné la vie à ces jumeaux avaient du les abandonner à leur tante pour gagner l'Amérique, conquérir de nouvelles terres encore inexplorées. Oui, leur mère, se faisant passer pour leur tante, était vraiment pleine d'imagination. Chose dont les deux jumeaux semblent avoir hérité ! S'il avait su, tout un monde se serait écroulé pour Jimmy. Un monde fait de rêves, d'aventures et d'histoires extraordinaires. Un monde un peu naïf, certes, mais merveilleux et simple, où la vie était trépidante !



© June72
Louise Launey

Louise, qu'il est le premier à avoir appelé Lily, est sa sœur jumelle. Techniquement, et contre toute attente, Jimmy est l'aîné ! Si, si, de quinze minutes exactement, et il y tient, à ce quart d'heure ! Qu'on arrête de l'appeler le mioche, c'était elle la cadette ! Et puis, ce statut d'aîné justifiait à merveille son rôle de grand héros envers sa sœur... De nature casse-cou, mais plus peureux qu'une fillette, Jimmy aimait jouer les preux chevaliers, les vaillants justiciers, appelez-ça comme vous voudrez ! Toujours est-il que dès qu'un réel danger se pointait à l'horizon, il se paralysait complètement, et Lily, désespérée, prenait les devants. Les jumeaux sont vraiment complices, et se disent tout -ou presque !- aussi, Lily n'hésite pas à bougonner à son cher frère qu'elle n'aime pas le voir traîner tout le temps avec cette fichue Fran. Qu'est-ce que tout le monde lui trouvait, à la fin ? Et Jimmy répliquait, tentant tant bien que mal d'imiter le fameux sourire énigmatique de Frannia, son mentor, -sans grand succès néanmoins- qu'elle ne le piègerait pas, lui : car il voyait bien qu'elle aussi lui trouvait quelque chose d'intrigant. Et d'ailleurs, Jimmy sentait que sa jumelle jalousait un peu Fran, surtout depuis que toute l'attention n'était plus tournée vers elle et ses jolies boucles blondes de petite française. Mais, et cela avait surement quelque chose avoir avec une sorte de lien mystérieux réservé exclusivement aux jumeaux, Jimmy sentait également que Louise voulait se démarquer, et qu'on l'aime pour ce qu'elle était, pas en tant qu'une simple copie de Frannia. Ce qu'elle pouvait être agaçante, sa jumelle, parfois !


AMIS


© LLAM
Aidan Gray

Aidan Gray et lui s'entendent plutôt bien. Jimmy et son tempérament joyeux plaisent beaucoup à Aidan, qui lui dit bien souvent qu'heureusement qu'ils ont un tel pitre parmi eux pour égayer un peu l'ambiance ! Jimmy trouve de plus qu'Aidan est intéressant, et de très bons conseils aussi bien en théâtre qu'en littérature. Aidan devient un peu son icône masculine, lui qui a toujours vécu avec sa jumelle et sa soit disant tante, et cela ne lui fait pas de mal, peut-être même que ça lui permet de s'affirmer un peu mieux. Par contre, Jimmy est bien souvent frustré de voir qu'Aidan et Fran sont aussi proches. Zut à la fin, ne pourrait-on pas lui laisser son mentor pour lui seul ? D'ailleurs, une fois Aidan a prévenu Jimmy qu'il ne fallait pas qu'il attende une relation trop "privilégiée" avec Frannia. Bien évidemment, Jimmy était tout de suite sur la défensive, plaçant Aidan comme l'ennemi de qui il fallait se méfier, prêt à sortir les crocs ! Qu'est-ce qu'il voulait insinuer par-là, hein ? Mais Jimmy s'est très vite calmé en entendant les explications d'Aidan : il n'insinuait rien du tout, il le prévenait juste, histoire qu'il ne se fasse pas de fausses idées. Fran n'appartenait à personne, et cela ne changerait pas de si tôt !



© Psychozee
Sophia Benneton

Sophia Benneton, il aime la faire rire. Cette jeune femme est souvent seule, repliée sur elle-même, et Jimmy n'aime pas ça du tout. Il a vaguement compris que quelque chose de grave lui était arrivé, mais n'a jamais eu droit aux détails. "Ce ne sont pas des histoires pour les mioches" lui avait glissé Aidan en souriant, moqueur. Zut à la fin ! Il était grand, il pouvait tout entendre ! En attendant que Sophia se décide de lui raconter son histoire, car il sent que ce moment finira par arriver un jour ou l'autre, Jimmy reste assez proche d'elle et essaie d'égayer un peu son quotidien. Il a peur qu'elle ne se sente exclue. Après tout, difficile de trouver sa place parmi tous ces caractères plus explosifs les uns que les autres ! Jimmy aide donc beaucoup la jeune femme quand il s'agit de monter les décors, etc. Et peut-être qu'au fond, il ne l'apprécie beaucoup plus qu'on peut le croire !



© White Rabbit
Lucas Meauravier

Lucas Meauravier et le jeune Jimmy ont des relations plus distantes, disons. Mais avec qui Luke n'est-il pas distant, de toute façon ? Et ne répondez pas Frannia Levi, surtout ! Car Jimmy n'aime pas du tout savoir que ce mystérieux Luke, dont personne ne sait rien à part peut-être Fran, est lui aussi proche de la jeune femme. Jimmy ne l'apprécie pas vraiment, en fait. Il faut dire que Luke a quelque chose de froid et de terrorisant, c'était à en avoir des cauchemars ! Et il se jouait de lui, en plus, le bougre ! Jimmy se rendait souvent compte que Lucas renforçait son regard, le faisant plus dur, rien que pour lui filer la frousse. Le pire ? C'était qu'il y arrivait, bien sûr. Mais qu'il s'avise ne serait-ce qu'une fois d'essayer de lui piquer son mentor... Et Jimmy sortira les crocs, vraiment ! Air terrifiant ou non.



© .electric twist
Frannia Levi

Frannia Levi est son mentor, c'est indéniable. Depuis qu'elle lui a extirpé toutes les informations qu'elle voulait en lui pinçant autoritairement les oreilles à l'arrière de cette fameuse taverne bordelaise, Jimmy admire tout simplement Fran. En plus d'une forte personnalité et de quelqu'un de libéré, Jimmy voit en elle une sorte de grande sœur auprès de qui il fait bon se trouver. On en apprend tous les jours, avec Fran, et on est toujours surpris ! C'est ça qu'aime Jimmy, en fait : cette femme est tout sauf monotone, et apparemment, personne n'arrive à la déchiffrer vraiment. Jimmy aimerait être ce genre de personne lui aussi, il aimerait avoir sa grandeur d'âme, car il trouve tout simplement que seules les personnes de ce genre sont vraiment intéressantes, voire bouleversantes. Et Jimmy veut bouleverser les gens ! Il veut marquer l'histoire, qu'on se souvienne de lui. Que le nom Jean Launey traverse les siècles et fasse frémir encore pendant des années et des années ! Quand il part dans de tels délires mégalomanes, Fran est hilare. Son rire lui plaît, lui aussi. Mais Jimmy sait qu'il n'est pas à proprement dit attiré par la jeune femme, il n'attend rien d'elle de ce côté-là, non ! Et c'est ce qui lui permet d'être si proche d'elle, d'ailleurs, car lui l'a remarqué : Fran s'éloigne toujours de ceux qui finissent par la courtiser...



PERSONNAGE LIBRE

(Le choix de l'avatar peut être discuté dans le Cahier de doléances ou avec Alice Lefroy directement)

_________________


Dernière édition par Alice Lefroy le Mer 16 Juin - 18:03, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Alice LefroyLady
Ton prénom : Marjo'
© : Lyssa <33
Messages : 2308
Date d'inscription : 24/02/2010
Localisation : Paris

Reputation
Famille: Lefroys
Age du personnage: 20 ans
Relations :
MessageSujet: Re: Edgard Theater - " You've never met a comedian before ? " (1/7) Mar 1 Juin - 19:21






Dakota Fanning @ Free Hugs (Acide Edulcoré)
Louise Launey, dit Lily
Comédienne, 17 ans


    Caractérielle
    Jalouse
    Rusée
    Bougon
    Colérique
    Téméraire
    Pas méchante au fond
    Cherche sa place
    Attachante


RELATIONS


FAMILLE


Sa "tante"

Louise, contrairement à son frère, a appris pour la réelle identité de leurs parents quand ils avaient 12 ans. En fait, leur soit-disant tante a un jour craqué, lui révélant toute la vérité alors que son jumeau n'était pas là. Leur mère lui a dit voir en elle une force de caractère suffisante pour supporter la révélation. ce qu'elle n'avait pas prévu, ensuite, ce serait que Louise la haïrait tout bonnement. Comment avait-elle pu leur mentir ? Et comment pouvait-elle mettre ça sur le compte du désir de les voir épanouis ? Si c'était pour être épanouis dans le mensonge, cela ne servait à rien, d'après Louise. Pourtant, quand vint le moment de tout expliquer à son frère, elle le trouva dans une telle joie qu'elle fut incapable de formuler la moindre phrase. Comment briser tous les rêves de son jumeau d'un coup ? Elle ne pouvait pas. Elle voulait le préserver, préserver sa joie et sa bonne humeur. Seulement, elle se trouvait tout à coup aussi lâche que leur mère, et se méprisait pour ça.



© FoX
Jean Launey

Jimmy et Lily sont vraiment proches. Plus qu'ils ne l'auraient été s'ils s'étaient contentés d'être frère et sœur, elle le sent. Non, eux, ils sont jumeaux, et ça fait toute la différence. Bon, Jimmy se plaira toujours de raconter à qui voudra bien l'entendre qu'il est l'aîné, ce qui est vrai, mais pour un quart d'heure, franchement ! Et puis, des deux, c'était elle la plus mûre, c'était évident. Jimmy n'était encore qu'un gamin. D'ailleurs, même si voir son frère aussi proche de Fran horripilait Lily, celle-ci se réjouissait d'entendre la jeune femme appeler Jimmy "Kid" la plupart du temps. C'était surement méchant, mais Lily ne pouvait pas s'empêcher d'être jalouse quant il s'agissait de Jimmy. Il était à elle ! C'était son jumeau ! Voir quelqu'un d'autre s'immiscer ainsi dans leur binôme de toujours la révoltait, et elle n'hésitait pas à le lui dire. D'un autre côté, il fallait bien se rendre à l'évidence : ils ne pourraient pas rester collés l'un à l'autre toute leur vie.


AMIS


© LLAM
Aidan Gray

Et si Aidan Gray était plus qu'un ami ? Lily aimerait qu'il arrête de la considérer comme une fillette. Elle n'a plus quatorze ans aujourd'hui mais dix-sept, et elle devient une femme. Peut-être n'est-elle pas aussi affirmée que Fran, mais elle vaut quelque chose elle aussi ! Et Louise se démène pour se faire remarquer. Aidan l'intimide, en fait, mais dans le sens agréable du terme. Son regard se pose sur elle et elle se sent décoller. C'est indéniable, elle veut être plus pour lui qu'une amie. Mais comment faire pour le lui faire comprendre et qu'il l'accepte ? Louise a tout de même une certaine fierté, et il n'est pas question qu'elle fasse n'importe quoi pour ses beaux yeux. Un jour... Un jour il sera à elle seule.



© Psychozee
Sophia Benneton

Sophia Benneton agit parfois étrangement avec Louise, d'après cette dernière. Lily trouve en effet Sophia bien trop "maternelle" à son goût, et ne supporte pas l'idée qu'on la prenne pour une petite fille dont il fallait s'occuper en permanence. Elle était une femme, maintenant, et il était grand temps que la troupe en prenne conscience ! Lily trouvait Sophia trop passive, trop soumise à Fran, même, et se désolait de ne pas trouver en elle une alliée avec laquelle faire efficacement front contre Frannia. Cela dit, Lily aimait bien Sophia, qui était gentille et avenante avec tout le monde. Le seul réel hic, bien sûr, qui les empêchait d'ailleurs de ne pas devenir rivales à leur tour, était qu'elles sont toutes les deux intéressées par le même homme : Aidan.



© White Rabbit
Lucas Meauravier

Lucas Meauravier est un être sombre et secret, qui en même temps d'intriguer Louise, l'effraie un peu. Elle a peur de ce mystérieux passé dont l'homme ne parle jamais à personne -sauf peut-être... à vous savez qui- et s'est déjà imaginé mille et une choses à ce propos. Se serait-il évadé de prison ? Aurait-il tué quelqu'un ? Il dégageait quelque chose de si impressionnant, de si fort, que cela n'aurait pas étonné Louise, qui était en fait bien loin de la vérité. Elle appréciait Luke sans pour autant vraiment le connaître. De nature silencieuse et solitaire, il ne partageait pas vraiment son temps avec les autres membres de la troupe, et Louis étant de plus en plus fourrée avec Aidan, il était rare que Lily et Luke se parlent beaucoup. Pourtant, Lily avait l'impression que Luke veillait un peu sur elle, la surveillait, même, surtout lorsqu'il s'agissait d'Aidan. Mais qu'on la laisse tranquille, à la fin, elle était grande ! Mais au fond, que ce soit Luke qui veille après elle ne la dérangeait pas tellement : elle voyait en lui une forme d'autorité, de paternité presque, qui avait quelque chose d'étrange et de rassurant.


RIVAUX


© .electric twist
Frannia Levi

Frannia Levi est la seule personne de laquelle Louise se sent vraiment la rivale, même s'il existe quelques tensions avec d'autres par ailleurs. Avec Fran, tout est différent, plus fort. Cette femme est tellement insaisissable ! Et il semble n'y en avoir que pour elle ! C'était comme si elle pouvait faire taire une assemblée rien qu'en rentrant dans une pièce, rien qu'avec l'un de ses fichus sourires énigmatiques et séduisants dont elle avait le secret. Se l'avouer la rendait folle de jalousie, mais Louise comprenait ce que les gens -et surtout les hommes- pouvaient ressentir pour Fran. Elle avait cette sorte d'aura attirante à laquelle on ne pouvait pas vraiment résister. Elle l'agaçait tout bonnement. Car elle était tellement... Ce que Louise voudrait être ! Mais il n'était pas question qu'elle devienne une copie de Fran, ça non, elle saurait se démarquer. Le pire dans tout ça, était que Fran semblait tout comprendre à son petit jeu, gardant toujours son calme et même ce fichu sourire que Louise ne supportait plus. Cette fille avait tout ce que Louise désirait... Ou peut-être était-ce Louise qui désirait tout ce que Fran possédait ?



PERSONNAGE LIBRE

(Le choix de l'avatar peut être discuté dans le Cahier de doléances ou avec Alice Lefroy directement)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Alice LefroyLady
Ton prénom : Marjo'
© : Lyssa <33
Messages : 2308
Date d'inscription : 24/02/2010
Localisation : Paris

Reputation
Famille: Lefroys
Age du personnage: 20 ans
Relations :
MessageSujet: Re: Edgard Theater - " You've never met a comedian before ? " (1/7) Sam 5 Juin - 19:29






Alexa Chung
Frannia Levi, dite Fran
Comédienne & auteur, 22 ans


    Insaisissable
    Libérée
    Enigmatique
    Indépendante
    Imaginative
    Séduisante
    Malicieuse
    Rusée
    Sensible
    Déjantée
    Charismatique


RELATIONS


FAMILLE & RELATION PASSÉE


Sa famille

La mère de Fran était très jeune lorsqu'elle mit au monde son premier enfant, qu'elle et son époux Antonio appelèrent Elisa, dans un petit village près de Florence, en Italie. La petite famille était très épanouie, et également très différente des autres. Il régnait au sein de la famille une ambiance particulière, défaite des coutumes et plus libérée, qu'on retrouvait rarement chez leurs voisins. Autant dire que les parents de Frannia, qui n'était pas encore née à l'époque, passaient pour des gens malsains, dérangés voire diaboliques, aux mœurs peu avouables. Il n'en était rien, en réalité, car le petit couple était des gens bons, généreux et intelligents. Ils étaient peut-être plus réalistes que d'autres, plus terre-à-terre et libérés, voilà tout. Ils vivaient au jour le jour, comme bon leur semblait. Aussi, quand la mère tomba de nouveau enceinte, ce fut une vraie surprise, et une grande joie. Mais, deux mois avant l'accouchement, un tragique accident se produisit : Elisa tomba du balconnet de leur coquète maison. Elle avait deux ans et ne survécut pas. Alors qu'elle était petite, Frannia entendit souvent l'histoire de sa grande sœur "qui avait voulu voler comme les anges", racontée par sa mère pour l'endormir, alors qu'elle avait les yeux pétillants de tristesse. Cette sœur qu'elle n'a finalement jamais eu, Frannia y pense encore beaucoup, et quand elle a besoin de se confier à quelqu'un, de lui raconter ses folies, elle lui écrit une lettre qu'elle enflamme ensuite, dans l'espoir dérisoire que les cendres volent jusqu'au paradis.




© LLAM
Ezio Mancini(voir sa fiche)

A treize ans, Fran avait déjà l'habitude des chaudes soirées d'été que tout le village passait à se retrouver sur la grand place, illuminée de lampions colorés. C'était l'occasion pour tous de faire de nouvelles rencontres, de courtiser celui ou celle qui nous intéressait, de colporter les derniers ragots, de parler de tout et de rien, de rire entre voisins. C'était aussi l'occasion pour les enfants et adolescents du village de s'amuser ensemble. Fran avait un petit groupe d'amis permanent, composé pour la plus grande part de garçons plus vieux qu'elle. Seul l'un d'entre eux était son cadet d'un an, et il n'y avait que deux autres filles, des cousines. Les garçons aimaient bien Fran, généralement, car elle avait un petit côté joueur et téméraire. Et déjà à cet âge là, elle avait un charme fou et une certaine présence. Elle plaisait beaucoup à Ezio, et Ezio lui plaisait beaucoup aussi. Ils ont commencé à se fréquenter gentiment, innocemment, sous l'œil amusé de leurs parents respectifs, vieux amis. Les choses entre eux devenaient cela dit de plus en plus sérieuses. De jour en jour, Fran sentait son attachement pour ce garçon se renforcer. Bientôt, elle ne vivait plus qu'à travers lui, et vice versa. C'était leur premier amour, un amour passionnel, adolescent, et destructeur. Ils se défiaient, se cherchaient, se testaient, voulant toujours aller plus loin. Jusqu'au jour malheureux où Ezio voulu aller trop loin pour Fran, qui, à quinze ans, n'était pas encore prête à s'offrir sexuellement parlant. C'était surement décalé, pour une jeune fille déjà si libérée qu'elle, et surtout pour l'époque, où quinze ans était l'âge auquel on préparait la plupart des jeunes filles à se marier. Ezio, perdant patience, devint violent, et ce fut la fin d'un premier Amour... Celui qui, dit-on, reste gravé à tout jamais dans la mémoire des Hommes.


AMIS


© LLAM
Aidan Gray

Aidan Gray est quelqu'un de très spécial pour Fran, et c'est réciproque. Ils sont plus que de simples amis, mais ne sont pas pour autant amants. Aidan fascinait Fran autant qu'elle pouvait le fasciner. Ils se connaissaient par cœur, et depuis cinq ans qu'ils parcouraient les routes ensemble, partageaient la même existence et la même passion, ils ne se lassaient pourtant pas l'un de l'autre. On parle souvent d'âme sœur en s'imaginant que cela a uniquement un rapport avec l'amour. Fran, elle, en avait une conception bien différente. Pour elle, Aidan était une sorte d'âme sœur, au sens où ils se comprenaient mieux que quiconque, et même au sens où Aidan était comme une partie d'elle-même. Pourtant, Fran l'indépendante a toujours eu peur de l'attachement, qui constitue pour elle une entrave à sa liberté. Au fil du temps, c'est une relation vraiment complexe qui s'est construite entre eux. Ils sont tellement proches, même physiquement parlant, qu'ils attirent souvent les regards. Les gens pensent surement qu'ils sont en couple, ou du moins qu'ils ont déjà eu des rapports charnels, ce qui n'est pas le cas même si leur proximité physique est dérangeante pour la plupart. Même leurs amis comédiens se posent souvent des questions...



© FoX
Jean Launey

Jean Launey, alias Jimmy, Fran se plaît à le surnommer également "Kid", voire carrément "bambino", prononcé bien sûr avec son accent italien si chantant. La jeune italienne adore ce garçon, c'est indéniable. Elle voit en lui une telle multitude de possibilités ! Il est inépuisable, toujours joyeux et imaginatif, plein de ressources et de surprises, toujours désireux de mieux faire. Jimmy est quelqu'un d'adorable, mais il reste un peu trop naïf, c'est pourquoi Fran fait en sorte de l'endurcir un peu en le conseillant du mieux qu'elle le peut et en le prenant sous son aile. Personne ne touche à Jimmy sans avoir affaire à elle, c'est un principe. Jimmy est son protégé, en quelque sorte, et il l'adule tellement que les autres membres de la troupe le désignent souvent comme le "fidèle soldat de Fran", ce qui amuse beaucoup la jeune femme. Complètement libérée, parfois un peu garçonne -même si c'est toujours tout en sensualité- Fran n'est pas gênée à l'idée de parler de sexe avec l'adolescent, qui d'après elle, devrait avoir pas mal de besoin de ce côté là vu son âge. Bien sûr, Jimmy devient toujours cramoisi dans ce genre de moments, ce qui fait beaucoup rire Fran, qui lui rabâche sans cesse, d'un air autoritaire et en lui tirant les oreilles, qu'il n'y a pas de gêne à avoir avec elle !



© White Rabbit
Lucas Meauravier

Fran avait immédiatement remarqué son regard vide, son air abattu, le soir où Lucas était venu les trouver en coulisses. En réalité, ce soir-là, c'était la première fois que Fran s'opposait réellement à une décision d'Aidan sur quelque chose d'important : son meilleur ami et complice de toujours n'avait pas voulu de Luke parmi eux, mais elle avait accepté, elle. Elle n'avait pas pu résister à cette sorte d'aura que l'homme dégageait. Quelque chose d'intimidant, d'envoûtant et qui intimait un profond respect. Fran avait connu de nombreux hommes, mais jamais d'aussi détruits, et c'était surement ce qui avait changé la donne. La fascination qu'éprouvait Fran pour Luke n'est toujours pas morte, mais elle s'est transformée avec le temps en une sorte d'amitié privilégiée. Il leur arrive souvent, la nuit, de rester éveiller pour discuter pendant des heures, des idées plein la tête. Lucas ne s'est confié qu'à Fran sur son passé, sa tragique histoire, et malgré le caractère fantasque de la jeune femme, son secret reste bien gardé avec elle.



© Psychozee
Sophia Benneton

Fran apprécie la jeune femme et reconnaît volontiers qu'elle apporte une note de douceur à la troupe, mais cela s'arrête surement là. Elle n'a en effet pas d'affinités particulières avec Sophia, qui est beaucoup trop effacée à son goût. D'ailleurs, Sophia se retrouve souvent écrasée par les fortes personnalités de la troupe, Fran en premier lieu. La place privilégiée qu'elle a auprès des trois hommes, mais notamment d'Aidan, agace au plus haut point Sophia, qui aimerait devenir plus proche de lui...


RIVAUX


© June72
Louise Launey

La jumelle de son protégé de toujours, Fran la comprenait très bien. Voyant clair dans son petit jeu, elle s'amusait même parfois, il faut l'avouer, à la pousser à bout, pour voir ce dont elle était capable. Car une chose est certaine, Fran voit en Louise non seulement une jeune femme resplendissante et à même de faire tourner les têtes, mais aussi quelqu'un de fort et de déterminé... Ce en quoi Louise lui ressemble un peu, d'ailleurs. Fran sait pourtant que Lily ne veut surtout pas lui ressembler, et que dès que c'est le cas et qu'elle en prend conscience, un rictus d'horreur se peint sur son visage, ce qui ne manque par de faire sourire Fran. Car si Louise la méprise, elle l'adule aussi, c'est évident. Fran se la joue pourtant relativement distante avec elle, lui accordant une "faveur", en quelque sorte. Peut-être qu'elle est pour elle une sorte de "protégée" elle aussi, après tout. Fran a parfaitement conscience de l'attrait que Louise éprouve pour Aidan, par ailleurs, et en a d'ailleurs informé le concerné elle-même.



PERSONNAGE RESERVE

(Le choix de l'avatar peut être discuté dans le Cahier de doléances ou avec Alice Lefroy directement)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Alice LefroyLady
Ton prénom : Marjo'
© : Lyssa <33
Messages : 2308
Date d'inscription : 24/02/2010
Localisation : Paris

Reputation
Famille: Lefroys
Age du personnage: 20 ans
Relations :
MessageSujet: Re: Edgard Theater - " You've never met a comedian before ? " (1/7) Sam 24 Juil - 2:19

PV de membre




Jessica Stroup @Eclatic
Léonora Wardauer
Comédienne, 21 ans


    Maligne
    Curieuse
    Courageuse
    Coriace
    Joyeuse
    Délurée
    Libérée


RELATIONS


FAMILLE

Louise Wardauer-O'Callaghan (PNJ)

Elles ont eu une relation fusionnelle, il était assez difficile de les séparer, seule la mort le pouvait. Léonora a toujours été là pour sa soeur lorsqu'elle avait besoin d'elle, elle en a été proche et l'a soutenue durant sa grossesse secrète, lui a promis d'élever sa fille. Léonora ferait n'importe quoi pour Louise. Mais il y avait une chose qu'elle n'aimait pas chez sa soeur : son fiancé Alexander. Louise a toujours dénigré ses propos jusqu'à finalement l'écouter et rompre avec lui. La mort les a séparées.



© petits papiers
Allyson Chesterfield

Elle est comme sa fille, la prunelle de ses yeux, elle s'est occupée de l'élever après l'accouchement de sa soeur qui ne pouvait l'élever sans éveiller les soupçons d'Alexander.


AMIS



© Orchestral.Manœuvres
Léo Eluard

Ils se connaissent depuis l'enfance chez les Leycesters, et sont devenus rapidement proches et confidents. Mais cela fait 5 ans que Léonora est partie de Meryton sans donner de nouvelles. Leur amitié est-elle assez forte pour surmonter cela ?



© hallow art.
Cael Vaughn

Cela fait longtemps qu'ils se connaissent mais n'ont jamais été aussi proches que maintenant. Depuis son retour, Léonora comprend mieux Cael et le soutient, car elle sait qui il est au fond de lui, un être torturé, et sait que personne ne peut comprendre. En Léonora, Cael a trouvé une épaule solide qui ne disparaitra pas à cause d'un ragot, même si elle ne supporte pas l'idée que Cael soit ami avec Alexander, elle prend sur elle.


ENNEMIS



© White RABBIT
Alexander Chesterfield

Il a fait souffrir sa soeur, à cause de lui, elle a vécu une grossesse seule car elle ne voulait pas qu'il le sache car elle le savait dangereux. Léonora a des doutes sur lui: comment se fait-il que sa soeur et son mari meurent d'une crise cardiaque en même temps juste après leur mariage ?


AUTRES


© Orchestral.Manœuvres
Maximin Turner

Maximin trouve Léonora bizarre, trop libérée pour une jeune femme. En effet elle est comédienne et chacun sait comme cela est mal vu. Elle s'occupe d'un enfant qui n'est pas le sien et il ne comprend pas cela. Il aimerait mieux la connaître et surtout savoir les raisons de ce choix de vie.

.



PERSONNAGE LIBRE

(Le choix de l'avatar peut être difficilement discuté. Pour toute question adressez vous à Alexander Chesterfield directement ou dans le Cahier de doléances)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Edgard Theater - " You've never met a comedian before ? " (1/7)

Revenir en haut Aller en bas

Edgard Theater - " You've never met a comedian before ? " (1/7)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» [Demande] Et si Edgard habitait ailleurs qu'à l'Auberge ?» Edgard Roover, envoyé du gouvernement» Femmes du Caire» [terminé]Une journée nostalgique {Edgard Callahan}» Les Chevaliers Saints se regroupent !
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Remember Austen, RPG du XIXe ::  :: Archives des PVs-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit