AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

« My heart and mind will think of you »┃CAELI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Cael VaughnLord
Ton prénom : Alyssa
Célébrité : Jamie Dornan
© : moi & tumblr
Messages : 7384
Date d'inscription : 02/03/2010
Localisation : Nîmes • 30 (France)

Reputation
Famille: Lefroys
Age du personnage: 34 ans
Relations :
MessageSujet: « My heart and mind will think of you »┃CAELI Dim 13 Nov - 7:09


Elinor L. & Cael V.
You've always been and you'll always be
Even to the end, I'll think of you

FLASH BACK
Royal Cresent, quelques jours avant.


Dans son regard, le dégoût se reflétait, mêlé à la colère de voir son habitat dans un tel état. Brûlé, ils avaient tout brûlé sur leur passage comme si cela ne leur suffisait pas de créer la panique dans la Haute Société. Serrant ses poings, Cael ne pouvait lésiner sur les sentiments de rage qu'il ressentait à cet instant précis. Il accordait beaucoup d'attention à ses affaires même s'il n'était pas si matérialiste que ça. Le seul endroit où il était lui-même, où il pouvait ne serait-ce qu'un petit peu s'évader de toute cette mascarade dont il portait la lourde charge depuis des années, était parti en fumée. Comme ça, d'un coup. Oui, il n'était pas bien. Oui, il n'aimait pas cette situation qui lui échappait déjà qu'il avait du mal avec ses propres problèmes, maintenant il fallait que les rebelles rajoutent une couche. Tout ses biens, les souvenirs qu'il avait de ses parents, absolument toute sa vie étaient maintenant aux oubliettes. En faite, c'était plus ça qui le mettait dans cet état là. De ne plus avoir les objets qui lui rappelaient ses parents défunts étaient la pire chose qui pouvait lui arriver. De ne plus tenir la gourmette de son père ou le collier de sa mère entre ses mains, c'était ce qui le mettait en fureur. Malgré le fait qu'il faisait le dur, cette faille là restait toujours présente en lui et c'était pour cela d'ailleurs qu'il était toujours ainsi. Ne sachant plus comment se comporter avec les autres car il avait trop peur de s'attacher.

Et maintenant à quoi pouvait-il se rattacher ? Sa mémoire pouvait lui jouer des tours, et son foutu caractère destructeur ne pouvait pas non plus le rendre plus docile. Il ne pouvait plus se souvenir de cet enfant qui avait été un ange pendant longtemps. Toujours poli, toujours envie d'aller vers les autres, toujours souriant. Très aimant en somme. Lorsqu'il prenait en moins les affaires de ses parents, ils savaient qu'au fond il y avait toujours ce chérubin tapi dans l'ombre même s'il souffrait de se remémorer ce passé qu'il dissimulait, cela lui permettait tout de même de s'échapper un peu des actes qu'il commettait. Mais là, il n'y avait plus rien. Pour lui, on ne pouvait plus le calmer dans sa torpeur comme il le faisait par lui-même avec l'aide de ces deux objets précieux. Comment pouvait-il maintenant s'en sortir ? Ils allaient tous payer. Il allait tous les faire payer pour cet erreur qu'ils avaient commis.

PUMP ROOM, en ce moment.


Déjà qu'il avait du mal avec les autres, mais dorénavant, il se devait de cohabiter avec une autre personne que lui-même. C'était le chantier dans la Pump Room. Les Aristocrates commençaient à franchement s'entasser de plus en plus. Rien que de voir ce monde agglutiné autours de lui, le rendait presque malade. Il maudissait amèrement ces rebelles qui se prenaient pour des Dieux, voulant à tout prix plus qu'il ne leur fallait. Pourquoi ? Parce qu'on avait pendu quelques uns pour les crimes qu'ils avaient commis ? Où était le mal dans cette justice là ? Certes, Cael n'avait pas cherché plus loin que le bout de son nez lorsqu'il entendait que la Milice était trop rude et stricte. Bien sûr qu'il ne prêtait vraiment pas attention à ce qui se passait autours de lui, sachant pertinemment qu'il se protégeait aussi étant donné qu'il faisait des affaires très louches de son côté. Mais avant, tout le monde restait en place. Cela tournait merveilleusement bien ! Mais il fallait bien sûr qu'il y ait des personnes qui veulent le beurre et l'argent du beurre. Et cela l'avait emmené dans cet endroit où le bruit des enfants qui jouaient, courant un peu partout, lui donnaient le mal de crâne constamment. Où les femmes qui n'arrêtaient pas de jacasser, pestant contre cette rébellion et ne cessant de pleurer leur ancienne vie lui donnait l'envie de commettre un meurtre rien que pour ne plus rien entendre. C'était abominable pour lui, malgré le fait qu'il avait été promu Maire pendant un court laps de temps par on ne sait quel miracle car bien sûr Cael n'avait jamais demandé d'avoir ce statut là. Il savait juste qu'il avait reçu ce titre car son cousin ne semblait plus pouvoir tenir un rôle important dû à ces mésaventures du moment. Heureusement que celui-ci le lui avait été retiré d'ailleurs... Lui qui ne portait pas du tout ce rôle à merveille. Cependant, il restait tout de même assez présent dans le Conseil de la Ville, étant le bras droit du nouveau Maire, même si pour l'instant il n'avait pas encore donné un quelconque conseil. Pourtant, dans l'esprit du Cael coléreux, cela pouvait vite changer après ce que ces vauriens avaient fait à son logement. Bref, tout cela pour dire que malgré qu'il fasse parti de ceux qui dirigent dorénavant la ville, il était tout de même confronté à rester avec les Autres, étant donné que les salles de la Pump Room étaient presque toutes bondées.

En dépit de l'agitation qui régnait en ce lieu, Cael ne pouvait s'empêcher à une seule personne en particulier. Où était-elle dorénavant ? En haut de l'escalier qui donnait au premier étage, les mains posées sur la rambarde, son regard scrutait la moindre personne qui allait et venait dans la salle principale. Il ne savait pas si elle s'en était sortie indemne de ce changement de vie et à vrai dire, cela le rongeait. Il s'inquiétait énormément pour Elinor... Le fait de ne pas savoir ce qu'elle était devenue, était aussi une des pires choses qu'il pouvait ressentir. Cette ignorance lui faisait faire des insomnies... Elinor était la femme dont il était tombé amoureux et cela n'avait pas changé depuis deux ans maintenant. Même s'il cherchait continuellement le conflit lorsqu'il la voyait -comme la dernière fois qu'il avait vu à Bath- il ne pouvait s'empêcher de l'aimer comme un fou. Son coeur était indomptable à ce point de vue là d'ailleurs... Lui qui renvoyait une image très cruelle, reflétant un homme qui ne pouvait avoir aucun sentiment pour autrui. Ne plus jamais la voir ou ayant tout simplement pour dernier souvenir d'elle le moment où il la rejette dans les thermes, c'était simplement horrible pour lui. C'était pour cela que depuis qu'il était dans la Pump Room, il n'avait cessé de la chercher du regard, espérant entrevoir sa chevelure blonde passer devant ses yeux.

crédit CSS : Drey
gif : LLAM

_________________