AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Qu'importe la phrase, les mots en cachent souvent d'autres. [PV Sophia ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
InvitéInvité
MessageSujet: Qu'importe la phrase, les mots en cachent souvent d'autres. [PV Sophia ] Lun 16 Mai - 23:50

La représentation se terminait. Sur scène, Louise et Luke achevait le dernier acte, sous les yeux vigilants et admirateurs de la troupe, depuis les coulisses. Fran ne pouvait détacher son regard du jeune duo : ils se débrouillaient merveilleusement bien. Depuis l'Exode, Louise s'était plus ou moins remise : elle avait encore besoin de repos. Mais la jeune artiste avait rapidement voulu retrouver son public. Fran s'était d'abord opposé, inquiète pour la santé de l'adolescente : mais l'esprit buté de Lily avait été convaincant. Fran souriait à cette pensée.

La dernière parole. La chute. Le rideau tomba. Les applaudissements s'élevèrent dans les airs.

Rapidement, la troupe entière revint saluer la salle, n'oubliant pas bien sûr Sophia, qui avait de nouveau fait des miracles, par son doigté magique. Depuis les coulisses, elle était capable de changer le monde dans lequel les personnages évoluaient. Et ça, Fran ne manquerait pas de le lui dire.

Il était tard, lorsque Frannia se rendit sur la scène, assise sur le bois ciré. Une jambe dans le vide, elle parcourait la pièce des yeux, silencieuse. Habillée d'un pantalon de déguisement, de teinte noire, et d'une chemise un peu trop large pour elle, les cheveux détachés coiffés d'un geste de la main, elle laissait vagabonder son esprit dans les souvenirs de cette soirée. La magie des sourires, des rires, et des expressions de tous ces hommes et femmes, de tout rang... C'est fantastique. Elle ne s'en lasserait jamais.

Après cette soirée récompensée, les comédiens avaient rapidement trouvé le sommeil. En comptant les recettes avec Aidan, Fran n'avait put s'empêcher de lui sauter au cou, heureuse de leur réussite. Ils avaient ensuite annoncé le tout à la troupe. En ces temps difficiles, il y avait ces moments, qui permettaient de respirer, de se sentir mieux, ne serait-ce que quelques heures.

Fran respira l'air, encore enduit des différents parfums des visiteurs nocturnes. C'était une bonne soirée.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Qu'importe la phrase, les mots en cachent souvent d'autres. [PV Sophia ] Mer 18 Mai - 20:32

    Rideau. Tonnerre d'applaudissements. Chuchotements dans les coulisses. Aidan, qui ne s'était pas encore changé histoire de saluer en costume, pressa l'épaule de Sophia, qui ce soir là n'avait été que costumière et humble décoratrice, et Jean, tout aussi costumé que son compagnon poussa la frêle jeune fille dans le dos pour qu'elle les accompagne. Encouragements agréables mais devenus presque inutile, maintenant, Sophia ne rechignait plus autant à monter sur cette terrible scène et à s'exposer au regard de tous -bien que lorsqu'elle ne jouait pas, on la remarquait à peine. Elle grimpa donc sur la scène et sortit des coulisses en même temps que les autres comédiens qui n'étaient pas encore sur scène. Elle sentit la main chaude d'Aidan prendre la sienne pour le salut. Elle frémit légèrement, mais ne laissa rien paraître. D'autant plus qu'Aidan tenait aussi la main de Fran et riait avec elle... Elle esquissa un sourire timide pour saluer, puis s'empressa de retourner au chaud dans ses coulisses. La scène c'était bien, mais à petite dose.

    La représentation c'était mieux passée que les autres fois, un peu plus du monde, ce qui correspondait très certainement à une certaine accalmie dans violences de rues du moment. Car si les comédiens n'avaient rien à craindre, les spectateurs, eux, n'osaient plus vraiment sortir aussi souvent qu'avant de chez eux. Sophia regarda la salle se vider avec plaisir, tourna la tête pour partager ce bonheur avec quelqu'un, mais son regard ne tomba que sur Aidan qui serrait une Fran tout sourire dans ses bras. Et dire que Sophia croyait enfin avoir réussi à attirer un peu les regards... Loin s'en faut.

    Alors que toute la troupe s'était endormie, du moins, c'était ce que Sophia croyait, elle rangea un peu son atelier, comme elle en avait l'habitude. Elle tria les costumes selon le comédien qui les portait, puis rangea une ou deux bricoles qui avaient servi pour le décor. Puis elle retourna sur la scène, comme de coutume. Mais quelqu'un y était déjà. Une jeune femme, reconnaissable malgré sa tenue indubitablement masculine : Frannia. A la voir, assise ainsi, semblant libre de toutes les contraintes qui oppressaient Sophia, avec sa chemise fine et son pantalon pratique alors que la couturière était toute recouverte de sa robe en toile bordeaux, elle ne put s'empêcher de l'envier, avec une force féroce. Elle fit cependant taire cette jalousie qui trop souvent se manifestait. A pas de loup, elle vint s'asseoir à côté de Frannia, ne cherchant pas à l'imiter, mais s'asseyant à sa manière, les deux jambes dans le vide, et ses mains de chaque côté de ses jambes. Elle ne parla pas - c'était rarement elle qui ouvrait la conversation, bien qu'elle ne la fuyait plus particulièrement.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Qu'importe la phrase, les mots en cachent souvent d'autres. [PV Sophia ] Mer 18 Mai - 22:07

Se retrouver seule dans un coin du théâtre, ou à l'extérieur lors de leurs voyages, Frannia en avait l'habitude. Lorsque la lune était devenue la seule amie des âmes perdues dans l'obscurité, la jeune femme aimait venir discuter avec les étoiles. Quand elle pouvait les voir. Ou lorsqu'elle souhaitait écrire à l'une d'entre elles. Ces instants étaient généralement intimes, et Fran patientait pour cela que tous les comédiens soient dans leur coins, au pays des rêves, ou affairés. Une fois toutes ses tâches terminées, elle se mettait un peu à part, et s'évadait, parfois désireuse de retrouver la chaleur et l'atmosphère italienne. Mais elle n'y arrivait pas souvent.

Bien que ces moments soient ce qui lui soient personnels, un intrus n'y était jamais repoussé. Il était déjà arrivé que le jeune Luke vienne la rejoindre. La première fois, elle l'avait laissé faire : il s'était alors confié à la jeune femme, sans qu'elle ne l'interrompe une seule seconde. Le passé de son ami était à l'abri avec elle, elle le lui avait promis. Et lorsqu'elle le faisait... C'était pour la vie. Ou du moins jusqu'à le concerné lui indique qu'elle n'avait put à tenir son serment. Une promesse est une preuve de loyauté, de confiance, d'amitié, ou même d'amour bien plus important aux yeux de Frannia que l'on pouvait le croire.

A présent assise sur le bord de l'estrade, l'italienne avait rangé tous ses textes, et avait rendu son costume à Sophia. Elle avait la nuit pour elle, bien qu'il ne faille pas veiller trop tard, tout de même. Demain serait un autre jour, avec ses surprises, ses stupeurs, ses joies, et ses rires. Mieux valait toujours voir la bonne part des choses. Fran émit un sourire à cette idée, qui s'effaça rapidement, alors qu'elle sentit une présence, une ombre à ses côtés. Elle tourna la tête en sa direction.

Sophia.
La jeune costumière -et à présent comédienne- était assise, là, vêtue d'une longue robe fort élégante. A côté, Fran avait des allures d'homme. Mais cela lui était bien égal. Enfermée dans son silence, son amie ne lui accordait pas un regard.

Frannia lâcha un sourire, s'approchant de la jeune femme, les jambes dans le vide, installant ensuite les mains sur la scène.

" C'est une belle soirée, n'est-ce pas ? "

Elle balançait ses jambes, telle une enfant. Puis, prenant un peu d'élan, elle ramena ses bras en avant, posant à nouveau ses mains sur le bois ciré. Elle ne pouvait se défaire de son sourire, sincère.

" Tu as vraiment des doigts de fée, Sophia. J'admire ce que tu fais. Tu donnes vie au personnage, et les plonge dans un tout autre monde avec les décors... Vraiment, j'ai de nouveau été ébahie, ce soir."
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Qu'importe la phrase, les mots en cachent souvent d'autres. [PV Sophia ]

Revenir en haut Aller en bas

Qu'importe la phrase, les mots en cachent souvent d'autres. [PV Sophia ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» [Jour 3] Certains mots peuvent en cacher d'autres.» 3 mots - une phrase» 3 MOTS = 1 PHRASE» lorenza ~ il est vrai peut-être que les mots nous cachent davantage les choses invisibles qu'ils ne nous révèlent les visibles.» Prés du ruisseau, nombreux sont les moineaux [ Kurokiri ]
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Remember Austen, RPG du XIXe ::  :: Theatre Royal-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit