AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

On the top of the world ... & Winston

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Ambre FerrarsLady
Ton prénom : Juliette
Célébrité : Sienna Miller
© : orchestralm & tumblr
Messages : 2694
Date d'inscription : 25/02/2010

Reputation
Famille: Leycesters
Age du personnage: 20 yo.
Relations :
MessageSujet: On the top of the world ... & Winston Jeu 1 Mar - 4:18


AU COTTAGE DE LORD & LADY WINSTON FERRARS.
Peu de temps après l'emménagement.

    Ambre avançait à travers cette prairie aux herbes hautes, sa robe blanche et légère - finie les robes bouffantes et corset pour un temps - trainant sur cette nature verdoyante. Le temps était plutôt clément, le soleil lui chauffait la peau, et le silence était reposant. Elle se dirigeait vers le bord de la falaise, découvrant ou redécouvrant ce paysage qui fera à présent parti de son quotidien. Du temps avait passé depuis Meryton, depuis son arrivée à Bath et au Royal Crescent. L’épisode désagréable de la Pump Room et de la rébellion était à coup sur, ou presque, derrière elle. Cela faisait quelques jours, qu’elle avait rejoint sa nouvelle demeure. Un cottage de taille assez signifiante, aux allures de manoir. A l’écart de Bath, profitant du paysage bucolique et profitant d’un horizon à perte de vue qu’offraient les falaises.
    Respirant cet air frai, se régalant de ce vent qui lui caressait les joues, Ambre avait le sentiment de renaître. Après avoir été enfermée dans le Pump Room, cette immensité était une réelle impression de liberté. A présent, elle était arrivée au bord de la falaise, son regard scrutant cet horizon bleu, cette mer mouvementée… Elle sourit. Elle écarta les bras, comme si elle cherchait à s’envoler. Un bruit de pas étouffé par les herbes hautes, l'a sorti de sa rêverie, elle tourna la tête légèrement mais assez pour voir, du coin de l’œil, Winston la rejoindre.

    La jeune femme essayait de positiver, ce déménagement était une vraie libération, s’éloigner un peu de la folie de Bath, se retrouver indépendant, et ne plus avoir à vivre en communauté, était un vrai soulagement. Cependant, la situation n’allait pas devenir simple et idéale pour autant. Ambre appréhendait cette nouvelle page de sa vie. Elle fonçait droit vers l’inconnu, droit vers l’incertain, et elle était effrayée. Pour la première fois, elle ne vivait plus avec sa famille, plus de parents, de frères, d’oncle, de cousins… A présent, il n’y avait que Winston et elle. Ce n’était pas étonnant, après tout, ils étaient mariés… mais elle était totalement perdue. Il y a des femmes qui rêvent de trouver un mari, se marier, avoir leur propre demeure et jouer la parfaite maîtresse de maison, mais à vrai dire ce n'était pas le cas d'Ambre. Elle n'avait jamais réfléchi à cela avant, il y avait eu tellement de bouleversement dans sa vie : les dettes de son père, son emménagement à Meryton, l'épidémie, la fuite vers Bath, les incendies, la rébellion. Tous ces évènements qui étaient prometteurs d'une vie complexe et imprévisible. Avec tout ça, réfléchir au mariage, à la vie de femme mariée était utopique. Comme si au final Ambre n'était pas destinée à vivre une vie banale, telle qu'on les lit dans des romans. Et pourtant, à présent, elle plongeait en pleine banalité... Elle ne s'y attendait tellement peu, qu'elle n'y était aucunement préparée. Pour ne rien simplifier, la relation avec son mari, n'était pas vraiment idéale.
    Entre ses actes déplacés, son caractère de cochon, sa jalousie et ses désillusions, Ambre était plutôt habitué à éviter Winston ; et pas du tout préparer à vivre avec lui. A présent qu’il n’y avait qu’eux, l’éviter n’était plus vraiment possible… Ils allaient devoir faire face à toutes les complications qui s’étaient accumulées entre eux, et cela… n’allait pas être évident. En réfléchissant, ils n’avaient pas eu de vraie « discussions » depuis cet épisode du lustre, où ils s’étaient retrouvés isolés dans la chambre de convalescence de Winston. C’était la dernière fois, où ils s’étaient vraiment parlés, et cela n’avait pas vraiment bien fini. Surtout qu'à la suite de cela, les évènements avaient empirés la chose. Ambre était mal à l’aise, gênée, mais surtout : totalement déboussolée. Elle avait été animée par tellement de sentiments contradictoires vis-à-vis de Winston, qu’elle ne savait plus quoi ressentir. C’était si étrange, complexe… qu’elle ne voyait pas vraiment comment ils allaient surmonter tout ça.

    Ambre tourna enfin la tête vers son … époux **, ne sachant pas si elle devait sourire ou non, elle fit une grimace étrange. Un instant elle réalisa combien cette suite de leur histoire était ironique : ils s'étaient rencontrés aux falaises, ainsi la boucle était-elle bouclée? Cette époque lui paraissait si proche, mais si lointaine en même temps... Mais avant de repartir dans ses pensées, elle reprit ses esprits et s'éclaircit la gorge, prête à lancer une discussion des plus banales, pour sauver les apparences. xD

    - Cette vue… cet endroit est magnifique, ne trouvez-vous pas ? Cela change ce cette Pump Room de malheur.

_________________

    " Bienvenue chez les Ferrars ..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Winston FerrarsLord
Ton prénom : Audrey
© : Myself &Tumblr
Messages : 975
Date d'inscription : 07/03/2011

Reputation
Famille: Ferrars
Age du personnage: 25
Relations :
MessageSujet: Re: On the top of the world ... & Winston Sam 3 Mar - 0:08



Il y a 6 mois, on aurait dit à Winston qu'il serait marié, et qu'il vivrait dans un petit cottage à la campagne au milieu de nulle part, il aurait très certainement trouvé cette idée grotesque! N'importe quoi vraiment! En homme volage, Winston ne se serait pas risquer pour le mariage! A peine marié aurait il repérer une des demoiselles d'honneur! La campagne? Que d'ennuis, et des journées interminables!
Mais ça bien sur, c'était sans compter sur les derniers évènements. La demoiselle d'honneur, il s'en fichait, il n'avait d'yeux que pour sa promise, son épouse. Les groupies, il n'en avait que faire, lui tout ce qui l'intéressait, c'était sa femme, et uniquement elle! Du grand n'importe quoi, vraiment! Pour accorder autant d'interet et de valeur à une jeune femme qui vous méprise et ne vous adresse la parole que par nécessité, il fallait être masochiste. Au minimum. Portant il avait ses groupies qui lui faisaient les yeux doux. Tu parles, rien du tout, tout juste bonnes à lui tenir compagnie, jacasser et faire passer le temps. Non. Il voulait Ambre, point final. La même Ambre qui mettait un point d'honneur à ne pas l'apprécier. Mais quel chance!

Après avoir vécu les uns sur les autres à la Pump Room, Winston avait voulu s'éloigner de Bath. La folie permanente de la ville commençait à l'oppresser. Il avait alors chercher un endroit plus calme, et surtout moins peuplé, groupies y compris. Quoi de mieux dans ces cas là, que d'aller vivre à la campagne? Un ami de la famille Ferrars lui avait gentiment proposé de s'installer dans un cottage qu'il possédait dans la région de Bath. Il avait sauté sur l'occasion. Lui qui trouvait la campagne d'un ennui mortel, il n'avait jamais été aussi soulagé de trouver le temps long. Le seul bémol, c"était Ambre. Ignorer quelqu'un dans un bâtiment remplie à raz bord, c"était facile. Eviter la seule autre personne présente sur un bon km, c'était tout de suite beaucoup plus compliqué. Il ne comptait plus le nombre de silence géné, de moment embarrassant, de blanc dans les conversations, et les dîners silencieux. Il ne le montrait pas, évidemment, mais cette situation le rendait très malheureux. Winston n'était pas d'un romantisme débordant ni naif, il ne s'attendait pas à ce que le mariage soit chaque jour un bonheur intense, mais il aurait tout de même aimé pouvoir avoir une conversation normale avec son épouse, sans s'aimer d'un amour débordant, au moins avoir un certain respect l'un envers l'autre, être ami, être capable d'avoir une conversation normale. Enfin quelque chose dans ce genre là, qu'ils étaient loin d'atteindre à l'heure actuelle. Heureusement, la cousine d'Ambre, Elinor, devait arriver au cottage d'ici quelques jours. Avec un peu de chance, sa présence améliorerait la situation. De toute façon elle ne pouvait pas l'empirer... enfin il espérait. ><

Winston faisait un tour dehors. Comme de toute façon il n'avait rien de mieux à faire. Il devait avouer que l'endroit était magnifique! Des champs d'un côté, et l'océan à perte de vue de l'autre. C'était un vrai plaisir que de se réveiller ici chaque jour, encore plus de les explorer. En général il n'allait pas très loin. Sa jambe le faisait souffrir, et il avait toujours le bras en écharpe depuis l'accident du lustre. Son état s'était amélioré, et puis il avait du se battre... mauvaise idée.
Il alla rejoindre Ambre près des falaises. Il ne savait pas trop d''où lui venait cette idée bizarre d'aller la voir mais bon, qui ne tente rien n'a rien comme on dit!
Cette vue… cet endroit est magnifique, ne trouvez-vous pas ? Cela change ce cette Pump Room de malheur. Il hocha simplement la tête.

- Vous vous plaisez ici?

Oh mais quel idée Winston de t'en soucier maintenant que vous êtes installé! xD

_________________


Dernière édition par Winston Ferrars le Sam 3 Mar - 15:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ambre FerrarsLady
Ton prénom : Juliette
Célébrité : Sienna Miller
© : orchestralm & tumblr
Messages : 2694
Date d'inscription : 25/02/2010

Reputation
Famille: Leycesters
Age du personnage: 20 yo.
Relations :
MessageSujet: Re: On the top of the world ... & Winston Sam 3 Mar - 5:09

    « Vous vous plaisez ici? »
    Ambre hocha la tête, pour signifier que oui, elle s'y plaisait. Elle était consciente qu’il fallait qu’elle réponde avec une phrase, ou du moins avec un mot… Mais sa gorge était nouée. Certes, ce bol d’air vraiment, ce changement de décor était plus que bénéfique, elle se sentait revivre… Mais à quel prix avait-elle payé cette renaissance ? Les évènements depuis des mois, et même ces dernières années, avaient été très éprouvants. Le plus éprouvant, c’est que les malheurs s’étaient enchainés, sans même qu’elle puisse se remettre de chacun. Alors à présent, que la pression semblait être retombée sur Bath, la pression retombait aussi sur Ambre, mais au lieu de décompresser, c’était l’inverse. Comme si tous les tragiques évènements qu’elle n’avait pas eu le temps de comprendre, allaient prendre tout leur sens maintenant. Pour donner qu’un bref exemple, la perte de ses deux frères, avait été un choc, mais elle n’avait pas eu le temps ni de comprendre ni d’assimiler cette perte. D’autres imprévus étaient arrivés, et avait balayé cette tragédie. Mais à présent, que tout semblait apaisé … comment allait-elle surmonter tout ça ?

    Alors elle essayait d’être positive, de faire bonne figure, car même si le temps passe, son côté fier était toujours là. Elle n’aimait pas se montrer faible, vulnérable, alors elle faisait de son mieux pour paraître bien, mais ce n’était pas vraiment concluant. C’est peut-être pour cela que les discussions avec Winston n’étaient pas vraiment abouties … La jeune femme était comme dans un état post-traumatique … Vivre tous les jours avec ce qu’elle avait fait, n’était pas une chose aisée… Il lui faudrait un certain temps, pour mieux le vivre. Alors quand Winston lui parlait, elle était tiraillée, avec ces nerfs tendus, son mental anéanti et la volonté de faire bonne figure. Et souvent, comme maintenant, ces points contradictoires faisaient rage dans son esprit. Si bien qu’elle perdrait le fil de la conversation, qu’elle n’arrivait plus à être concentrée.

    - Hum … se rendant compte de ce silence trop long, Ambre réagit enfin et retrouva ses esprits. Elle dut faire un effort pour se rappeler de ce début de conversation, et peina pour trouver une réponse encourageante à dire. Je n’aurais jamais cru dire cela, mais oui, je m’y plais beaucoup… Ce calme est si reposant, si apaisant… Après que …

    Sa voix tremblotait, de nouveau sa gorge se noua, comme s’il était trop difficile de repenser à cet évènement, tout en faisant mine d’aller bien. Elle ne savait même pas pourquoi elle s’évertuait à se contenir, Winston devait bien voir que ça n’allait pas. Et puis, elle savait qu’il ne la jugerait pas si elle se montrait moins forte ; justement il se montrerait surement exemplaire. Mais… non toujours cette obstination à rien vouloir laisser paraître. Mais les circonstances étaient bien trop graves pour que cela marche. Rien que de repenser à ce fameux jour où … Une larme coula le long de sa joue. Elle s’empressa de l’essuyer du revers de sa main, toujours dans l’optique dérisoire de paraître forte …

    - Après tout ce qu’on a … traversé, ce lieu est vraiment parfait. Une autre larme s’aventura sur sa joue, qu’elle s’empressa de nouveau à sécher. J’ai conscience que je ne suis pas une compagnie très agréable ces jours-ci … Je m’en excuse, vraiment. Elle prit une grande respiration. Il faut que j’arrive à surmonter tout ça, et j’y arriverai, j’y travaille. Elle tourna la tête vers Winston, et lui adressa un petit sourire tout mignon. **

_________________

    " Bienvenue chez les Ferrars ..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Winston FerrarsLord
Ton prénom : Audrey
© : Myself &Tumblr
Messages : 975
Date d'inscription : 07/03/2011

Reputation
Famille: Ferrars
Age du personnage: 25
Relations :
MessageSujet: Re: On the top of the world ... & Winston Lun 5 Mar - 2:50



Pas de réponses. Encore. C''était régulier chez Ambre, elle prenait toujours du temps à lui répondre... quand elle prenait la peine de répondre d'ailleurs. Souvent, elle avait l'air ailleurs, comme absente. Etant donné ce qu'elle avait traversé, il ne pouvait que la comprendre. Elle avait beau être avec lui physiquement, mentalement c'était tout autre chose. Elle avait toujours l'esprit à Bath, et pas une partie de Bath très heureuse. Pour personne d'ailleurs. Winston avait été moins touché, en tant qu'ancien militaire ce n'était pas la première fois qu'il assistait à des situations de crise comme celle là. Il était juste heureux et reconnaissant d'en être sorti indemne, comme le reste de sa famille. Depuis, il essayait d'aller de l'avant, et oublier ce fâcheux épisode.

"Je n’aurais jamais cru dire cela, mais oui, je m’y plais beaucoup… Ce calme est si reposant, si apaisant… Après que …" Il releva la tête. Tiens, finalement elle s'était décidé à lui répondre. Winston fronça les sourcils en entendant la voix de Mrs Turner (**) trembler. Il était face à l'océan, au côté d'Ambre, si bien qu'il ne pouvait pas la voir pleurer, mais il sentait bien dans sa voix que quelque chose n'allait pas. Mais de qui se moque-t-on! Bien sur que ça n'allait pas! Rien n'allait depuis qu'ils avaient emménagé tout les deux! Ambre avait beau essayer de paraître forte, Winston n'était pas dupe, il voyait bien ses yeux humides, quand ils n'étaient pas bouffis. Il entendait bien sa voix nouée et hésitante. Pourtant elle s'obstinait à ne rien vouloir lui dire, et à tout garder pour elle. Tête de bourrique! Un jour elle le rendra fou, plus qu'elle ne le fait déjà! Il se sentait tellement impuissant et inefficace... tu parles d'un mari en bois, même pas capable de prendre soin de son épouse!

Après tout ce qu’on a … traversé, ce lieu est vraiment parfait. J’ai conscience que je ne suis pas une compagnie très agréable ces jours-ci … Je m’en excuse, vraiment. Il faut que j’arrive à surmonter tout ça, et j’y arriverai, j’y travaille.

Winston laissa tomber la contemplation de l'océan, pour se plonger dans les yeux d'Ambre, encore et inlassablement humide. Il la couvait du regard <3. Doucement, et un peu hésitant, il lui prit la main. Il ne savait jamais trop comment elle pouvait réagir quand il tentait quelque chose xD

- Ambre, vous n'êtes pas obliger de surmonter ça toute seule vous savez, je suis là si vous en avez besoin. Je sais que ce n'est pas dans votre nature, mais vous savez que vous pouvez me faire confiance non? il fit une pause Promettez moi au moins d'y réfléchir.

Ces moments là le frustrait toujours ><. Il voulait l'aider, être attentionné, la prendre dans ses bras, peu importe, mais au moins faire quelque chose! Il en était réduit à l'implorer de lui parler! N'importe quoi! L'amour ça vous fait faire des trucs con. Le mariage, encore plus ><.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: On the top of the world ... & Winston

Revenir en haut Aller en bas

On the top of the world ... & Winston

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» CNN: Food prices rising across the world» Vente Elysien Forge World (GI)» Rock My World» Forge World» Nouveauté Forge World
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Remember Austen, RPG du XIXe ::  :: Falaises-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit