AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

"Jealousy you brought me down" ... & Winston

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Ambre FerrarsLady
Ton prénom : Juliette
Célébrité : Sienna Miller
© : orchestralm & tumblr
Messages : 2694
Date d'inscription : 25/02/2010

Reputation
Famille: Leycesters
Age du personnage: 20 yo.
Relations :
MessageSujet: "Jealousy you brought me down" ... & Winston Lun 19 Déc - 1:37


JEALOUSY - QUEEN

    Cela faisait deux jours qu’un évènement peu ordinaire avait bouleversé un peu le quotidien des réfugiés de la Pump Room. Alors que la plupart des riches habitants étaient soit entrain de dormir, ou soit entrain de lire –comme Ambre, soit entrain de discuter tranquillement –comme Pearl et Winston, qui portait plus d’attention à cette blonde qu’à sa propre femme… enfin passons. C’est à ce moment là qu’un des lustres de la salle principale décida de chuter, sur les deux pipelettes. A partir de ce moment là, se fut l’effervescence dans la salle, beaucoup de gentlemen vinrent à leur secours pour déplacer le lustre et les deux blessés furent installés chacun dans deux salles annexes où avait été installé un lit d’appoint, ils avaient besoin par-dessus tout de repos.
    Cela faisait donc deux jours que l’incident était arrivé, et cela faisait deux jours qu’il lui avait été impossible de voir son « époux ». Non non, les visites étaient bel et bien autorisées, d’ailleurs tout le monde dans la Pump Room avait du rendre visite au blessé… à part Ambre il faut croire. Elle était extrêmement frustrée et agacée par toute cette situation. Même si elle en démordait, elle était sa femme, pour quelles raisons toutes les jeunes femmes de Bath étaient-elles mieux informées qu’elle de la santé de son mari ? C’était totalement absurde non ?

    Et bien non, ce n’était pas absurde pour ce maudit beau-frère, Charles Ferrars, qui ne la lâchait pas d’une semelle pour qu’elle n’aille pas voir son mari dans un état si « diminué ». Il n’était pas nécessaire qu’elle soit encore plus inquiétée par sa mauvaise mine et ses blessures. Ambre qui d’habitude avait toujours le dernier mot, était vraiment très très remontée contre Charles… Elle ne pouvait pas avoir le dernier mot, car ce dernier ne lui laissait pas le temps d’en placer une. Il la rendait littéralement folle, toujours à regarder où elle allait, à la surveiller. Grrrr c’était plus qu’elle ne pouvait supporter. Pour ajouter de l’huile sur le feu, elle n’échappait pas aux soutiens exagérés, hypocrites ou indiscrets des jeunes femmes de Bath. Winston était leur principal sujet de discussion. « Oh ma chère Ambre, quel courage vous avez ! A faire si bonne figure face à ce drame. Même si nous lui avons rendu visite ce matin, passez-lui de nouveau nos sincères vœux de rétablissement. » « Oh pauvre Winston … son si beau visage, j’espère qu’il récupéra vite. » « Avec tout ce qu’il a traversé, il ne méritait pas cela… quelle tragédie. »

    Ambre se mordait les lèvres, pour ne pas rire de ces exagérations et pour ne pas hurler comme une hystérique. N’y avait-il personne de normal par ici. Même sa cousine adorée et son oncle –qu’elle évitait toujours ><- avaient pu rendre visite à son mari. Un comble ! Tout le monde avait du se rendre à son chevet, sauf elle. Non pas qu’elle soit devenue accrochée à Winston, mais elle n’était pas un montre, elle ne se fichait pas de sa santé ! Elle sauta sur la première occasion pour aller le voir, à un moment où Charles était en grande discussion, elle courut vers la petite salle. Enfin elle était devant la porte, enfin elle allait le voir. Elle stressait légèrement, avec toutes les jérémiades des autres dindes, elle avait peur de voir un Winston totalement défiguré et tout ça… Elle prit une grande respiration, et sans toquer, elle poussa tout doucement la porte. Elle voulait être discrète et ne pas réveiller Winston. Depuis leur dernière conversation, elle était gênée par tant d’aveux, par conséquent elle l’avait évité autant qu’avant. >< xD Alors si elle pouvait lui rendre visite sans qu’il s’en rende compte, sans qu’ils aient à converser, elle s’en porterait que mieux. A pas de loup elle pénétra dans la pièce, elle prit de grande précaution en fermant la porte, puis elle se retourna vers le lit, s’apprêtant à marcher à pas feutrés vers Winston.

    Alors que son regard se posa sur le visage de Winston, elle se figea. Ce dernier avait un petit sourire aux lèvres, apparemment amusé par cet effet discrétion raté. Très bien, Ambre était encore plus gênée maintenant, magnifique. Non seulement elle allait devoir converser avec lui, mais en plus il venait clairement de la voir entrain de tout faire pour éviter le face à face… Et troisièmement, et elle ne le remarquait que maintenant … cette pièce était pire qu’un champ au printemps. Il était littéralement envahi de fleurs, de bouquets en tout genre. Toutes les femmes de Bath lui avait apporté des fleurs ou bien ? Un étrange sentiment l’envahit, au début elle crut à de la colère, mais ensuite elle comprit. Elle essaya d’en démordre, mais sans succès, elle était à présent folle de jalousie. N’y avait-il pas donc d’autres hommes à choyer que SON homme ? Elle était rouge cramoisie, comme une cocotte minute près à exploser.

    - Une fleur parmi les fleurs … dit-elle en s’adressant à Winston. Elle était tellement animée par sa jalousie qu’elle ne parvint même pas à dire quelque chose de gentil comme phrase d’introduction. Grrr. Oui elle venait bien de traiter son mari de fleur, peu importe xD

    Elle alla vers la fenêtre et l’ouvra. Elle prit les bouquets les plus proches et jeta tout par la fenêtre. xD <3 Si bien qu’en à peine quelques minutes plus aucunes fleurs trônaient dans la pièce. Elle se retourna vers Winston qui la regardait avec insistance, attendant surement une explication.

    - Quelle inconscience ! Avec toutes ses fleurs vous risqueriez une allergie au pollen ! Et vous n’avez pas besoin de cela en ce moment. Mauvais foi, acte I.

_________________

    " Bienvenue chez les Ferrars ..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Winston FerrarsLord
Ton prénom : Audrey
© : Myself &Tumblr
Messages : 975
Date d'inscription : 07/03/2011

Reputation
Famille: Ferrars
Age du personnage: 25
Relations :
MessageSujet: Re: "Jealousy you brought me down" ... & Winston Jeu 22 Déc - 1:29


Cela faisait deux jours que Winston s'était blessé à cause d'un stupide lustre. Tout ça parce qu'une andouille l'avait mal accrochée, et évidemment il avait fallu que ça lui tombe dessus. Globalement, il s'en était bien tiré, compte tenu du la masse énorme qui lui était tombé dessus. Pas mal de bleus, quelques blessures un peu plus vilaine, et une un peu plus importante au torse xD. Mais il n'avait pas de quoi se plaindre. Il avait juste besoin d'un peu de repos, et tout irait mieux dans un ou deux jours tout au plus.
En réalité, le plus frustrant était surtout de ne pas pouvoir bouger. Ou plutôt de se voir clouer au lit, alors qu'il était parfaitement capable de bouger, parce que Charles en avait décidé ainsi. Il ne le laissait littéralement rien faire! Bouger de son lit: hors de question, une visite trop longue, idem. Il ne voulait même pas le laisser lire, de peur que ça le fatigue trop. Désespérant! Le pire, c'est qu'il venait le voir régulièrement, pour vérifier qu'il ne faisait rien... un vrai pot de colle. Winston adorait son frère, mais là, ça faisait deux jours qu'il avait des envies de meurtres aigus.

Par contre, l'avantage d'être ainsi contraint à rester coucher, c'est qu'il avait une foule de visiteurs, qui le maintenait occupé. Et souvent, ces visiteurs étaient des visiteuses, et ces visiteuses étaient de jeunes miss tout à fait charmantes... sous tout les aspects. XD Il avait le droit à une multitude de fleurs et de chocolat.. il se demandait bien d'où ça venait d'ailleurs, puisque les sorties étaient interdite... mais du moment qu'elles lui fournissaient une occupation, et qu'elle faisait passer quelques livres sous la surveillance de Charles, tout allait bien. Winston avait même un groupe de fan, ce qu'il trouvait plutôt grisant en fait xD En moins de 2 jours, il avait fait tombé 5 demoiselles sous son charme, alors qu'il peinait à même parler à sa femme!

Femme qui n'était même pas venu le voir d'ailleurs! Il était conscient du fait qu'elle ne l'aimait pas, mais c'était quand même sa femme, le minimum aurait été de voir comment il allait! Des gens qu'il connaissait à peine avait été prendre de ses nouvelles, mais la personne avec qui il était supposé passer le restant de ses jours non! C'était un comble quand même! Il était conciliant, il la laissait faire ce qu'elle voulait, alors qu'en tant que mari il aurait pu exiger bien plus. Mais non, Madame jouait aux têtus bornés, et elle le boudait, allez savoir pourquoi d'ailleurs!
Du coup il commençait sérieusement à penser que ce mariage était une mauvaise idée, une erreur de parcours. Il redoutait la fin de toute cette folie de rébellion, et le moment où ils devraient habiter ensemble. Ils courraient droit à la catastrophe. Leur mariage n'était pas consommé... peut-être qu'ils pouvaient y mettre un terme? Deux jours cloués dans un lit à ne rien faire, ça laisse du temps pour réfléchir. Beaucoup de temps. Et puis parmi son fan club féminin... il y en avait bien une qui... BREF.

Winston était en train de lire un livre quelconque pour passer le temps, quand il entendit la porte grincer en s'ouvrant. Il rangea son livre son sous oreiller, au cas où c'était son frère qui venait encore l'embêter xD. Finalement non, c'était une tête blonde qui venait lui rendre visite. Et quel tête blonde, Ambre en personne. Quel honneur! Il sourit en la voyant essayer de faire le moins de bruit possible. Dommage, ça aurait pourtant pu fonctionner si il dormait... ce qui n'était pas le cas. Une fleur parmi les fleurs
Elle avait l'air énervé. Bon, ça commençait bien, elle arrivait à peine qu'elle était déjà rouge de colère! Il ne savait pas trop comment il devait le prendre... mal sans doute? Allez savoir! Du coup il ne fit aucun commentaire. Le seul pertinent qui lui venait, c'est qu'elle était la plus belle des fleurs de la salle... ce qui allait sans doute encore plus l'agacer.

Il l'observa faire son manège avec toutes les fleurs. Alors qu'elle était en train de tout jeter par la fenêtre, il se mit à rire XD Il dut même se mordre la langue pour ne pas carrément partir en éclat de rire XD Il ne comprenait pas trop pourquoi elle jetait tout par la fenêtre, mais de là où il était, il trouvait ça très drôle! "Quelle inconscience ! Avec toutes ses fleurs vous risqueriez une allergie au pollen ! Et vous n’avez pas besoin de cela en ce moment."

- Je ne suis pas sur que les Miss qui les ont mises ici soit d'accord avec vous, mais vous en discuterez avec elles

Bizarrement, même s'il restait poli, il était assez froid. Vu comment les choses s'était passé la dernière fois qu'ils étaient en tête à tête, il n'avait pas spécialement envie d'être chaleureux et avenant envers Ambre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ambre FerrarsLady
Ton prénom : Juliette
Célébrité : Sienna Miller
© : orchestralm & tumblr
Messages : 2694
Date d'inscription : 25/02/2010

Reputation
Famille: Leycesters
Age du personnage: 20 yo.
Relations :
MessageSujet: Re: "Jealousy you brought me down" ... & Winston Jeu 22 Déc - 2:54

    « Je ne suis pas sur que les Miss qui les ont mises ici soit d'accord avec vous, mais vous en discuterez avec elles. » Ambre le voyait se retenir de pouffer de rire, du coup elle décida de se calmer, du moins d’essayer. Elle venait faire une entrée de furie, passer de mission commando-discrétion à une mission tout bazarder par la fenêtre… Encore une fois son côté lunatique avait pris le dessus. Elle était bien consciente qu’arriver à un moment, elle devrait travailler là-dessus… ce moment n’est pourtant pas pour toute suite, quand elle sera plus vieille, quand elle aura son premier enfant, à ce moment, il faudrait que la mère soit sainement équilibrée.xD D’ici là, elle pouvait encore se permettre ce genre de comportement insensé, déroutant, intimidant… Tout cela mettait du piment dans la vie de ses proches, voilà cela évitait de tomber dans la routine.
    Tout de même en entendant le ton froid et peu aimable de Winston, elle remit en question ce futur travail : peut-être qu’elle devrait faire des efforts avant d’avoir un enfant, sinon elle risquerait peut-être de se faire saigner par son cher époux, qui n’avait pas l’air content à présent, lui qui était au bord de l’éclat de rire il y a à peine quelques minutes… Bonjour le couple de lunatique. >< On est mal parti.

    La première réponse qu’Ambre fit à Winston par rapport à cette remarque, qu’elle voyait plutôt comme une attaque, une provocation : merci de souligner que bien des miss rampaient à ses pieds… elle avait cru le remarquer avec tout ce champ de fleurs … Sa première réaction fut un grognement. Oui cela ne se fait pas pour une miss… que dis-je pour une Lady qui se respecte, mais elle ne put se retenir. Elle émit un léger grognement, qui était un mélange entre un ronronnement et un rugissement de lionceau (Simba <3 xDxD). Elle redressa son dos, pour se tenir bien droite (prête à bondir ? xD) et croisa ses bras contre sa poitrine. Ambre se perdit un instant dans la contemplation du plafond, c’était le moyen de respirer un bon coup, de se calmer légèrement, d’oublier cette stupide jalousie et d’être plus agréable avec Winston. Il était blessé… il fallait être charmante Ambre… d’un côté ? Pourquoi serait-elle charmante ? Une parmi tant d’autres, vu que toutes les Lady ou miss étaient parfaites, charmantes, agréables, aux petits soins pour lui… Fallait-elle qu’elle se démarque et qu’elle lui crie dessus ? Peut-être serait-ce une solution. Mais elle n’allait pas la tester tout de suite non… Elle tentait de se contrôler, cependant, comment répondre à sa remarque en étant agréable. AU DIABLE CES MISS ! Qu’elles viennent lui parler si elles l’osent ! Grrrr !

    - Hum … raclement de gorge, qu’elles viennent donc râler ces « miss », ton très dédaigneux… je leur apprendrai à s’occuper de l’époux des autres. Vous vous rendez compte ? Le seul remède dont vous avez besoin c’est de repos … Mais non, il est bien plus intéressant de jouer les commères et de faire semblant de se soucier de vous, à la place de vraiment respecter votre santé ! Vous n’avez pas à supporter ce qui se passe de l’autre côté vous … Les heures qui se suivent, ne sont que de longues successions de jérémiades, c’est tellement agaçant, que je préférais encore me prendre un lustre sur le tête plutôt que de les entendre pleurnicher sur un homme qui n’est même pas le leur ! , Ambre 1 - Tact 0 xD

    Ambre se laissa tomber sur la chaise qui était juste à côté du lit de Winston. Quand elle croisa son regard, elle réalisa qu’elle s’était peut-être trop emportée. Et qu’à l’inverse d’elle, Winston avait l’air d’apprécier d’être au centre de l’attention. Elle se mordit la lèvre, ce n’était pas sa journée, elle enchaînait les gaffes apparemment. Finalement elle n’aurait peut-être pas du venir, elle aurait du détacher un deuxième lustre, s’allonger dessus et attendre qu’il lui tombe dessus. xD Elle soupira longuement, tout en essayant de se radoucir. Pour se faire mieux perçoir par son cher et tendre (>< xD) elle lui adressa un sourire tout timide et leva la main pour la passer sur le visage de Winston, enfin sur ses blessures.

    - Est-ce encore très douloureux ?, dit-elle dans un tout mielleux à souhait xDxD.

_________________

    " Bienvenue chez les Ferrars ..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Winston FerrarsLord
Ton prénom : Audrey
© : Myself &Tumblr
Messages : 975
Date d'inscription : 07/03/2011

Reputation
Famille: Ferrars
Age du personnage: 25
Relations :
MessageSujet: Re: "Jealousy you brought me down" ... & Winston Sam 24 Déc - 4:22


Après cette mission commando "faisons sortir toutes les fleurs" Winston pensait qu'Ambre allait partir, comme si de rien n'était. Après tout elle était douée pour faire comme si rien ne s'était passé, et pour éviter de lui parler. Depuis ce facheux incident où elle l'avait embrassé (oui, car c'est sa faute à ELLE! xD) il avait essayé de trouver un moment et un endroit tranquille pour lui parler. Pour lui dire quoi il ne savait pas trop, mais au moins crever l’abcès. Mais non, à chaque fois qu'il avait essayer, elle se défilait, elle l'évitait, trouvait mille et un prétexte pour ne pas rester en tête à tête. C'était assez vexant d'ailleurs, ça en plus de tout le reste. Il commençait à mal prendre tout les faits et gestes d'Ambre, et à tout mal interpréter.

Et lorsqu'elle se mit à se renfrogner et à grogner, sa première réaction fut de froncer les sourcils, et de penser qu'il l’embêtait. Il était à deux doigts de lui dire que si sa présence la gênait, il ne la retenait pas. Mieux, qu'il était ravi de la laisser tranquille. Il trouvait ça déjà pénible d'être coincé ici, si en plus il devait être coincé avec une femme épuisante et ingérable donc insupportable, autant l'achever tout de suite. (ça sent mauvais xD)

"Qu’elles viennent donc râler ces « miss », je leur apprendrai à s’occuper de l’époux des autres. Vous vous rendez compte ? Le seul remède dont vous avez besoin c’est de repos … Mais non, il est bien plus intéressant de jouer les commères et de faire semblant de se soucier de vous, à la place de vraiment respecter votre santé ! Vous n’avez pas à supporter ce qui se passe de l’autre côté vous … Les heures qui se suivent, ne sont que de longues successions de jérémiades, c’est tellement agaçant, que je préférais encore me prendre un lustre sur le tête plutôt que de les entendre pleurnicher sur un homme qui n’est même pas le leur !"

Au début, il fut encore plus contrarié. Voila qu'elle lui râlait dessus, de mieux en mieux! Et puis finalement, petit à petit, il prit le parti d'en être amusé. Elle avait l'air tellement agacé que les charmantes demoiselles qui lui envoyaient des fleurs parlent de lui... elle avait presque l'air... jalouse? Nooon! C'était impossible voyons! Le lustre avait du lui faire plus de dégâts qu'il ne le pensait! Ou bien c'était les livres à l'eau de rose qu'on lui avait envoyé qui lui était monté à la tête! Non, il devait se tromper, elle devait juste être agacer d'entendre parler de quelqu'un qu'elle avait du mal à supporter. Le fait qu'elle n'était pas aller le voir le prouvait bien d'ailleurs... et quand on voit ce qui se passe quand elle vient effectivement le voir, le résultat n'est pas fulgurant. Mais elle était tellement mignonne quand elle se mettait à râler comme ça, que même si Winston ne portait plus autant Ambre en odeur de sainteté qu'il y a quelques semaines, il continuait à li trouver un côté envoûtant et renversant, qui le mettait dans tout ses états. Ou alors c'était le lustre.

- Si je devais compter uniquement sur la visite de la femme dont je suis l'époux, je me serais fortement ennuyé. *regard plein de reproche vers Ambre xD* Qu'elles parlent donc si ça les occupe, même si je suis désolé que ça vous irrite autant... Enfin la prochaine fois vous pourrez participer à la conversation.

Encore une fois, il restait poli, courtois, calme... mais extrêmement distant. Il avait décidé de ne plus se laisser faire par les sautes d'humeur d'Ambre. Il ferrait des efforts quand elle en ferrait, et pas avant. Il estimait avoir été assez agréable jusque là, sans aucun retour de la part d'Ambre, hormis un baiser censé prouver dieu sait quelle théorie sur le fait qu'il était un monstre qui profite de ses faiblesses.
Il se radoucit quand elle s'assit, et qu'elle passa sa main sur son visage. Le fait qu'il la touche le rendait toute chose *_* XD C'était en même temps très agréable et terriblement énervant xD. Est-ce encore très douloureux ? Il sourit. Plus lunatique qu'Ambre, tu meurs! XD

- Non ça va. Plus de peur que de mal.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ambre FerrarsLady
Ton prénom : Juliette
Célébrité : Sienna Miller
© : orchestralm & tumblr
Messages : 2694
Date d'inscription : 25/02/2010

Reputation
Famille: Leycesters
Age du personnage: 20 yo.
Relations :
MessageSujet: Re: "Jealousy you brought me down" ... & Winston Lun 26 Déc - 2:20

    Winston ne voulait plus se laisser faire par les sautes d’humeur d’Ambre, mais il faisait tout pour encourager ses sauts d’humeur. Alors qu’elle s’était radoucie et qu’elle était même entrain de lui papouiller xD le visage, elle changea vite d’attitude en écoutant Winston et le ton qu’il employait. Elle avait comme une envie de lui faire manger son ton courtois et poli… si c’était pour lui servir ce genre de propos autant qu’il aille jusqu’au bout de ses sarcasmes et qu’il emploie le ton d’occasion. Car sa politesse et son petit sourire courtois, il pouvait le garder pour ses modestes groupies qui avait l’air de tant lui plaire et de le contenter. « Si je devais compter uniquement sur la visite de la femme dont je suis l'époux, je me serais fortement ennuyé. Qu'elles parlent donc si ça les occupe, même si je suis désolé que ça vous irrite autant... Enfin la prochaine fois vous pourrez participer à la conversation. » En entendant cette phrase, sa main qui était sur la joue de Winston, se crispa. Elle l’ôta très rapidement... ça serait fâcher si elle plantait sans se rendre compte ses ongles dans sa peau. Qu’il était agaçant, quand il prenait ses airs comme ça … Mais d’un côté, elle trouvait le Winston avec du répondant, bien plus intéressant que le Winston tout mièvreux d’amour xD. Oui elle n’était sans doute pas en phase avec son époque et avec ce que la bienséance encourageait. Soit.

    D’un côté, cela lui plaisait beaucoup plus… mais cela l’agaçait beaucoup plus. Il parlait sans rien connaître du tout ! Ce n’était pas Ambre la responsable de ce retard de visite, non c’était bien celle de Winston : quelle idée d’avoir un frère si casse-bonbon aussi non mais ! Alors qu’il l’accuse à tort et à travers, déjà elle ne l’acceptait pas… mais sa deuxième phrase fut comme le cheveu sur la soupe : et le cheveu sur la soupe c’est mal ! Elle plissa les yeux, tout en foudroyant Winston du regard, et en se mordant la lèvre. Son visage affichait un air boudeur. Elle prit quelques secondes pour bouder, puis elle souffla avant de se reprendre. Elle avait été élevée avec deux frangins, si elle s’était laissée marcher sur les pieds à chaque fois, elle aurait été une miss parfaite, soumise et niaise. Manque de chance, elle avait pris la mauvaise habitude de s’affirmer et se faire entendre non mais ! C’est ce qui expliquait pourquoi elle était toujours habituée à ne pas laisser passer les choses et à rebondir sur les évènements. Par exemple, elle n’allait pas laissé Winston s’en tirer avec ses pics et son air de gentleman agaçant… oh non !

    En pensant très rapidement à ses frères, sans s’en rendre compte, elle se retrouvait entrain de triturer son médaillon. Elle n’y croyait toujours pas. Il faut dire que l’épisode du lustre avant chassé ce « soucis » par un autre souci. Ce qui était plutôt bien en y réfléchissant… Cette histoire du lustre aurait pu être bien pire, par conséquent, elle avait chassé une histoire diablement triste, par une anecdote moins tragique. Cependant, quand tout sera derrière eux, et dès qu’elle aura tout le loisir de repenser à ses frangins, elle ne fera peut-être plus autant la fière. Les pensées d’Ambre étaient parties bien loin : elle avait fait le voyage jusqu’à sa Londres natale et avait revu son enfance avec sa famille, quand ils étaient encore tous en vie… Un immense sentiment de tristesse l’envahit soudain… Et puis, un sentiment de panique et de culpabilité remplacèrent cette tristesse. Il ne faut pas s’étonner qu’elle soit lunatique, son être entier est un pêle-mêle d’émotions totalement désordonnées qui mènent la barque sans aucune régularité… Une drôle d’idée, idée stupide d’ailleurs lui vint à l’esprit : et si c’était elle le problème ? Comme si … tous les gens qu’elle approchait, finissaient par disparaître. Ses parents morts, ses frères morts … Elle arrive à Meryton : tempête, pillage, épidémie. Elle arrive à Bath : guerre civile … Elle se marie à un homme : un lustre lui tombe dessus. Cela faisait beaucoup de coïncidences non ? Sans s’en rendre compte, toujours dans ses pensées, sa main lâcha son médaillon et vint attraper la main de Winston qui était posée à plat sur le lit. Elle était toujours ailleurs, elle n’avait pas remarqué, comme si inconsciemment, ce geste était une façon de se réconforter, et de se rassurer. A force de jouer avec la bienséance, serait-elle devenue maudite ? C’était stupide ! N’est-ce pas ? ><

    Elle remua la tête pour chasser ses idées noires et reprit ses esprits. Elle fronça les sourcils en voyant qu’elle tenait la main de Winston (comme des n’amouuuureux xDxD). Elle ne perdit pas une seconde, et la lâcha directement en bafouillant un « pardon » tout timide. Son agacement vis-à-vis de Winston s’était envolé, tout comme sa volonté de le remettre à sa place, non à cet instant elle n’avait plus la force nécessaire pour ne pas se laisser marcher sur les pieds. Elle paraissait toute triste… une petite moue toute perdue, avec des yeux comme des billes. Nerveusement elle se passa la main dans les cheveux.

    La poignée tourna et l’entrée du médecin dans la pièce vint rompre ce silence gênant. Ambre prit une grande bouffée d’air et adressa un sourire irréprochable au médecin, comme si tout allait bien dans le meilleur des mondes ! « Ah ! Mrs Ferrars, je suis bien soulagé de vous voir là ! Je venais pour refaire les bandages de Mr. Ferrars, mais je vais profiter de votre présence pour honteusement me faire remplacer ! Je dois absolument rester au chevet de Lady Forbes, cependant les bandages de Mr.Ferrars doivent absolument être refaits à neuf… donc je suis totalement tiraillé ! Si vous pouviez... m’enlever cette épine du pied et faire à ma place ses bandages, je vous en serais grandement reconnaissant ! » Tout en disant cela, le médecin s’était avancé dans la pièce et lui avait tendu la mallette d’accessoires … enfin d’ustensiles de soin xD. Ambre n’avait pas pu placer un mot, et elle n’en aurait pas eu le courage, il avait l’air tellement peiné et dépassé, qu’elle n’aurait pas eu cœur à refuser. Telle une tornade le médecin repartit aussitôt qu’il était arrivé, laissant Ambre dans l’impasse. Elle posa la lourde mallette sur la chaise où elle était assise et se gratta la tête, l’air ennuyé.

    Alors qu’elle était entrain de réfléchir au pourquoi du comment de la situation, une voix dans le couloir la tétanisa. Elle était persuadée d’avoir entendu la voix de Charles… interpeller le médecin. Non, tout sauf Charles >< xD. « Excusez moi, docteur… avez-vous Mrs Ferrars… enfin Mrs Ambre Ferras précisement ? » Ambre eut l’impression que les bruits de pas venaient vers la chambre de Winston, alors sans réfléchir elle plongea sous le lit de Winston pour se cacher xD. Ouf, juste à temps ! Deux secondes plus tard, Charles passait la tête derrière la porte pour vérifier. Il salua son frère et repartit. Ambre attendit un instant avant de sortir de sa cachette. (xD)


_________________

    " Bienvenue chez les Ferrars ..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Winston FerrarsLord
Ton prénom : Audrey
© : Myself &Tumblr
Messages : 975
Date d'inscription : 07/03/2011

Reputation
Famille: Ferrars
Age du personnage: 25
Relations :
MessageSujet: Re: "Jealousy you brought me down" ... & Winston Mer 28 Déc - 3:09


Ambre retira sa main du visage de Winston. Il l'avait vexé? Bien. Il était satisfait. Winston était pourtant du genre à arrondir les angles, diplomate, conciliant... seulement tout à une limite, et il n'acceptait pas d'être le dindon de la farce. Au départ, il avait été patient, voire même bonne poire, mais de toute évidence, Ambre ne se souciait guère des efforts que faisait son mari pour lui être agréable, et préférait lui jouer des coups tordues pour lui faire comprendre qu'il n'était pas désirable. Tout juste un inconvénient qui l’empêchait de vivre sa vie comme elle l'entendait.
Alors il avait cogité. A quoi bon se décarcasser pour une femme qui ne veut pas de lui et qui le prend pour le dernier des salauds, alors qu'il a une tripotée de demoiselle tout à fait charmante, prêtes à se plier en 4 pour lui faire plaisir, et qui pensent naïvement qu'il est l'homme parfait. Alors non, il n'est pas parfait, mais pas le pire des connards non plus. Il a ses défauts comme tout le monde, mais il pense, et il espère, que ces défauts sont compensé par ses qualités.
Donc à quoi bon se prendre la tête avec Ambre, à quoi bon vouloir lui plaire, et à quoi bon l'aimer, si tout ça est à sens unique? Alors il prenait sur lui, il tentait de rester indifférent à Ambre, et à plus s'intéresser aux autres. (Jacke l'a coaché sur ce point là! xD)
C'était revenu assez facilement d'ailleurs. Il avait recommencé à batifoler à droite à gauche, Lady Forbes en avait subi les frais... bon, ils s'étaient pris un lustre venu de nulle part (du plafond? xD), le résultat était plutôt médiocre, mais l'essentiel y était. Il avait arrêté de se focaliser sur une seule femme, et avait repris ces bonnes vieilles habitudes. C'est à dire faire les yeux doux à toutes les demoiselles qui ont le bonheur de croiser son chemin. Autrement dit, toute celles qui sont venu à son chevet.

Seulement c'est plus facile à dire, et plus facile à mettre en application quand Ambre n'est pas dans les parages. Dans sa chambre forcément, à l'abri de toute la foule, les « bonnes » résolutions étaient faciles à prendre, en face d'Ambre sa détermination en prit un coup. Elle débarquait, balançait tout, l'engueulait presque... Une tornade, voilà Ambre est une tornade, et une tornade qui fascine Winston. Aussi douce qu'insupportable, aussi adorable qu’agaçante. Elle lui tapait sur les nerfs à un point... et pourtant il craquait totalement. Stupide stupide Winston, contrôle toi bon sang!

Il sortit de ces réflexions quand il sentit Ambre lui prendre la main. Il la laissa faire, sans pour autant serrer sa main. Son attention se reporta sur le visage de Mrs Ferrars (je m'en lasserai jamais xD). Elle avait l'air toute triste. Et ça le contrariait. Non, il n'aimait pas la voir avec cette moue là, ça ne lui plaisait pas du tout! Instinctivement, il avait envie de la consoler, de la prendre dans ses bras, tout ça tout ça, mais il se refréna. C'était une mauvaise idée, elle allait encore l'accuser de profiter d'elle, l'envoyer balader, ou pire encore Fini le sens unique, c'était donnant donnant, point barre.

Il se redressa dans son lit quand le médecin arriva. Il avait l'air complètement débordé le pauvre. Et il n'avait que deux patients! Il n'osait même pas imaginer comment il s'en sortait lorsqu'il avait 5-10 patients! Winston le trouvait extrêmement agaçant d'ailleurs comme médecin, il refusait qu'il bouge de son lit, ce qui le contrariait beaucoup, il le soupçonnait d'avoir trop discuter avec Charles! Il ne savait pas trop lequel des deux avait mis des idées dans la tête de l'autre, mais peu importe lequel, il ne lui disait pas merci!
Et du coup il se déchargeait sur Ambre, mais bien sur! Vraiment n'importe quoi celui là! Ces bandages pouvaient très bien attendre, mais il fallait qu'il dramatise tout, tout le temps!

- Vous n'êtes pas obligé de le faire, ça peut attendre dit-il à Ambre une fois le médecin partit

Mais ils n'eurent pas le temps de discuter plus longuement sur le sujet, que Ambre se cachait sous le lit, et que son frère débarquait. « Tu n'aurais pas vu Ambre par hasard? Je la cherche depuis un quart d'heure, elle est introuvable » Winston du se retenir pour ne pas éclater de rire, et rester sérieux. Décidément cette journée était pleine de surprises XD Ambre était peut-être une femme des plus agaçantes, mais avec elle, on ne s'ennuyait pas xD.

- Non, elle vient juste de partir.

Charles eut l'air contrarié. « Hmm je lui avais pourtant dit de ne pas... Bon, tant pis. Et repose toi! » Il réfréna un éclat de rire. Il ne comprenait pas tout, mais il trouvait ça très divertissant XD. Heureusement, son ainé s'en alla avant qu'il finisse par craquer, et partir en fou rire.

- Il est parti, vous pouvez sortir de votre cachette. Dit-il à l'attention de Ambre, à moitié hilare

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ambre FerrarsLady
Ton prénom : Juliette
Célébrité : Sienna Miller
© : orchestralm & tumblr
Messages : 2694
Date d'inscription : 25/02/2010

Reputation
Famille: Leycesters
Age du personnage: 20 yo.
Relations :
MessageSujet: Re: "Jealousy you brought me down" ... & Winston Jeu 29 Déc - 22:13

    Ambre sortit donc de sa cachette quand Winston lui affirma que la voie était libre. Elle eut un peu de mal à sortir de là-dessous, sa robe à jupon de Lady prenait beaucoup trop de place, et elle n’était vraiment pas pratique. Du coup, celui lui valut quelques grognements montrant son agacement. Elle réussit enfin à s’extirper du lit, alors qu’elle était à moitié entrain de marmonner des choses peu flatteuses vis-à-vis de cet instrument de torture qui lui faisait office de robe : déjà que son corset était tellement serré qu’elle se demandait souvent comment son cœur pouvait battre encore, mais en plus elle avait l’impression d’avoir des milliers d’épaisseurs qui la transformait en bibendum ! Elle soupira longuement, tout en s’attardant à ôter la poussière qui s’était accroché au tissu. Une fois cette petite affaire terminée, elle eut tout le loisir de relever la tête pour voir un Winston hilare… Tant mieux, au moins cela faisait rire une personne. Elle croisa les bras et entreprit de bouder, puis elle se ravisa, elle n’avait pas envie de bouder, à croire que les éclats de rire de son cher et tendre étaient contagieux, elle leva les yeux au ciel et sourit timidement.

    « Vous n'êtes pas obligé de le faire, ça peut attendre »
    A présent, ils avaient tous le temps pour revenir sur l’intervention du médecin, Ambre avait très bien senti l’exaspération que Winston semblait porter à ce pauvre monsieur. Il croyait peut-être que le docteur n’avait donc que deux patients, mais c’est bien car Winston était isolé de la pièce commune. Le docteur était presque tout seul pour s’occuper de tous ses riches, qui se plaignent tout le temps et qui ont des tendances hypocondriaques. Une migraine les prend, et hop vite vite le médecin, car si ça se trouve ils ont attrapé une terrible maladie contagieuse amenée par les rebelles. Oui, vivre 24h/24 avec l’aristocratie et la bourgeoisie de Bath, était une excellente occasion pour entendre les théories plus les farfelues.

    - Vous savez, j’ai bien vu votre air Mr Ferrars quand le médecin était là …. Vous ne devriez pas être si dur avec lui … Vous devriez même être compatissant, il a à sa charge toutes les petites natures de Bath… Il faut dire que certaines de vos amies dévouées à vous apporter des fleurs, n’ont pas l’air d’avoir compris que les petites épines sur les roses peuvent piquer et blesser.

    Et voilà, à chacun son tour de rire un peu. C’était au tour de Winston il y a peu, maintenant c’est Ambre qui affichait un merveilleux sourire. Comme elle avait été moqueuse et ironique dans ses propos. Il faut dire qu’elle ne portait pas du tout ces groupies dans son cœur, elle refusera de dire que sa jalousie n’y était pas pour rien là-dedans … C’était avec grand plaisir qu’elle les critiquait ainsi, même si Winston avait l’air d’apprécier l’effet qu’il faisait à ces femmes, Ambre veillait aux grains maintenant … et plus jamais il y aura une fleur par ici. xD

    - Par contre, s’il y a bien quelqu’un avec qui vous pouvez être plus dur… c’est bien votre frère : je m’excuse de vous le dire si franchement, mais il va me rendre chèvre si cela continue.

    Ambre adressa un petit sourire tout mignon à Winston. Il n’avait pas intérêt à dire qu’elle était déjà folle ! >< Elle avait parfaitement le droit de se plaindre de Charles à Winston non ? Certes c’était son frère, mais technique elle était sa femme, cela était plus important non ?! Si son frère était insupportable avec sa femme, Winston se devait de défendre sa femme ? Non cela ne marche pas ainsi ? Dommage ! >< Bref la jeune mariée s’avança vers la mallette du docteur et l’ouvrit. Elle grimaça en voyant les ustensiles plus ou moins pointus qu’il y avait dedans. Elle farfouilla et pour y voir plus clair elle sortit quelques affaires de la mallette. Elle se retrouva donc avec un scalpel (xD) et une pince dans les mains quand la porte s’ouvrit, laissant apparaitre deux jeunes femmes, tenant un bouquet de rose à la main. Ambre se retint de faire une plaisanterie de mauvais gout en demandant si elles ne s’étaient pas trop abîmer en allant les cueillir, mais elle se retint. Elle reposa très vite le scalpel et la pince, avant de commettre un meurtre, qu’elles avaient l'air cruche... Ambre choisit de faire sa pouf xD, et de ne leur faire aucun cadeau. Elle s’approcha de Winston pour lui attraper la main, et passa même sa main dans ses cheveux (à Winston xDxD <3), en lui lançant un regard tout plein d’amour, de tendresse… Quelle comédie elle faisait >< tout ça dans le but de faire les pieds à ces satanées cruches qui tournaient autour de son mari ! Grrrr. Jalousie, Acte II.

    - Oh des fleurs, c’est si touchant… et si original…. Ambre se racla la gorge pour se rependre, il ne fallait pas être si moqueuse et méchante… Ou du moins, le faire plus subtilement. Mon Winston … Ambre rougit, petit lapsus dont elle se serait bien passée… Hum, Mr Ferrars n’osera jamais vous le dire mais il faut arrêter de lui amener des fleurs, nous craignons que cela soit mauvais pour sa santé, il est encore très fragile vous savez…

    Ambre aurait pu raconter n’importe quoi à propos de ce pauvre Winston encore tout blessé que les deux cruches auraient gobé ses paroles comme si c’était une prophétie ! Ambre lâcha la main de Winston pour s’approcher des jeunes femmes, doucement, avec délicatesse et un sourire très courtois, hypocrite mais courtois, elle les accompagna jusqu’à la porte, tout en les remerciant encore et encore de leur visite. Qu’ils étaient émus de voir ô combien la santé de Winston était au centre de leur soucis… Puis elle referma la porte au nez pour enfin être tranquille. Elle profita de voir la clé sur la porte pour la tourner et les enfermer à clé ! Hinhin xD Ambre soupira et se retourna vers Winston, tout sourire, comme si de rien n’était, comme si sa jalousie n’avait pas été honteusement percée à jour. Elle revint vers lui et sortit les bandages de la mallette.

    - Alors … Où sont donc vos bandages ?

_________________

    " Bienvenue chez les Ferrars ..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: "Jealousy you brought me down" ... & Winston

Revenir en haut Aller en bas

"Jealousy you brought me down" ... & Winston

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» 'Something brought you here, Flynn Rider. Call it what you will, fate, destiny...' 'A horse.'» it's the story of a yellow & pink elephant who brought us to hogwart ❖ maroy» ASLAKE { Jealousy is a terrible sickness» SYÄMITTA — jealousy when you hold us. [hot]» Jealousy is a cruel mistress ϟ Julyl
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Remember Austen, RPG du XIXe ::  :: Pump Room-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com