AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Sunday Girl ∂ Liam O'Loughlins

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Iris DukeDomestique
Ton prénom : Vicky
Célébrité : Rachel McAdams
© : © FAE
Messages : 434
Date d'inscription : 01/06/2010

Reputation
Famille: Bath's inhabitants
Age du personnage: 23 ans
Relations :
MessageSujet: Sunday Girl ∂ Liam O'Loughlins Mer 9 Mar - 0:25

Sunday Girl



La Pump room n’était pas un endroit où j’étais invitée à aller tous les quatre matins. Réservée à l’élite de la société, l’accès n’était autorisé que sous invitation personnelle. De ce fait, vous vous demandez surement ce que je faisais en ces lieux ? Et surtout comment j’y étais entrée ? Ni une, ni deux, j’ai revêtu ma cape d’invisibilité et me suis infiltré dans la salle de bal. Ni vu ni connu je pouvais profiter de la soirée en toute discrétion. Excepté que la cape ressemblait davantage à une tunique de domestique et que profiter de la soirée se résumerait à servir des Lords imbus d’eux même et pathétiques.

Je me raccrochais à l’idée de recevoir une paie bien remplie, gagné honnêtement, sans causer d’ennui et sans rien ne devoir à personne. Pas même à Curtis ou à Sean. Quoi qu’ils pensent de mon travail, la vie que je menais me plaisait. Et j’évoluais dans de somptueux appartements. Libre de faire mes propres choix, de vivre différemment, de choisir ma voie.

J’avais à la main un plateau de punch et circulait entre les convives, leur proposant un rafraichissement. La soirée se déroulait sans encombre et comme j’étais occupée, je ne voyais pas le temps passer. C’est alors qu’un essaim d’abeilles (entendez par là, jeunes Lady irréfléchies) qui bourdonnaient à m’en donner mal à la tête entrèrent dans la salle comme des furies, jouant des coudes et se bousculant à la rencontre du meilleur parti de la soirée, celui là même pour qui ce bal était organisée. Je regardais d’un œil moqueur cet attroupement de jupons multicolores, me demandant si je devais plaindre ce pauvre garçon ou au contraire l’en féliciter.

Ainsi concentrée sur le spectacle offert par l’aristocratie, je n’avais pas vu arriver la jeune fille en furie se dirigeant vers le groupe, fonçant droit sur moi au préalable. Pris par surprise, je reculais d’un pas et me retournais violemment, percutant au passage un homme qui passait par là. Ce dernier, à la bedaine prédominante et la moustache mal rasé pris un air furieux et poussa un flot ininterrompu de jurons abracadabrants.

Je… Je suis sincèrement désolée, je ne vous avez pas vu. Veuillez accepter mes plus plates excuses, monsieur. Savez vous à qui vous vous adressez jeune présomptueuse ? Vos excuses ne suffiront pas j’en ais bien peur. Je n’en ais pas la moindre idée, mais des excuses sont la seule chose que je suis en mesure de vous offrir…

Nan mais il ne voulait pas que je lui lèche les bottes non plus ? J’allais déjà bien assez me faire enguirlander par l’intendante pour la flopée de coupes cassée, il ne fallait pas pousser le bouchon. Aux dernières nouvelles Maurice n’était pas mon deuxième prénom, à moins que ce ne soit le sien ?

Me répondre ainsi, à moi…

La couleur de son visage passait du rouge au bleu, puis au violet. Il leva la main, prêt à m’administrer une soufflette. Je tournais le visage et fermais les yeux, ne sachant si je devais le stopper ou si cela m’en couterait ma place…


Dernière édition par Iris Duke le Jeu 10 Mar - 14:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://remember-austen.forumactif.com/t1122-iris-duke-breath-me http://remember-austen.forumactif.com/t1127-iris-duke-somewhere-over-the-rainbow
avatar
Liam O'LoughlinRebels' leader
Ton prénom : Marjo'
Célébrité : Gaspard Ulliel
© : Lyssa <3
Messages : 3896
Date d'inscription : 28/02/2010

Reputation
Famille: O'Loughlins
Age du personnage: 24 ans
Relations :
MessageSujet: Re: Sunday Girl ∂ Liam O'Loughlins Mer 9 Mar - 1:23

Liam avait, comme chaque homme ici-présent, revêtu son costume pour la soirée. Mais à la différence de ceux des Lords, le sien était très simple, et d'une couleur noire plutôt sobre. La tenue parfaite pour le domestique idéal... Liam n'avait pas assisté au commencement des festivités : il était fréquent que l'on demande à une partie des serveurs pour le Bal d'arriver une heure ou deux après le lancement de la fête, alors que celle-ci battait son plein, et que du renfort pour le service soit nécessaire. Ce soir, Liam faisait donc partie de "la relève". Il n'était sur place que depuis une quinzaine de minutes, mais déjà le brouhaha lui montait à la tête. Il valsait entre les groupuscules de personnes aux tenues toutes plus exubérantes les unes que les autres, mais toujours "à la dernière mode", un plateau d'amuse-bouches à la main. Seule l'expérience, acquise au cours des sept derniers mois, pouvait lui permettre de se déplacer avec tant d'aisance parmi cette foule de robes roses fushia, bleues pastel ou jaunes canari, sans risquer de renverser sur elles le contenu de son plateau. C'était certainement la faute ultime dans ce métier : oser tâcher les précieuses parures de Ces Dames. C'était vu comme une humiliation publique, un total manque de respect... Et l'on se moquait bien alors de savoir que vous renvoyer revenait à vous priver de votre seule source de revenus, et donc chance de survie. On vous mettait à la porte, un point c'est tout.

La tactique pour ne pas risquer de perdre l'équilibre consistait à ne pas se laisser impressionner ou distraire par les bribes de conversations que l'on saisissait à droite ou à gauche en allant servir un groupe de Lords, puis l'autre. C'était plus difficile que ce que l'on croyait : faire abstraction des éclats de rires sur-excités de jeunes filles un peu trop attentionnées envers un homme un peu trop galant, des cris outrés de quelques vieux Messieurs parlant politique, des soupirs exagérés de Ladies se plaignant de la monotonie de leurs vies pleines de luxe et de confort. Et, par dessus tout, éviter les grands gestes, éviter les couples qui dansaient, les jeunes filles qui s'agrippaient soudain... C'était, en somme, tout un art. Ce qu'aimait faire Liam, c'était se concentrer sur les notes de musique qui animaient la soirée, et que l'on entendait parfois à peine à cause du nombre ahurissant des conversations en tout genres. Mais, en tendant bien l'oreille, on finissait par percevoir la musique, se faire emporter par la mélodie... et oublier tout le reste. C'était comme une danse mécanique, une valse répétée encore et encore. Un groupe de personnes, un sourire poli, une révérence "Ladies, Lords", puis quelques pas, un groupe de personnes, un sourire poli, une révérence...

Mais toute l'attention de Liam se focalisa d'un coup sur une scène se déroulant à quelques mètres à peine de lui. Il reconnut tout de suite son amie Iris... Et il vit le plateau percuter un Lord que Liam avait déjà repéré comme étant particulièrement odieux, orgueilleux et méprisant envers la gente féminine. Les verres vacillèrent, et se renversèrent pour certains. la plupart, en vérité. Heureusement, tous les regards ne se tournèrent pas dans la direction du petit désastre. Liam se hâta dans la direction de son amie et du Vieux Lord, se pressant d'autant plus qu'il entendait le ton monter entre eux... Jusqu'à ce que le Lord tende sa main, prêt à frapper.

- Je vous prie de pardonner son impertinence, Lord Swissex, fit Liam en s'inclinant dans la direction du Lord, de sorte de s'interposer entre Iris et lui, et de l'arrêter dans son geste. Le Lord baissa la main, et Liam fut soulagé. Mais le Vieux restait cramoisi. Elle n'a d'égal que sa maladresse. Liam s'était redressé, et gardait un visage très poli. Bien sûr, il ne pensait pas un mot de ce qu'il disait. Mais il savait que son amie comprendrait et ne s'en formaliserait pas : il sauvait ainsi son emploi... Mais il serait bien dommage de lui en tenir trop rigueur et d'ainsi gâcher votre plaisir en cette si agréable soirée, n'est-ce pas ?

Le timing était parfait : à côté d'eux, quelques jeunes filles murmuraient déjà à l'oreille de leurs amies en observant la scène, avides de savoir si le Lord Swissex était si terrifiant qu'on le laissait penser, ou si ce domestique avait su trouver les mots juste pour l'apaiser. En fait, Liam put percevoir dans le regard du Lord une chose que seuls les hommes peuvent certainement comprendre : s'il s'apaisa en effet, ce fut plutôt pour tenter de se rattraper aux yeux des convives féminins -lui qui était si seul et si empoté- plutôt que parce que le discours de Liam avait fait mouche. Que ne ferait-on pas pour gagner les faveurs d'une femme, n'est-ce pas ?
Liam lança un regard furtif à Iris, et l'aida à ramasser rapidement les coupes qui avaient été renversées.

- Je me demande bien ce que je vais te demander comme faveur, pour avoir sauvé ta vie ! plaisanta-t-il tout doucement, pour qu'elle soit la seule à entendre. Il voulait surtout que son amie se détende : aucun domestique ne serait à l'aise après avoir risqué de perdre sa place.

_________________

Liam O'Loughlin
I'm so sick of this
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Iris DukeDomestique
Ton prénom : Vicky
Célébrité : Rachel McAdams
© : © FAE
Messages : 434
Date d'inscription : 01/06/2010

Reputation
Famille: Bath's inhabitants
Age du personnage: 23 ans
Relations :
MessageSujet: Re: Sunday Girl ∂ Liam O'Loughlins Mer 9 Mar - 2:28

Si la plupart des convives étaient tout absorbés par leur danse, leur chant ou leurs conversations, il y en avait au moins un qui m’avait repéré au milieu de la douce agitation qui prédominait lors d’un bal. Alors que je me sentais si mal la minute précédent son arrivée, le simple fait qu’il s’interposa entre moi et le Lord suffit à m’apaiser. Lorsque Liam prit la parole, je rouvrais les yeux et contemplais la scène, interdite. J’assistais en spectatrice au reste de l’échange, comme si je n’étais pas personnellement concernée par l’affaire.

Lord Swissex… Ainsi c’était lui. En effet, j’en avais déjà entendu parler, et je mettais enfin un visage sur son nom. Il revenait régulièrement au milieu des conversations, que nous domestiques avions tout le loisir d’écouter à notre guise. Mon travail satisfaisait pleinement ma curiosité. Aux yeux des aristocrates, nous n’existions pas. Aussi ne faisaient-ils pas attention de savoir si nous pouvions entendre ou nous leurs messes basses et leur secret. Malheureusement pour eux, même les murs ont des oreilles et les rumeurs circulent bon train. Le Lord, un vieux célibataire dégarni, était réputé pour sa mauvaise humeur et son orgueil. Je comprenais mieux ce qu’ils sous entendaient par là, et surtout la raison de son célibat prolongé. Non mais sincèrement, qui voudrait d’un vieil homme bourru, arrogant et à moitié sénile à ses côtés ?

Ma maladresse ? Quelle maladresse ? Tout au plus un peu tête en l’air, l’honneur de cette catastrophe revenait à la jeune Lady qui m’avait bousculée sans même se retourner, et bien sur sans s’excuser... Quand je vous dis que nous n’existions pas à leurs yeux. La seule fois où ils nous prêtaient une petite attention, c’était pour nous rabaisser afin de prouver leur « supériorité ». Un ramassis d’orgueil et de titre, c’est tout ce qu’ils possédaient. Mais si ça pouvait leur faire plaisir, laissons les croire ce qu’ils veulent. Je laissais Liam régler l’affaire tranquillement, admirant sa patience et le tact dont il faisait preuve. On pouvait lire une réelle reconnaissance dans mon regard.

Un cercle de Lords & Ladies s’était formé tout autour de nous, scrutant la scène d’un œil de lynx, ne voulant rien laisser passer pour pouvoir mieux aller rapporter les derniers ragots croustillants et alimenter les conversations de la cour. Lord Swissex avait d’ailleurs du en prendre conscience puisqu’il s’empourpra et ne semblait plus savoir où se mettre.

Je… Vous… Grmbl. Déguerpissez vite et emmenez cette jeune insolente avec vous. Que je ne vous revoie plus d’ici la fin de la soirée, sinon il se pourrait bien que je change d’avis et vous fasse expulser tous deux.

Je m’exécutais rapidement, craignant davantage pour mon ami qui avait pris des risques pour venir m’aider que pour moi. Mon plateau dans une main, je me baissais et ramassais de l’autre le verre brisé qui s’était éparpillé sur le sol. Liam m’aida à son tour, mais la tâche n’était pas simple car nous étions trop serrés pour avoir la main sur chaque morceau. Je répondis à Liam sur le même ton de confidence, tentant de sourire malgré la vitesse à laquelle battait mon cœur.

Hum à voir… Que dirais tu d’un verre au Golden Dragon après notre service ? En tout les cas, je ne te remercierais jamais assez.

Le Lord en avait profité pour tourner les talons et vaquer à d’autres occupations. Nous n’étions déjà plus qu’un vague souvenir semblable à une piqure de moustique à ses yeux. Il en était de même pour le reste de la troupe. Il n’y avait plus rien d’intéressante à voir, le spectacle était fini. Pire même, ils étaient restés sur leur faim, en attendant plus de la part du Lord selon sa réputation. Peu importe, je m’échappais de la grande salle de bal, prenant soin cette fois de ne bousculer personne, me faisant aussi discrète qu’une fourmi et retournais dans les cuisines, Liam sur mes talons avec le reste de la casse. Je posais mon plateau et tâchais de le remplir à nouveau pour une nouvelle tournée. Malheureusement, la soirée était loin d’être finie… Mais désormais, Liam était là pour me tenir compagnie.

Je ne savais pas que tu devais travailler ce soir aussi. Mais tu es arrivé à pique. Sans toi, ce Lord m’aurait mangé toute crue ! Et vu la grosseur de son ventre, je ne serais pas la première qu’il aurait dévoré ! plaisantais-je à moitié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://remember-austen.forumactif.com/t1122-iris-duke-breath-me http://remember-austen.forumactif.com/t1127-iris-duke-somewhere-over-the-rainbow
avatar
Liam O'LoughlinRebels' leader
Ton prénom : Marjo'
Célébrité : Gaspard Ulliel
© : Lyssa <3
Messages : 3896
Date d'inscription : 28/02/2010

Reputation
Famille: O'Loughlins
Age du personnage: 24 ans
Relations :
MessageSujet: Re: Sunday Girl ∂ Liam O'Loughlins Mer 9 Mar - 23:56