AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

SUJET MYSTÈRE : Que s'est-il réellement passé cette nuit à la Pump Room ? [sujet libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Le MaireLord
Ton prénom : Je suis partout.
© : /
Messages : 3
Date d'inscription : 11/11/2011
MessageSujet: SUJET MYSTÈRE : Que s'est-il réellement passé cette nuit à la Pump Room ? [sujet libre] Dim 13 Nov - 23:33

— Ulric O'Connor —
La lumière des mystères pénètre mieux chez ceux qui ne s'y attendent pas [Saint Ambroise]

Je me présentais devant un garde qui était dans la salle principale où les verres étaient étalés au sol. Cela faisait depuis le début de la matinée que j'avais fait mon enquête. Je pensais qu'ils allaient me dire pourquoi il y avait tant d'agitation dans la Pump Room, cependant, mes hommes n'étaient pas si clairs dans les mots qu'ils employaient. L'un me disait qu'il ne savait pas ce qui c'était passé, tandis que d'autres me répliquaient tout bonnement qu'ils n'avaient pas été présents dans ce lieux lorsque la vitre s'était cassé et donc qu'ils ne savaient rien. Pourtant, je voyais bien dans leur regard qu'il y avait quelque chose qui clochait. Étant donné que j'avais encore mon habitat actuel, je ne passais pas toutes les nuits dans ce lieu, donc je n'avais pas pu savoir ce qui se tramait entre ses quatre murs. C'était bien la première fois que je voyais mes hommes indécis et fuyant mon regard, comme si cela les dérangeaient de converser avec moi. La même chose pour ce militaire que je scrutais fermement, voulant à tout prix connaître ce qu'il y avait eu lieu ici hier soir. « Mon lieutenant... Je vous assure que je ne sais pas ce qui s'est passé... Ce n'était pas ici que je montais la garde, on m'a juste donné l'ordre de superviser le nettoyage mais c'est tout. On ne m'a pas plus donné d'information que ce que je vous dis à cet instant précis. » Je croisais les bras en tournant mon visage vers les verres et les tâches de sang ainsi que les militaires qui les ramassaient et nettoyaient puis je fixais de nouveau le garde. Comment se faisait-il que personne ne savait ce qui s'était passé ici ?! Pourquoi mes hommes ne pouvaient-ils pas me donner plus de renseignement ? Quand même, une vitre qui se casse ainsi, cela ne pouvait passer inaperçu !! S'il y avait eu du grabuge hier soir, les gardes m'auraient tout de suite informer de la situation. Le respect qu'ils avaient envers moi me faisait penser que jamais ils ne me cacheraient quelque chose, cependant, je commençais à douter de leur loyauté à ce moment là. Leur attitude n'était pas comme d'habitude et puis comment pouvaient-ils expliquer qu'il y avait des gardes balafrés ! Tout cela n'avait aucun sens pour moi et je devais bien avouer que la suspicion envers mes hommes et la Milice prenait beaucoup de place dans mes pensées.

Une voix vint me sortir de ma conversation avec le garde. Lady Ferrars aboyait contre celui-ci, voulant elle aussi avoir une explication sur ce qui s'était passé. Pourtant, le militaire gardait toujours la même phrase, répétant comme un automate ou bien comme un acteur qui lisait tout bonnement son texte. Elle semblait perdre patience car même si elle faisait partie du Conseil de la Ville, on ne lui disait rien à elle non plus... Ce qui me parût de plus en plus étrange à vrai dire. Pourquoi cacher les faits à un membre du Conseil ? C'était complètement absurde ! Cependant, je me mis à lui parler avec un ton calme, essayant de diminuer sa colère, peut-être, pour ne pas attirer plus attention sur nous. Les personnes qui étaient dans ce lieu avaient déjà perdu leur vie en dehors de ces murs, il ne fallait pas les inquiéter encore plus que cela.
❝ Mrs. Ferrars, ne vous inquiétez pas, si mon homme dit qu'il ne sait rien, alors cela doit être vrai. Nous allons tout faire pour savoir ce qui s'est réellement passé ici la nuit dernière, je vous le promets. ❞
Mais mon regard vira vite sur la beauté de la jeune femme -car oui, la femme du Lord Ferrars était une magnifique femme dont tout les hommes pouvaient rêver- pour contempler l'apparition du Maire. Il y avait quelque chose en cet homme qui me dérangeait... C'était peut-être son attitude qui paraissait plutôt rude et les règles qu'il avait imposé étaient très drastiques, qui m'avait déplu lorsque je l'ai vu pour la première fois. Cependant, étant employé à le servir, je me devais de me plier à ses ordres. Je me mis en position de soldat, droit comme un piquet, lorsqu'il s'approcha de nous. Les questions me brûlant les lèvres, mais les contenant tout de même. Peut-être qu'il savait pourquoi il y avait eu autant de grabuge ici.

crédit CSS : Drey
gif : Tumblr

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://remember-austen.forumactif.com/t1074-it-s-time-to-revolution-ulric
avatar
Ellen BaldwinMrs.
Ton prénom : Nono
© : Misery Mindt
Messages : 116
Date d'inscription : 17/03/2011

Reputation
Famille: Bath's inhabitants
Age du personnage: 25 ans
Relations :
MessageSujet: Re: SUJET MYSTÈRE : Que s'est-il réellement passé cette nuit à la Pump Room ? [sujet libre] Mer 23 Nov - 21:34

    Ellen ne se lassait absolument pas de venir dans la Pump room. Non pas qu'elle se repaisse sournoisement du malheur des aristocrates, bien que cela eut quelque chose de légèrement comique, mais sa nature curieuse lui dictait d'y revenir souvent. Elle y avait de plus des amis qu'elle avait l'habitude de voir avant cette fichue rébellion, et elle ne voyait pas en quoi un réaménagement l'empêcherait de continuer à les fréquenter. Cependant, la visite de ce matin là n'était ni spontanée ni hasardeuse. Si les nomades de la Pump Room avait entendu des éclats cette nuit, ils n'étaient pas les seuls. Alors qu'Ellen avait découché et "dormait" en compagnie d'un de ses "amis" avec beaucoup d'assiduité, leur plaisir avait été dérangé par le remue-ménage nocturne. Avec la prudence qui la caractérisait, Ellen s'état glissée, un drap autour d'elle, à la fenêtre, car l'appartement avait vu sur la Pump Room, mais elle n'avait vu que des ombres et n'avait pas été assez audacieuse pour tenter quelque autre action. De plus son charmant ami la réclamait à corps et à cris.

    Mais au matin, alors qu'elle n'était plus distraite par la volupté, Ellen ne pouvait résister à l'appel de sa nature fouineuse. Elle se vêtit donc correctement, une jolie robe d'un bleu marine soyeux, et se dirigea avec dignité et grâce vers la Pump Room. En montant l'escalier, Ellen ne put que sentir une effervescence inhabituelle bien que très discrète. Un uniforme un peu froissé, des reflets inquiets au creux des yeux, Ellen saisissait tous ces détails et les enregistrait. Lorsqu'elle pénétra dans la salle principale, sans se douter que le maire la suivrait de près, elle entendit la douce voix de son amie la plus chère, la très belle Caiterina Ferrars, qui murmurait des mots doux à un garde. Autrement dit, sans se départir de sa hauteur, Cait incendiait un pauvre bougre, qui peinait à conserver une contenance toute militaire.

    Ellen s'approcha, voulant interroger son amie, qui visiblement n'en savait pourtant pas plus qu'elle, quand elle surprit le regard du garde. Elle crut un instant que c'était elle qu'il regardait, mais la lueur effrayée dans son regard réveilla un doute en elle. Il était soit un malheureux qu'elle avait souffrir, mais elle ne croyait pas s'être jamais frottée à un garde, soit il y avait derrière elle quelque chose de bien plus effrayant. Ellen continua cependant à avancer, il aurait été disgracieux de se retourner, et posa une main sur le bras de Lady Ferrars qui regardait dans la même direction que le garde et souriait froidement vers la personne qu'Ellen sentait venir derrière elle. Alors seulement, parce que Cait portait elle aussi une attention particulière à l'ombre derrière elle, Ellen jeta elle aussi un regard en arrière. C'était le maire. Ellen s'inclina, sans avoir pu rien dire à son amie, ne lui ayant que pressé le bras, ce qui aurait sans doute été impoli si elle n'avait pas été une amie intime de Caiterina. Elle était forcée de s'incliner, elle ne faisait partie que de la Gentry, de plus, les mesures drastiques que le Maire avait imposé lui indiquait clairement que si sa réputation d'arrière chambre venait jusqu'à ses oreilles elle ne serait sans doute pas vraiment dans ses bonnes grâces.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Britanny Adams-DawseyMiss.
Ton prénom : Elodie
© : ava : Kro
Messages : 106
Date d'inscription : 13/11/2011

Reputation
Famille: Kingsley
Age du personnage: 17 ans
Relations :
MessageSujet: Re: SUJET MYSTÈRE : Que s'est-il réellement passé cette nuit à la Pump Room ? [sujet libre] Jeu 24 Nov - 0:39

    Cela faisait quelques temps que l'insomnie rongeait la jeune Britanny. Elle n'aimait pas cet endroit, n'aimait pas l'ambiance qui y régnait et n'arrivait malheureusement pas à s'y sentir chez elle. Elle ne cessait de se tourner à gauche puis à droite dans son lit, n'arrivant pas à se chasser ses pensées négatives de son esprit. Elle aurait voulu tout simplement trouver le sommeil, ce n'était pourtant pas trop demander, si ?
    Alors qu'elle ne cessait de s'agiter sans réussir à rejoindre les bras de Morphée elle eut un léger sursaut et se redressa subitement dans son lit, surprise d'un pareil boucan au beau milieu de la nuit. Des voix, des bruits sourds, un éclat de vitre brisé ? Les battements de son cœur s'accélérèrent, que se passait-il ? Étaient-ils attaqués de nouveau ? La Miss se levait de son lit, se dirigeant sans un bruit vers la porte de sortie de son petit appartement puis tira légèrement celle-ci, histoire de voir si elle pouvait sortir discrètement pour avoir le fin mot de cette histoire. Impossible, des militaires se tenaient droits juste devant la porte, ne semblant pas alertés par ce qui venait de se passer. Elle soupirait légèrement d'exaspération, refermait discrètement la porte avant de se faire repérer puis retournait dans son lit encore chaud, tout un tas de questions se bousculant dans sa tête.

    La nuit avait été très courte et les traits de la demoiselle étaient tirés par la fatigue. Elle s'était levée aux aurores, ayant en tête d'avoir des explications sur ce qui s'était passé, quitte à devoir mener elle-même son enquête. Arrivée dans la salle de réception, elle avait essayé de soutirer des informations à toutes les personnes qu'elle rencontrait, militaires ou non mais tous restaient muets comme des tombes. Elle abordait un militaire qui semblait quelque peu troublé dans son coin. Après l'avoir poliment salué, elle avait commencé à essayer de soudoyer des informations, espérant que cela aurait des résultats cette fois-ci.

    Britanny : - J'ai pourtant bien entendu cette nuit, il s'est passé quelque chose, un pareil boucan ne doit pas être anodin ! Mais... Vous êtes blessé... Que s'est-il passé ? Je pense que nous avons tout de même le droit de savoir..!

    Impossible de savoir quoique se soit. La miss, sentant la rage et la frustration monter en elle, leva alors son regard au ciel avant de s'apercevoir qu'une baie vitrée avait été fracassée lors de l'incident. C'était donc ceci les bruits d'éclats de verre ? Elle baissait à nouveau son regard vers des militaires qui s’affairaient à nettoyer le sol recouvert de... tâches de sang ? Elle eut soudain la respiration saccadée et son cœur se mit à battre un peu plus rapidement. Elle voulait savoir ce qui s'était passé mais à présent elle avait très peur de ce qu'elle pourrait découvrir.

    Tout à coup le brouhaha se stoppa net lorsqu'un homme fit son apparition. Le maire... Il ne manquait plus que lui...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: SUJET MYSTÈRE : Que s'est-il réellement passé cette nuit à la Pump Room ? [sujet libre]

Revenir en haut Aller en bas

SUJET MYSTÈRE : Que s'est-il réellement passé cette nuit à la Pump Room ? [sujet libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Description de la Mer Sombre» L'argent ne fait pas le bonheur [Criss]» Conflits entre les syndicats au sujet du CEP et des elections.» 02. Crying shame [sujet terminé]» La guerre au Proche-Orient. Sujet de piporiko
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Remember Austen, RPG du XIXe ::  :: Pump Room-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit