AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Stop watching girls or I will have to hit you with a stick. (Catherine & Kenneth)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Catherine Pratt*Professor
Ton prénom : Maud
© : Sunlight
Messages : 1004
Date d'inscription : 16/05/2010

Reputation
Famille: Kingsley
Age du personnage: 26 ans
Relations :
MessageSujet: Stop watching girls or I will have to hit you with a stick. (Catherine & Kenneth) Ven 21 Mai - 14:40

Depuis qu'elle avait pris ses fonctions à Kingsley's School, Catherine avait toujours pris soin de faire respecter le règlement à la lettre. Tel était son travail, ainsi que d'offrir une éducation digne de ce nom aux jeunes filles sans famille qui étaient à sa charge. Une en particulier, avec qui elle prenait un malin plaisir à torturer, mais tout en faisant attention à avoir une raison, même si souvent, elle aimait juste l'utiliser pour montrer l'exemple. Bethany Shaw était une jeune fille douce et paisible, et elle avait tellement peur de Catherine que cette dernière aimait la torturer. Lui faire la moral, voir la peur se transparaitre sur ses traits était une des raisons pour laquelle elle recommençait encore et toujours…

Aujourd'hui, après une énième conversation avec un de ses collègues sur ses méthodes de travail et de discipline, Catherine avait besoin d'un petit remontant. Car même si elle se montrait parfois injuste, le professeur savait pertinemment que ses méthodes étaient payantes, car après des années de pratique, les jeunes filles du pensionnat en sortait éduquées, et trouvaient facilement un époux. Ce qui renforçait la volonté de Catherine à poursuivre dans cette voie. Après cette conversation houleuse, cette dernière avait donc décidée de s'en prendre encore une fois à la jeune Bethany, qui flânait devant le pensionnat, rigolant avec son amie. Elle l'avait donc accostée, et lui avait rappelé les fondamentaux de l'éducation qu'elle lui offrait, c'est à dire qu'elle devait s'affairer à ne pas se laisser aller à de futiles bêtises et actions comme de se moquer avec ses amies, ce qui pour elle était un total manque de respect envers les préceptes qu'elle recevait à Kingsley's School.

La jeune Bethany en était encore une fois bouleversée, et des larmes avaient scié son visage, ce qu'elle lui avait rappelé étant une marque de faiblesse. La jeune fille avait hoché la tête, et Catherine l'avait ensuite renvoyée au pensionnat, la tête baissée. Un sourire s'étala sur ses lèvres alors que Bethany s'éloignait, cette petite remise en forme l'avait soulagé de la tension qui l'habitait depuis le commencement de cette journée. Voir son élève effrayée et s'en aller la tête baissée de cette manière lui avait fait énormément de bien. Sa camarade n'avait pas trainé, et c'était enfuie à la première chance qu'elle eut. Beaucoup savait qu'il valait mieux ne pas se trouver sur son passage quand elle faisait le tour de l'école.

Son sourire toujours présent, elle continua son tour de l'école, apercevant bon nombre de jeunes hommes à l'entrée, probablement pour se rincer l'oeil, quand un jeune homme plus âgé retint son attention. Il l'observait d'un oeil, et Catherine se demandait par quel impertinence ce jeune homme osait soutenir son regard de cette manière. Elle réfléchit un moment, elle avait l'impression d'avoir déjà aperçu ce jeune homme auparavant. Pour en être certaine, elle marcha d'un pas résolu dans sa direction, décidée à connaître les raisons de son attention envers elle. Arrivée à sa hauteur, se dernier l'observait toujours, lui souriant timidement.

Pourrais je connaître les raisons de votre présence ici, monsieur… ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AdministrationMr.
Ton prénom : ...
© : ...
Messages : 5097
Date d'inscription : 11/03/2009

Reputation
Famille: Leycesters
Age du personnage: 26 ans
Relations :
MessageSujet: Re: Stop watching girls or I will have to hit you with a stick. (Catherine & Kenneth) Ven 21 Mai - 20:41

... : Une jeune fille bien éduquée ne se met pas à étaler ses émotions en public. C'est gênant pour son entourage, Miss Shaw !

La jeune Bethany reniflait en acquiesçant de la tête. Sa camarade Patricia restait figée à ses côtés, impuissante face aux remarques strictes de leur professeur. Enfin, Kenneth en déduit que la jeune femme devait être une professeur de Kingsley's pour oser prendre ce ton autoritaire vis a vis des deux étudiantes. A moins qu'il s'agisse d'une femme cruelle qui s'amusait à intimider quiconque elle croisait sur son passage. A moins que ce ne soit les deux. Kenneth remarqua le sourire que la femme esquissa lorsque Beth' et son amie s'enfuirent. Il resta bouche bée, de là où il observait. Il se rendit ensuite compte qu'il ne valait peut-être mieux ne pas se faire voir de cette dame, au risque de s'en prendre lui aussi plein la ... bref vous voyez. Kenneth partit donc de sa cachette, d'où il avait observé la scène. Il était venu à la base chercher la petite Bethany. Elle l'intriguait, elle et sa réserve naturelle. Elle lui rappelait quelqu'un à vrai dire, sa Jane multiplié par 10, il y a dix ans. Il s'étonnait de ne pas l'avoir remarqué avant d'ailleurs : que son amie Jane puisse avoir été aussi attachante et mignonne il y a dix ans déjà. Il était jeune, et aveugle.

Il rejoignit les autres hommes présents dans l'entrée. Il sourit d'un air moqueur. Il n'était donc pas le seul pervers du village ? Ces jeunes filles innocentes semblaient alimenter l'imagination de plus d'un à Meryton. Certaines élèves les regardaient d'un air dégoûté, voire outré. D'autres au contraire étaient flattées de l'attention qu'elles produisaient sur la gente masculine. Kenneth croisa les bras, et s'adossa un mur, tranquillement. Il attendait que Beth descende pour qu'il puisse cette fois réussir à lui parler. Au lieu de cela, il reconnut le visage de la "diablesse". Oui, il se permettait de lui donner un surnom. Enfin, il allait le garder pour lui, pour le moment. Kenneth suivit chaque mouvement de la femme. Elle se tenait bien droite, et fixait durement les gens autour d'elle. Elle semblait tellement tendue ! malgré ce sourire qui illuminait son visage. Et encore, ses lèvres dessinaient un sourire plutôt glacial. Kenneth fut surpris de constater qu'elle était aussi terriblement attirante. Il baissa le regard vers ses épaules, vers son cou, vers ses jambes, mais la jeune femme avait choisi de ne rien divulguer de son corps. Il sourit timidement lorsqu'il la vit s'avancer vers lui. L'avait-elle remarqué ?

... : Pourrais je connaître les raisons de votre présence ici, monsieur… ?

Kenneth émit un soupir de soulagement. Elle ne se doutait pas qu'il l'avait observé comme un stalker l'aurait fait (anachronisme xD). Il haussa des épaules, et prit un air nonchalant. Il regarda les jeunes hommes à ses côtés, salivant presque sur ce qu'ils voyaient.

KENNETH : J'admire les bienfaits de votre enseignement sur vos jolies étudiantes. Comme mes compagnons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Catherine Pratt*Professor
Ton prénom : Maud
© : Sunlight
Messages : 1004
Date d'inscription : 16/05/2010

Reputation
Famille: Kingsley
Age du personnage: 26 ans
Relations :
MessageSujet: Re: Stop watching girls or I will have to hit you with a stick. (Catherine & Kenneth) Lun 24 Mai - 2:42

Catherine restait perplexe. Cet homme l'intriguait, elle était certaine de l'avoir déjà aperçu quelque part. Comme souvent, les mâles de la région venait faire le pied de grue pour observer les jeunes filles fragiles du pensionnat. Après s'être approchée de lui, son sourire toujours figé sur les lèvres, elle l'écouta soupirer, comme si il était soulagé de quelque chose, quelque chose dont elle arrivait pas à mettre la main dessus. L'homme haussa les épaules, avant de se tourner légèrement et de jeter un oeil auprès de ses camarades placés à côté de lui.

… : J'admire les bienfaits de votre enseignements sur vos jolies étudiantes. Comme mes compagnons.

Catherine haussa un sourcil, et son sourire se fana quand celui ci se mit à rire légèrement. Le sarcasme s'était mêlé à ses paroles, et l'attitude de cet homme en devenait plus qu'insupportable. Catherine n'aimait pas qu'on se moque d'elle de cette manière, et encore plus qu'on se moque de sa façon d'éduquer les jeunes filles qui vivaient à Kingsley's School. Sa phrase lui fit repenser à son altercation de ce matin avec un de ses collègues, et sa colère remonta. Personne, non personne ne pouvait questionner ses méthodes de travail. Elle se redressa un peu plus, et lança un regard plus que glacial à l'homme qui se tenait en face d'elle. Celui ci stoppa de ricaner avec ses camarades, qui baissait la tête, voyant la colère transparaitre sur ses traits. Cependant, l'homme garda son sourire, et ce fut la goutte d'eau qui fit déborder le vase. C'en était trop. Qu'il se moque d'elle, passe encore, c'est un mâle, mais qu'il garde son petit sourire en coin alors que la situation était bien loin d'être amusante était encore moins plaisant.

Elle fit un pas en avant, son regard toujours accroché à celui de l'homme en face d'elle, et le toisa, même s'il était techniquement plus grand que lui. Mais sa présence, bien que petite de taille, était bien plus imposante, et d'aussi loin qu'elle se souvienne, elle imposait le respect, aux femmes comme aux hommes.

Cher Monsieur, je pense qu'il est impoli d'observer des jeunes filles sans leur autorisation, mais je pense qu'il est encore plus impoli de se moquer de ma façon de travailler et d'éduquer ces jeunes filles. Sachez Monsieur qu'ici, c'est moi qui représente l'autorité, et que si je le souhaite, je peux vous battre avec un bâton, et vous faire sortir de la propriété. Je vous conseillerai donc de ne pas jouer avec ma patience.

Catherine continua de le toiser un moment, tandis qu'il avalait ses paroles. Même si son sourire se fana, il resta tout de même en place, la défiant plus encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AdministrationMr.
Ton prénom : ...
© : ...
Messages : 5097
Date d'inscription : 11/03/2009

Reputation
Famille: Leycesters
Age du personnage: 26 ans
Relations :
MessageSujet: Re: Stop watching girls or I will have to hit you with a stick. (Catherine & Kenneth) Mer 26 Mai - 0:46

Apparemment, la réputation de la jeune femme avait conquis la foule. Les camarades de Kenneth, enfin plutôt les jeunes hommes qui se trouvaient être à l'entrée à ses côtés au même moment, baissèrent la tête avec un air gêné. Il était rare qu'une femme obtienne pareille terreur parmi la gente masculine, qui à l'époque manquaient en règle générale de respect envers le "sexe faible". Kenneth fut le seul à braver la jeune femme du regard, et à oser (le fou !) lui retourner un sourire narquois. Il aimait les personnalités fortes, c'était d'autant plus amusant à déstabiliser. Parce qu'il sentait bien que derrière toute cette froideur devait certainement se cacher un coeur. Non ? A ses risques et périls, donc, Kenneth s'engagea à continuer à provoquer la jeune professeur.

... : Cher Monsieur, je pense qu'il est impoli d'observer des jeunes filles sans leur autorisation, mais je pense qu'il est encore plus impoli de se moquer de ma façon de travailler et d'éduquer ces jeunes filles. Sachez Monsieur qu'ici, c'est moi qui représente l'autorité, et que si je le souhaite, je peux vous battre avec un bâton, et vous faire sortir de la propriété. Je vous conseillerai donc de ne pas jouer avec ma patience.

Kenneth avait en effet perdu le sourire. Tout simplement parce qu'il avait une soudaine envie de dormir. Il n'était pas du tout accoutumé aux sermons, et baillait souvent lorsqu'il allait à la messe. Kenneth regarda ensuite la jeune femme d'un air innocent, droit dans les yeux.

KENNETH : Cela ne me generait aucunement d'être battu, si c'est vous qui m'infligez cette punition.

Il ne souriait pas mais ses yeux eux parlaient pour lui. Il était d'humeur à faire chier son monde (L) xD. En même temps, elle lui avait tendu une perche avec son bâton, là ! xD Enfin bref, il convenait qu'une femme dans une telle position de sagesse ne penserait pas à des choses aussi tordues. Et cette bonne société georgienne ne manquerait pas de crier à l'outrage une pareille remarque ! D'ailleurs, les autres hommes présents dévisageaient Kenneth d'un air choqué. Il roula des yeux. Il ne faisait que dire ce que eux pensaient tout bas. Il entendit son nom chuchoté derrière lui par des hommes qui l'avaient enfin reconnu. C'est dire que sa réputation le précédait : gentleman séducteur, bourgeois provocateur, orphelin riche, adopté par une famille très impliquée dans les affaires de l'école, ou du moins son enseignement. Catherine n'aurait jamais pensé qu'il y avait un quelconque lien de parenté entre le professeur Thomas Leycester et sa femme Margaret avec cet... individu, tant leur éducation avait été différente. Et pourtant, à ses dix ans, Kenneth avait été reçu chez les Leycesters en bénéficiant des mêmes précepteurs que ses frères et soeurs d'adoption. Kenneth avait toujours cherché à se démarquer de toute façon. Il aimait attirer l'attention sur sa personne, et faire réfléchir les gens de ses actes fourbes. Avant que Catherine ne se mette une nouvelle fois à s'indigner, il prit son chapeau qu'il posa sur son buste, courba la tête et fit une légère révérence.

KENNETH
: En parlant de politesse, nous n'avons pas été présentés à ce que je sache. Ma foi ! tant pis pour les conventions : je suis Kenneth Dawsey, frère du professeur Thomas Leycester, madame... Madame ... ?

Il cherchait à connaître son nom, et laissait sous-entendre qu'il la considérait comme mariée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Catherine Pratt*Professor
Ton prénom : Maud
© : Sunlight
Messages : 1004
Date d'inscription : 16/05/2010

Reputation
Famille: Kingsley
Age du personnage: 26 ans
Relations :
MessageSujet: Re: Stop watching girls or I will have to hit you with a stick. (Catherine & Kenneth) Mar 1 Juin - 19:28

Catherine continuait de regarder cet homme qui osait braver son autorité. Grand, mince, les cheveux bien plaqués sous son chapeau, plutôt bien habillé, celui ci faisait probablement parti de la haute bourgeoisie, et vu son franc parler envers les dames, il devait être dans une position où le sarcasme faisait place à la politesse. Elle avait bien évidemment connu toute genre de personnages qui lui ressemblait, mais quelque chose en plus se dégageait de cet étrange individu. Alors que les autres gentlemen avaient baissé la tête, honteux, ce dernier avait continué à sourire. Jusqu'au moment où il répliqué d'une manière des plus cinglantes.

KENNETH : Cela ne me generait aucunement d'être battu, si c'est vous qui m'infligez cette punition.

Catherine n'en revenait pas ! Il avait osé être impoli de cette manière, devant une femme qui plus est. Même si il est vrai qu'elle lui avait tendu une perche, elle n'aurait jamais pensé qu'il aurait répliqué une telle infamie envers elle. Apparemment, son air sarcastique n'était pas qu'une apparence, mais étant bien ancrée dans son caractère. Elle resta cependant stoïque, ne faisant transparaître aucune émotion. Les gentlemen d'à côté dévisageaient celui qui avait proféré telles paroles. Un nom fut chuchoté parmi eux, mais Catherine n'eut pas le temps de le saisir. Mais une telle présence ne pouvait qu'être la preuve d'une certaine bourgeoisie, et ses soupçons se confirmèrent bientôt, quand ce dernier plaça son chapeau sur son buste, faisant une légère révérence, et se présentant, comme tout bon gentlemen.

KENNETH : En parlant de politesse, nous n'avons pas été présentés à ce que je sache. Ma foi ! tant pis pour les conventions : je suis Kenneth Dawsey, frère du professeur Thomas Leycester, madame... Madame ... ?

Tout devint très clair. Bien sur qu'elle avait entendu parler de ce personnage. L'illustre frère du professeur Leycester, coureur de jupons (une rumeur, probablement vraie allez savoir xD), provocateur et séducteur, ayant été recueilli par les Leycesters, ce qui avait fait qu'il possédait la prestance d'un bourgeois gentilhomme, même si ce n'était cependant qu'une façade, vu le cirque qu'il venait de faire. Catherine courba elle aussi la tête, preuve de son éducation, avant de répondre à la question de Kenneth. Bien évidemment, elle ne lui donnerait pas son nom complet, cela ne le regardant pas. Et surtout, il n'était pas dans ses habitudes de donner son prénom à des inconnus, même si il était le frère de Thomas Leycester.

Catherine : Je comprends mieux maintenant pourquoi vous m'êtes aussi familier Mr Dawsey. Je suis le professeur Pratt, et je suis chargée de l'éducation des jeunes filles de la Kingsley's School. Cependant, être le frère du Professeur Leycester ne vous autorise pas à traîner dans les parages, quelqu'en soit la raison. Ces jeunes filles ont besoin d'un endroit où les jeunes hommes comme vous ne peuvent les importuner, de façon à ne pas nuire à leur séjour ici. Je pense que vous comprenez mon point de vue quand je tente de protéger ces jeunes filles de toute influence extérieur. En tant que Leycester, je pense que vous comprenez.

Catherine continua d'observer la réaction de Kenneth, le sourire toujours en place, tandis qu'une conversation plus agréable se mit en place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AdministrationMr.
Ton prénom : ...
© : ...
Messages : 5097
Date d'inscription : 11/03/2009

Reputation
Famille: Leycesters
Age du personnage: 26 ans
Relations :
MessageSujet: Re: Stop watching girls or I will have to hit you with a stick. (Catherine & Kenneth) Lun 7 Juin - 16:49

Spoiler:
 

CATHERINE
: Je comprends mieux maintenant pourquoi vous m'êtes aussi familier Mr Dawsey. Je suis le professeur Pratt, et je suis chargée de l'éducation des jeunes filles de la Kingsley's School. Cependant, être le frère du Professeur Leycester ne vous autorise (...)

Kenneth se redressa, après avoir fait preuve d'extrême politesse. Il nota que la jeune femme n'avait pas voulu lui donner son prénom, et s'était présentée par le titre de "professeur", ne lui laissant aucun moyen de savoir si elle était mariée ou célibataire. Il chercha une bague à son doigt, et n'en remarqua pas. C'était un autre type de sourire qui se dessina sur les lèvres du jeune homme : satisfait et légèrement séduisant.

CATHERINE: (...) pas à traîner dans les parages, quelqu'en soit la raison. Ces jeunes filles ont besoin d'un endroit où les jeunes hommes comme vous ne peuvent les importuner, de façon à ne pas nuire à leur séjour ici. (...)

Kenneth se mit à bailler, discrètement. Ce qu'elle pouvait parler, cette femme ! Il se rappelait son ancien précepteur, et compara aussi ce sermon à celui que Thomas aurait pu lui faire : identiques. Ce devait être un "truc" de prof'. Parler pour moraliser les troupes et endormir leurs esprits. Kenneth continuait tout de même à la regarder. Elle était loin d'être déplaisante. Il aimait bien ce froncement de sourcils qui témoignait de son agacement. Il trouvait ce rictus plutôt sexy xD.

CATHERINE: (...) influence extérieur. En tant que Leycester, je pense que vous comprenez.

Elle devait connaître bien mal les Leycester, si elle ne fréquentait QUE Thomas et Margaret, ou encore Elinor qui restait tout de même sage malgré son impertinence de temps à autre. Timothy et Kenneth étaient TOUJOURS en train de rôder autour du pensionnat. C'était d'ailleurs connu de tous les villageois. Il se murmurait que Tim avait trouvé le grand amour auprès d'une des jeunes filles, et que son grand frère lui en profitait pour courtiser des âmes innocentes. Donc... "en tant que Leycester" n'inspirait pas du tout ce charmant Kenneth. Il haussa des épaules, et tenta de remettre les paroles de Catherine dans sa tête, surtout qu'il n'en avait entendu que la moitié. Voyons, qu'est-ce qu'elle avait dit déjà ... ?

KENNETH : "Des jeunes hommes comme moi", je ne suis donc pas le seul ! Mais vous semblez vouloir me faire porter le blâme de plusieurs personnes... Serais-je votre bouc-émissaire, Professeur ?

Kenneth accentua le mot "Professeur" d'un ton... indescriptible <33 xD.

KENNETH : Permettez-moi de remettre en question votre jugement, Professeur, mais pour ma défense, je pense que vous devriez me croire quand je vous dis que je ne suis là que pour de bonnes intentions. Je n'envisageais nullement de "nuire" à vos jol... jeunes étudiantes.

Ce n'était pas faux. Il cherchait à "nuire" Bethany seulement xD xD, et par simple amitié.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Catherine Pratt*Professor
Ton prénom : Maud
© : Sunlight
Messages : 1004
Date d'inscription : 16/05/2010

Reputation
Famille: Kingsley
Age du personnage: 26 ans
Relations :
MessageSujet: Re: Stop watching girls or I will have to hit you with a stick. (Catherine & Kenneth) Jeu 15 Juil - 11:52

    Catherine resta stoïque. Apparemment, le petit sermon qu'elle avait en tête ne faisait aucun effet à ce Leycester qu'elle avait en face de lui. Elle le vit bailler et même la reluquer. Son agacement prit plus d'ampleur, mais elle ne se laissa pas aller à ce sentiment, sachant qu'il n'attendait que cela. Elle en profita pour l'observer également alors qu'il tentait de la décontenancer avec de futiles paroles, se rattrapant maladroitement dès qu'il faisait un impair. Elle savait pertinemment que ce Kenneth trainait tout le temps devant le pensionnant, l'ayant déjà remarquer à plusieurs reprises. Selon les informations qu'elle avait pu rassembler, il était, avec son frère, la mauvaise graine des Leycester, choisissant de séduire, trainasser et ne rien faire d'intéressant à part s'ennuyer dans la bonne société. Son costume bien ajusté lui prouvait que Mr Dawsey aimait son statut de gentilhomme, utilisant ses atouts en poche sans pour autant se résoudre à agir comme tel, même si son langage restait impeccable.

    Kenneth : "Des jeunes hommes comme moi", je ne suis donc pas le seul ! Mais vous semblez vouloir me faire porter le blâme de plusieurs personnes... Serais-je votre bouc-émissaire, Professeur ?

    Catherine sourit à cette remarque. Un bouc émissaire ? Mais pourquoi, alors qu'elle pouvait s'amuser avec plus qu'un jeune homme arrogant tel que lui. Elle faisait simplement son travail. Et si celui ci consistait à renvoyer Mr Dawsey avec un coup de bâton dans les fesses, aussi Leycester soit il, elle le ferait sans hésiter.

    Kenneth : Permettez-moi de remettre en question votre jugement, Professeur, mais pour ma défense, je pense que vous devriez me croire quand je vous dis que je ne suis là que pour de bonnes intentions. Je n'envisageais nullement de "nuire" à vos jol... jeunes étudiantes.

    Ce fut la remarque qui lui fit perdre son sang froid. Un sourire étira ses lèvres, et un petit rire s'échappa de ses lèvres. Il fallait dire que Mr Dawsey était vraiment hilarant. Nuire aux jeunes filles. Mission accomplie ! xD

    Et bien Mr Dawsey, je dois dire que vous m'avez fort distrait ! Ce qui est chose rare je dois vous avouer. Je vous remercie donc pour votre... Hum... "Jugement", j'en ferai part à mes collègues, ça leur fera un bon sujet de discussion... J'en profiterai pour leur annoncer que vous leur offrez une distraction tous les jours à cette heure ci devant ce portail.

    Catherine se mit alors à rire à nouveau, reflet de son amusement, pour une fois qu'on la distrayait à ce point, elle se sentait plus légère.

    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Stop watching girls or I will have to hit you with a stick. (Catherine & Kenneth)

Revenir en haut Aller en bas

Stop watching girls or I will have to hit you with a stick. (Catherine & Kenneth)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» 05_ i just can't stop loving you» Une baignade entre 'girls'. - SAMIA» 07. Girls running wild» Who run the World (girls)» 01. Girls just wanna have fun !
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Remember Austen, RPG du XIXe ::  :: Archives - Meryton :: Le Bourg de Meryton-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit