AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Sometimes i need to fucked up again, just to remember what a desaster it is && Danny

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Erin FranteckRebels' leader
Ton prénom : Audrey
Célébrité : Eva Green
© : Myself ft Tumblr
Messages : 3115
Date d'inscription : 15/05/2010

Reputation
Famille: O'Loughlins
Age du personnage: 27
Relations :
MessageSujet: Sometimes i need to fucked up again, just to remember what a desaster it is && Danny Mer 30 Nov - 17:50


British Touch &Mimi

La rébellion, c'était loin d'être une chose facile. Il fallait faire des choix compliqués, prendre des décisions difficiles, qui pouvaient influencer le sort de chacun. Tout était question de vie ou de mort. Erin faisait de son mieux, et évoluait dans ce bordel permanent comme elle le pouvait. Elle avait effectué un tournant radical, un vrai revirement à 180°. Elle qui jusqu'à récemment mettait tant d'effort à détruire sa vie petit à petit, déployait maintenant des efforts surhumain pour sauver tout le monde, y compris elle-même.

Seulement parfois même Erin, avec sa force de caractère, devait avouer qu'elle avait du mal à suivre. C'était souvent compliqué à gérer, elle devait assurer sur tout les fronts, ou c'était le chaos qui risquait de s'installer. En tant que « faible femme », Liam ne voulait pas qu'elle monte à la surface pour les missions délicates, ce contre quoi elle râlait bien sur, mais son cousin s'était doté d'un sens de la discussion hors-pair. Non, c'était non, et même Erin n'y pouvait rien. Bon bien sur, elle revenait de temps en temps à la charge, parce qu'elle était aussi têtue qu'obstinée, mais elle obtenait toujours la même réponse ferme et résolue. Du coup, elle était surtout chargé de la gestion des lieux. Les stocks, les logements, le réapprovisionnement, les tensions ça et là, les incidents en tout genre, les prisonniers aussi.
Elle ne participait pas directement aux missions suicides, mais elle prenait quand même les décisions les concernant, elle désignait ceux qui devait s'y coller, les plans d'actions,... ce qui lui faisait toujours un cas de conscience énorme, de peut-être désigné le prochain qui allait se faire tuer, capturer, torturer, ou dieu sait quoi d'autre, parce qu'ils avaient décidé du mauvais chemin à prendre, de la mauvaise tactique, du mauvais rebelle, qui allait faire foirer toute l'opération pour une simple erreur de jugement. Alors Erin passait un temps fou à débattre de tel ou tel point avec Liam, jusqu'à parfois s'engueuler comme deux vieux poissonniers. Dans ces cas là, mieux valait ne pas les interrompre, au risque de tomber sur deux boules de nerfs prêtes à exploser.

Erin dormait peu. Difficile de trouver un moment de répit dans cette agitation permanente. Quand bien même elle était effectivement tranquille, c'était encore plus compliqué d'arrêter de penser, et se laisser aller à dormir. Elle cogitait sans cesse, et son esprit était un vrai bordel permanent, qu'elle n'arrivait pas à faire taire. Une nuit de 3 heures, c'était le maximum qu'elle avait réussi à faire jusqu'à présent, et ça n'allait pas en s'améliorant. Pire, quand elle avait enfin trouvé le sommeil, elle se réveillait en sursaut, à cause de cauchemars dont elle ne souvenait pas.

On aurait pu croire que c'était pour elle une nouvelle manière tordue et malsaine pour se faire encore un peu plus mal, un peu plus qu'elle ne le faisait déjà auparavant. Pourtant non. Non, elle était dans une démarche toute autre, c'était justement l'inverse. Elle s'était détruite en se fichant de tout et de tout le monde, en ne se préoccupant de rien d'autre que de sa rage et sa colère, pour finir brisée, plus bas que terre, mais en adorant ça, et en travaillant d'arrachepied pour que cela dure! Ca avait été tout le but de la prostitution, se détruire à petit feu, jusqu'à ce que chaque parcelle de son corps soit souillé. Mais elle s'était réveillé à temps, son cœur, qu'elle avait passé tant de temps à enfouir, s'était réveillé subitement, et elle avec. Il lui restait un long chemin à faire, pour reconstruire ce qu'elle avait mis plus d'une dizaine d'année à foutre en l'air, mais au moins elle essayait.
Elle commençait peu à peu à ré-apprivoiser cette chose qu'on appelait les sentiments -les bons, pas la colère, celui là ne l'avait jamais quitté- et à se soucier d'autre chose que d'elle-même. Certains aspects étaient peu plaisant, la culpabilité, avoir une conscience... tout ça ne faisait pas vraiment parti de son plan.
La solitude aussi. Erin avait toujours été solitaire, et débrouillarde. Foncièrement, elle n'avait besoin de personne sur qui se reposer, ou pour la soutenir. Trop de personne autour d'elle, ça l'oppressait. Seulement dernièrement, elle s'était senti seule. Elle n'avait jamais été très à l'aise avec les autres, dans un autre registre que les cris ou la provocation, et ça se vérifiait ici. Elle ne s'était lié avec personne. Le peu de gens qui osait lui parler avait peur de se prendre une baffe ou pire encore. Elle inspirait le respect, la peur.. et c'était tout. Parfois, c'était pesant. Alors dans ces cas-là, elle allait voir le seul qui n'exigeait pas d'elle un dévouement à la « cause rebelle » sans faille, qui se fichait bien se savoir quelle décision majeure elle avait prise dans la journée, ou encore combien de rebelle avait été envoyé tout droit dans les bras de la milice par sa faute: Son cousin Danny.

Il devait être tard quand elle frappa à la porte du compartiment de Danny. Ici, difficile d'avoir une véritable notion du temps puisqu'on ne voyait pas la lumière du jour. Elle entra sans attendre qu'il lui réponde. Et effectivement, il ne risquait pas de lui répondre,... il dormait. Elle hésita un moment, et puis finalement elle se laissa tenter, elle alla se blottir contre lui (*_* xDD), sur l'espèce de paillasse trop petite qui lui servait de lit, et elle le réveilla.

_________________



Dernière édition par Erin Franteck le Ven 2 Déc - 21:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Danny O'LoughlinRebel
Ton prénom : No
Célébrité : Caleb Lane
© : Me, myself&I
Messages : 334
Date d'inscription : 23/03/2010
MessageSujet: Re: Sometimes i need to fucked up again, just to remember what a desaster it is && Danny Ven 2 Déc - 20:31

    Danny dormait plutôt bien. A vrai dire, il faisait partie de ces rares personnes dont le sommeil n'est empêché par rien. Tout simplement parce qu'il voulait avec tant de force s'endormir, ne plus penser à rien, ne plus se laisser atteindre par cette vie usante et misérable, qu'il s'endormait comme un morceau de bois, et plongeait dans un sommeil sans rêve, sans rien d'autre qu'une sensation de vide désirable. Pour quelqu'un qui avait toujours su se complaire dans la simplicité sans s'en rendre compte, se retrouver au milieu d'une situation complexe, incontrôlable, où tous ses repères étaient renversés, où son petit frère ressemblait à un loup affamé, où ses amis n'étaient plus que des ombres et où plus aucune femme n'avait le gout doux et sucré du miel de la tendresse. Les femmes devenaient dures ou effrayées. Au lit, elles n'étaient plus que des robots dévastateurs, décharnés, désespérés par une vie impossible. Du coup, Danny dormait seul.

    Erin, me direz vous. Oui, Erin, parlons-en. Erin avait terriblement changé. Pas en mal, ni en bien, en tout cas Danny n'arrivait pas à le déterminer, mais elle avait changé. L'amour de Danny, lui, était demeuré intact. Elle n'en était que plus fascinante, plus inaccessible. Il ne l'a comprenait pas, mais l'avait-il déjà comprise auparavant ? Elle était beaucoup plus distante, mais en vérité, elle semblait être si oppressée par des problèmes que l'on épargnait à Danny, que cela ne l'étonnait pas beaucoup. Il ne le prenait pas spécialement pour lui. Il mettait tout ça sur le manque d'occasions. Il n'avait pas envie de lui demander de compte, de peur de briser cette relation fragile qui les unissait encore. Et puis, c'est bien connu, les garçons préfèrent l'ambiguité, plutôt que de se retrouver au pied du mur.

    Cette nuit-là, Danny était allé se coucher assez tôt. Il aimait dormir, et il n'avait rien à faire. Il était un rebelle, oui, mais on l'épargnait beaucoup, non seulement parce qu'il était le frère de Liam (et que merde il fallait mieux pas le mettre en colère) et parce que pour une raison mystérieuse, Erin, qui se chargeait de diriger une partie des opérations, l'épargnait quand il s'agissait de former des expéditions punitives, mais aussi parce qu'on le considérait comme un boulet. Il était certes fort physiquement, et se battait plutôt bien, mais on estimait qu'il était peu intelligent et que son implication était moindre. Pour l'implication, ce n'était pas faux, pour l'intelligence... Son intelligence était suffisante pour se rendre compte ce qu'on pensait de lui, ce qui était déjà un indice. Bref, tout ça pour dire qu'il était souvent désoeuvré.

    Il dormait sur ses deux oreilles, sur sa paillasse inconfortable, et aucun vacarme n'aurait pu le réveiller. En revanche, quand il sentit un corps chaud et féminin se blottir contre lui, quand il sentit des mains sur sa peau à demi nu, il se réveilla en douceur, s'extirpant avec confusion de son sommeil. Il se retourna vers le corps, reconnut sans aucun problème l'odeur de sa cousine, cette odeur qu'il adorait, prit Erin dans ses bras, caressa ses cheveux avec douceur, et chercha sa bouche pour l'embrasser. Ses mains glissèrent sur le corps de la jeune femme et cherchaient à passer sous ses vêtements sans aucune gêne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Erin FranteckRebels' leader
Ton prénom : Audrey
Célébrité : Eva Green
© : Myself ft Tumblr
Messages : 3115
Date d'inscription : 15/05/2010

Reputation
Famille: O'Loughlins
Age du personnage: 27
Relations :
MessageSujet: Re: Sometimes i need to fucked up again, just to remember what a desaster it is && Danny Sam 10 Déc - 1:53


Erin ne s'en rendait pas vraiment compte, qu'elle épargnait à Danny les taches ingrates ou délicates. Ca devait être inconscient sans doute. Elle savait qu'il ne se sentait pas très impliqué, ça lui donnait une raison suffisante pour ne pas lui imposer ce genre de chose. Il y avait un tas d'autres jeunes hommes comme Danny, qui étaient prêt à sacrifier corps et âme, alors autant les sacrifier eux, plutôt que de risquer de perdre son cousin adoré. Et puis sans doute que quelque part, même si elle ne l'avouerai jamais, elle tenait à son Danny, et elle ne voulait pas qu'il soit abîmé. Et puis elle ne voulait pas le partager, elle était possessive, elle voulait que son cousin soit à son entière disposition! XD
Mais sans aller vers cet extrême, elle aimait savoir qu'il était là, que si elle avait besoin, si ça n'allait pas, elle pouvait toujours aller le voir, le trouver sans difficulté, et se réconforter en le réveillant ou en l'emmerdant.

Elle sourit quand il la prit dans ses bras, et fit de même. Depuis sa rencontre avec Tim, elle ne supportait plus qu'on la touche. Son réveil sentimental avait coïncider avec un dégoût et un profond malaise pour tout contact physique plus poussé qu'une poignée de main ou une tape sur l'épaule. Ca allait mieux depuis quelque temps. Elle réussissait à prendre sur elle, et essayait de relativiser. Ce n'est pas parce qu'on la prenait par le bras, qu'on lui touchait le visage ou n'importe quelle autre geste, qu'on voulait forcément la mettre dans son pieu et en faire un objet. N'empêche, l'idée avait mis du temps à faire son chemin.
Pourtant, contre toute attente, avec Danny ça passait bien. C'était sans doute lié au fait qu'il n'avait jamais été grossier ou irrespectueux envers elle. Elle n'avait pas l'impression d'être pleine de crasse après un calin avec Danny. Avec quelqu'un d'autre, c'était moins sur.
Mais tout à une limite, et même si celle de Danny est moins stricte que pour les autres, ça ne l’empêche pas d'en avoir une. Gestes un peu affectueux passe encore, quelques baisers aussi, mais dès lors qu'il voulait aller plus loin, c'était hors de question. Elle finissait par se braquer, et trouvait une excuse pour s'échapper de là vite fait.

Elle le provoquait en plus. Quasiment à chaque fois, c'est elle qui le poussait, et qui menait les choses un peu plus loin, et dès qu'il la suivait, qu'il devenait entreprenant, elle filait. Pas très mature de sa part, mais il faut bien un petit défaut dans cette reconstruction bordélique à la Erin. Parce que oui, on parle bien d'Erin quand même! Même dans la bonne foi et la bonne volonté, tout ne peut pas être tout beau tout rose, il y a forcément quelque chose qui doit clocher. Et la voici précisément. Alors qu'elle aurait bien pu lui expliquer le pourquoi du comment -car il aurait sans doute compris, Danny n'était pas le pire des rustres - qu'elle aurait enfin pu lui expliquer sa prostitution, et tout ce qui va avec, elle s'obstinait à garder tout ça pour elle, et à le refouler. Si elle refoule suffisamment longtemps, peut-être qu'avec de la chance, elle finira par oublier, tant et si bien que tout ça ne sera jamais arrivé? Pour sa défense, ce n'est jamais facile de lâcher quelque chose de cette importante, après 10 ans de long et loyaux secrets. 10 ans pour laquelle elle comptait bien re-signer sans problème. (j'ai trop envie qu'il sache T_T XDDD)

La jeune femme répondit au baiser de Danny avec plaisir, en le prolongeant même un peu (ben oui tant qu'à faire xD). Elle n'était pas forcément fan de ses mains baladeuses, mais ça ne la dérangeait pas non plus, donc elle se laissa faire. De toute façon, les couches de vêtements interminable limitait largement sa marge de manoeuvre xD

- Je te dérange pas?

Et quand bien même elle le dérange, ce n'est pas ça qui va l'arrêter et la faire faire demi-tour. Enfin c'est une façon polie et basique de commencer la conversation, et parmi les grandes résolutions d'Erin, on trouve l'apprentissage de la politesse, et de l'art de la conversation qui ne tourne pas en dispute ou en provocation gratuite. Donc c'est un bon début!

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Danny O'LoughlinRebel
Ton prénom : No
Célébrité : Caleb Lane
© : Me, myself&I
Messages : 334
Date d'inscription : 23/03/2010
MessageSujet: Re: Sometimes i need to fucked up again, just to remember what a desaster it is && Danny Dim 18 Déc - 12:27

    [Il finira par savooooooir :DDD]

    Danny avait du mal à sortir de son sommeil, et il se demandait même s'il ne rêvait pas. Un réveil si en douceur, une question qui indiquait qu'elle se préoccupait de son bien-être, tout cela ne ressemblait pas beaucoup à la Erin qu'il connaissait auparavant. Il n'était pas forcément mécontent du changement, s'il y 'en avait un et s'il ne rêvait pas. Il ne répondit pas tout de suite, il n'en avait pas envie. Il voulait respirer ses cheveux, toucher son corps, il était avide de tout son être. Elle n'avait qu'à pas être si attirante et venir le chercher. Une soudaine bouffée de désir l'envahit avec une violence coutumière de sa relation avec Erin. Violence entre eux, violence au coeur même de son être, puisqu'il l'aimait furieusement sans se résoudre à pouvoir lui avouer, de peur de la voir s'enfuir comme un animal sauvage qu'on aurait essayé de domestiquer et qu'on aurait rendu malheureux. Ses doigts glissaient dans la chevelure épaisse d'Erin, frôlaient ses pommettes, couraient sur la ligne de sa mâchoire, effleuraient ses lèvres lorsqu'il ne l'embrassaient pas. Sa bouche naviguait sur son visage, dans son coup, sur la naissance de ses épaules, sur sa nuque. Il aurait aimé pouvoir se fondre en elle totalement. Tous ces gestes étaient empreints d'une immense tendresse qu'il ne parvenait à effacer totalement. Il aurait aimé pouvoir rester froid, simplement voir dans Erin un corps féminin à chérir, mais il y avait tellement plus que même lorsqu'il y faisait attention, son amour reprenait le dessus sur le désir.

    A un moment, il la serra simplement contre elle, regrettant la présence de ses vêtements épais et nombreux. Elle aurait moins pu avoir la délicatesse de se dévêtir un brin avant de venir ! Bref, il l'enlaça avec force, joue droite contre joue gauche, sentant son odeur, tandis qu'elle devait sentir tous les reliefs du corps du beau Danny et mesurer l'ampleur de son amour xD. Dans un souffle rauque, mais doux, il répondit, non sans humour :

    "Non, pas trop..."

    Manque de bol pour Erin, Danny n'avait pas envie de parler. Il fallait le comprendre, dés qu'ils commençaient à parler, il avait peur de laisser malencontreusement échapper le fait qu'il l'aimait, qu'il avait envie de lui faire l'amour à chaque heure du jour et de la nuit, que si possible il voulait l'épouser pour avoir le plaisir de la voir en blanc au moins une fois, lui faire un paquet d'enfants ou en adopter, parce qu'un mix Danny-Erin n'était pas forcément une bonne manière de commencer la vie, bref passer sa vie avec elle, ne plus perdre une seconde en ne la voyant pas, être son ombre et suivre tous ses pas. Alors pour éviter de devenir mièvre et crétin à ce point-là, il préférait ne pas parler du tout et se contenter de l'embrasser et autres actes physiques très très agréables.

    "Tes vêtements sont par contre, eux, plus dérangeants"

    Ce n'était pas une suggestion mal cachée pour qu'elle les enlève, il ne voulait pas l'inciter à le faire, il n'avait pas les idées assez claires pour cela, mais c'était simplement une constatation. Il lui signifiait qu'il avait envie de les lui enlever, seulement si elle le laissait faire. Pour l'instant, il se contenterait volontiers d'embrasser les parties découvertes de son corps. Il posa à nouveau ses lèvres contre les siennes, avec passion et force, tandis que dans sa tête resonnaient avec patience les mots qu'il crevait de lui dire et qui attendaient qu'on leur ouvre la porte....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Erin FranteckRebels' leader
Ton prénom : Audrey
Célébrité : Eva Green
© : Myself ft Tumblr
Messages : 3115
Date d'inscription : 15/05/2010

Reputation
Famille: O'Loughlins
Age du personnage: 27
Relations :
MessageSujet: Re: Sometimes i need to fucked up again, just to remember what a desaster it is && Danny Mer 21 Déc - 1:49

[J'ai haaate XD]

The Kills - Venus in Furs
(Je te met The Kills... c'est équivalent à une déclaration d'amour de ma part XD Erin va peut-être craquer finalement xD


Autant être honnête, Erin adorait Danny dans ces moments là. Elle adorait être choyer, chouchouter comme il le faisait. Elle irait presque à dire être aimer. Elle avait l'impression d'être la personne la plus importante au monde à ces yeux, ce qui était vrai dans un sens. N'importe qui passant par là aurait pu le dire d'ailleurs, c'était évident qu'il l'aimait, mais Erin était loin de s'en douter. Elle jouait les dures, et la fille mature et responsable, au fond elle avait la capacité sentimentale d'une enfant de 12 ans. C'était déjà compliqué d'appréhender ses propres sentiments, alors ceux des autres... elle en était très loin.
En attendant, elle profitait de chaque geste tendre, de chaque baiser, de chaque souffle contre sa peau. C'était tellement agréable, pour une fois, de la tendresse dans ce monde de brute.

A contrario, Erin se sentait gauche face à Danny. Lui, il avait l'habitude, ou quelque chose comme ça. Elle, elle se sentait ridicule à chaque fois qu'elle tentait d'être un peu douce. C'était tellement... inhabituel, à l'opposé de ce qu'elle était, qu'elle avait l'impression de s'y prendre extrêmement mal. Ce n'était pas toujours le cas d'ailleurs, mais les habitudes ont la vie dure, et et elle se sentait encore aujourd'hui plus à l'aise dans la brutalité. Gérer une crise, hurler sur des hommes qui aurait pu la mettre à terre en moins d'une seconde, cogner, ça elle savait faire, mais être attentionné, c'était au dessus de ces capacités. Mais enfin elle faisait des essais de temps en temps.

"Non, pas trop..." Elle sourit, et passa ses mains sous son haut. Elle se colla un peu plus contre lui. Son sourire s'élargit, elle constata avec plaisir qu'elle ne lui était pas indifférent. Elle n'avait rien fait d'autre que de débarquer et de le réveiller pourtant! Désespérant comme c'était facile de mettre des idées lubriques dans la tête de son cousin.
"Tes vêtements sont par contre, eux, plus dérangeants" Erin pouffa. Le sens de la subtilité et du tact faisait parti de l'héritage familiale apparemment. Elle se mordit la lèvre, et lui répondit en lui chuchotant à l'oreille, non sans appréhension.

- Enlève-les alors.

Elle s'attendait au blocage d'une minute à l'autre, qui allait stopper net toute envie, mais pour le moment ça allait, donc elle continuait sur sa lancée. Le souci c'est qu'elle ne contrôlait rien, ça pouvait venir de tout et n'importe quoi. Selon les jours, elle supportait très bien certaines choses, et pas du tout le jour suivant, un vrai casse tête avec laquelle elle devait jongler, et Danny aussi par la même occasion, même s'il ne devait rien comprendre aux sautes d'humeur d'Erin. Mais pour le moment, l'heure était aux embrassades endiablées (xD). Erin approfondit leur baiser, le rendant encore plus passionné qu'il ne l'était déjà. Ca avait le don d'encore plus exciter Danny d'ailleurs XD Ou en tout cas elle en avait l'impression. Puis Erin prit plus d'assurance, elle arrêta quelques instants, et se mit à califourchon sur son cousin, avant de l'embrasser de retour.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Sometimes i need to fucked up again, just to remember what a desaster it is && Danny

Revenir en haut Aller en bas

Sometimes i need to fucked up again, just to remember what a desaster it is && Danny

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» November to Remember (ECW) - 4 Novembre 07 ( results )» Mig Ork 2» Dany Toussaint convoque dans l'affaire Jean Dominique» Le 20 juin... Remember Cosmos 1999...» I'll always remember - Galway RPG
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Remember Austen, RPG du XIXe ::  :: Les catacombes :: Les compartiments-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit