AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

The Crimson Rivers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Timothy DennakerUntouchable
Ton prénom : Marjo
Célébrité : Luke Grimes
© : *
Messages : 663
Date d'inscription : 25/10/2010

Reputation
Famille: Dennaker's Inn
Age du personnage: 26 ans
Relations :
MessageSujet: The Crimson Rivers Mer 27 Avr - 20:53





PROLOGUE
S'il fut un temps où toutes les races vivaient en paix, ce temps est révolu.

Les druides commencent à quitter Camelot depuis qu'ils sont de moins en moins utiles et appréciés au sein de la population, pour se réfugier auprès des prêtresses, sur l'île d'Avalon. Peu d'entre eux restent à visage découvert, car bien que leur magie ne soit pas interdite, elle est de plus en plus crainte puisque beaucoup associent la chute d'Arthur à la magie. En effet, ce sont les druides qui ont transmis à Arthur la prédiction des prêtresses selon laquelle la bataille de Camlann allait être remportée par le Pendragon. Les prêtresses auraient-elle menti ? Les druides seraient-ils de mèche avec elles ? Le doute s'instaure dans la population, et les manigances de Morgane n'ont pas aidé à restaurer la confiance qui régnait autrefois.

Les prêtresses, qui avaient perdu leur influence en se contentant de rester en retrait, sur Avalon, dissipent à nouveau leurs forces sur le continent, envoyant des filles se mêler à la population, la plupart se faisant passer pour des humaines. Il arrive par ailleurs que des prêtresses aux pouvoirs enfouis naissent sur le continent et n'aient aucun contact avec l'institution d'Avalon : ces cas deviennent de plus en plus fréquents.


Les marcheurs, quant à eux, sont en pleine expansion. Composés de druides et de prêtresses, tous les refoulés et les égarés avides de pouvoir ou de vengeance s'y retrouvent. Leur magie noire donne des frissons aux mages blancs, cependant l'institution des druides et des prêtresses étant en décrépitude, il semble que leur avancée soit inévitable.


Loin d'être de reste, les humains, qui restent les plus nombreux, n'arrivent pas à s'unir contre ces marcheurs. Le Royaume de Logres et le Royaume de Gorre sont désormais en guerre. Cela promet d'être sanglant et sans pitié, et cela ne pourrait profiter qu'aux marcheurs.

Serait-il temps que Camelot rappelle ses druides ? Seul l'avenir nous le dira.

GROUPESPOSTES VACANTS
SCENARIOSELABORATION DE PERSONNAGE

Son âme tremblait, son cœur gémissait. Aussi haute que fut la fenêtre de sa tour, la clameur de la foule dans la rue lui parvenait clairement et ne cessait d'accabler ses oreilles. « Le roi est mort, vive le roi » pouvait-on entendre à toute heure du jour et de la nuit dans les écumes de Camelot, depuis presque trois lunaisons, autant de temps qu'il avait passé à hésiter, à écouter, à décider. À jouer un rôle qui n'était pas le sien pensait-il. Et s'il y avait une once d'espoir, un passage à découvert vers des temps nouveaux, Lohot Pendragon, lui, ne voyait que la colère du peuple, que la sourde menace qui pesait sur sa tête. Il n'entendait que les mugissements et les lamentations, vastes échos de sa propre souffrance. Car si tous pleuraient le plus grand roi de Bretagne, personne ne lui avait consenti la permission de pleurer son père.

C'était injuste, mais il avait appris à ses dépens que la vie était plus souvent cruelle que miséricordieuse. Combien n'aurait-il pas donné pour être un autre, un inconnu à qui on ne reprocherait ni sa hantise du sang et du combat, ni son angoisse immuable. Il n'était peut-être pas l'homme de la situation mais il était un Pendragon et c'était sur sa tête qu'on avait posé une couronne. À présent, tout un royaume reposait entre ses fines mains. Il avait toujours su qu'un tel destin l'attendait et s'il n'avait jamais songé que son père s'éteigne si vite, il avait pourtant depuis longtemps accepté son fardeau. Si gouverner n'était pas chose plaisante, du moins s'en sentait-il capable, mais il y avait tous ces conflits, sombre héritage laissé par son père qui avait non seulement perdu la confiance des druides mais qui avait tourné le dos à son autre fils, Mordred. Cette erreur lui avait coûté la vie et maintenant le bâtard royal courrait après la couronne. Saurait-il le vaincre ? Car ce qui l'éprouvait autrement plus, c'était la guerre. Et c'était tout précisément avec elle qu'il commençait son règne...

Les jours se succèdent aux jours, les nuits aux nuits et, plongée dans cette irascible attente, Camelot voit l'ombre se profiler à l'horizon.
Mais pour qui sonne le glas ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

The Crimson Rivers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» [Rapport 1500pts] Chaos de Dan VS Crimson Fists de Tarkand» Death Guard contre Crimson Fist de Tarkand» Tarkand's Crimson Fists, Orks & Reikland Reavers» Batista vs Crimson» Qu'avez vous pensez de Crimson Shell?
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Remember Austen, RPG du XIXe ::  :: Publicités et Partenaires-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit