AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Je n'ai point besoin de vous [ft. Callum L. Finley]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Lynn CornwellMiss.
Ton prénom : Alex, Lexou, Lexia, Lexina, Minus, Purée de framboise, Choupinette, Crème anglaise, Cremouille
Célébrité : Doutzen Kroes
© : LLAM
Messages : 1916
Date d'inscription : 06/10/2010

Reputation
Famille: Brighton Regiment
Age du personnage: 22 ans
Relations :
MessageSujet: Je n'ai point besoin de vous [ft. Callum L. Finley] Jeu 3 Mar - 1:25

&&


Votre pitié m’indiffère
Veuillez passez votre chemin
La nuit venait de faire place au jour, il y avait de ça quelques heures. Très tôt, Lynn avait changé d’endroit, elle ne restait jamais deux fois au même endroit dans cette ville, de peur qu’on vienne lui parler ou lui poser trop de question. La solitude était devenue la seule et unique solution. Ainsi Mademoiselle flânait dans les ruelles de Bath, à la recherche d’un coin de tranquillité.
Elle passa ainsi à proximité du cimetière, mais bien trop de gens pouvaient passer par ici, et puis, même si elle se trompait, le cimetière n’était vraiment pas un lieu pour elle. Autant retourner dans les catacombes, que de venir ici. Lynn, continua son chemin. Sur son passage certains la regardaient avec dégout. Cheveux en batailles, et robe quelque peu défraichies, Lynn n’avait en aucun l’apparence de ces grandes dames, ou de toutes autres personnes respectables. Elle regrettait sa vie, elle regrettait son passé. Vivre dans le passé semblait si séduisant, une belle chose en soit. L’avenir n’avait rien de beau à lui donner, rien de qu’elle aimerait obtenir. Elle ne voulait plus se donner la peine de se battre, et puis à quoi bon ? Elle était une nouvelle fois seule, dans une ville qu’elle ne connaissait point. S’y perdre était si facile ici, au moins à Meryton, elle avait rapidement fait le tour de pâté de maison. A force de marcher, elle arriva du côté des champs fruitiers. Ici, elle ne rencontrerait certainement aucune personne des catacombes, c’était un endroit bien trop luxueux. Toutefois, elle s’hasarda à y entrer, et à se trouver une petite cachette. Peut être pourrait-elle tenter de manger ou même de grignoter un petit fruit.

Elle traversa quelques parcelles des champs, marchant le plus vite possible pour fuir les regards de ces gens. Des regards qui vous mettent rapidement mal à l’aise. Lynn avançait d’un pas cadencé, lorsque d’un coup, elle vit un buisson qui lui offrait, ombre et tranquillité à coup sur. En effet ce dernier était disposé d’une manière à la dissimulée quelque peu et totalement si elle se recourbait au maximum. Lynn y alla sans broncher et s’installa. De là où elle était elle pouvait tout voir et observer, sans être réellement vu. Ne faisant pas très chaud, elle se recroquevilla au maximum enroulant de plus belle sa couverture sur elle. Elle regarda autour d’elle luttant contre la fatigue. Elle ne devait pas dormir, surtout pas. Qui sait ce qui pourrait lui arriver. Malheureusement, elle ne put tenir que très peu de temps, et sombra dans un profond sommeil.

[…]

Quelques temps plus tard, quelques minutes, une heure ou plus, Lynn ne serait le dire, quelque chose était venu la réveiller. Quelque chose d’humide et chaud à la fois. Se protégeant aves ses bras, elle vit un chien. Surprise, elle se releva tant bien que mal, intimant au chien de ne pas faire de bruit. A son grand dam, il aboya. Mettant un doigt devant ses lèvres, et attrapant le museau du chien, elle refit le même geste pour qu’il se taise. Chose perdue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://remember-austen.forumactif.com/the-characters-f6/lynn-cornwell-l-innocence-est-une-vertu-t827.htm#60576 http://remember-austen.forumactif.com/qui-veut-un-lien-f51/lynn-cornwell-l-insouciance-d-un-enfant-est-une-perle-rare-en-ce-monde-t846.htm#60913
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Je n'ai point besoin de vous [ft. Callum L. Finley] Sam 5 Mar - 23:48

Je reste où je suis
qu'il plaise à votre personne ou non



Une promenade matinale.Voila à quoi se résumait l'ensemble de ses journées depuis son emménagement à Bath. Respirer l'air frais qu'offrait le lever du soleil et marcher sur l'herbe couverte d'une fine rosée.Admirer la beauté de la nature et penser aux biens égarés.Puis, faire le chemin inverse et rentrer au manoir.Voire faire un passage aux appartements qu'il s'était offert grâce à la recrudescence de ses affaires.Depuis quelques jours, son capital observait une hausse progressive retrouvant ainsi sa vigueur d'antan.Mais qu'en était-il de lui ? Sa vigueur , il l'avait hélas perdu.Même s'il lui arrivait parfois, lorsque le destin l'avait à la bonne , qu'il rencontre une demoiselle capable de le faire sourire. Rares étaient donc ces occasions qui lui offraient un tel plaisir.Rares voire même inexistantes.

Accompagné de son Lévrier qu'il avait nommé Flynn , il avançait paisiblement. Le lord avait acquis une parcelle de quelques hectares pour pouvoir à loisir venir y faire un tour.Ici, parmi les arbres fruitiers, il n'y avait guère de monde , il pouvait contempler l'étendue de sa solitude allongé sous les branches d'un pommier...sa chère Rosaline adorait les pommes.Il n'en avait assez de vivre seul.Assez de ne pas sourire.Assez de jouer le mauvais rôle.

Attrapant une branche qui trainait là, il siffla son lévrier et d'un geste prompt il lança le bois à travers les buissons que l'on y voyait là.Il avait raté son coup.Flynn s'engouffra prestement dans la touffe de broussaille qui pullulait et ne revint pas.Il ne revint pas, certes, mais il émit un aboiement des plus inhabituels.Tout à coup alerté, le lord pressa le pas en sa direction :

-Flynn ! cracha-t-il

Callum Finley ne s'inquiéta pas mais qu'est-ce qui se trouvait dans ce buisson de si étrange ? Le chien avait-il donc flairé une odeur de putréfaction ?

Ses mains vinrent tirer sur le feuillage découvrant ainsi la présence d'une croquante cachée derrière.Il arqua un sourcil intrigué...son allure ne renvoyait pas la fraicheur.Ses vêtements étaient des aillons et ses cheveux...couvert de suie.

- Qui êtes-vous ? Depuis combien de temps demeurez-vous sur ma propriété ?

Il attendait patiemment sa réponse qui n'allait pas tarder à arriver.





Dernière édition par Callum Leonard Finley le Jeu 2 Juin - 16:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lynn CornwellMiss.
Ton prénom : Alex, Lexou, Lexia, Lexina, Minus, Purée de framboise, Choupinette, Crème anglaise, Cremouille
Célébrité : Doutzen Kroes
© : LLAM
Messages : 1916
Date d'inscription : 06/10/2010

Reputation
Famille: Brighton Regiment
Age du personnage: 22 ans
Relations :
MessageSujet: Re: Je n'ai point besoin de vous [ft. Callum L. Finley] Mer 9 Mar - 22:31

Alors que Lynn tentait de faire taire ce satané chien, elle entendit des pas arrivaient dans sa direction. Elle croisa les doigts pour que la destination finale de cet inconnu ne soit pas ce maudit buisson. Machinalement, elle mit la main sur le museau du chien, tentant tout de même de le réduire au silence. Pourvu que cela marche, Lynn n’avait aucune envie de tomber sur quiconque et encore moins une personne qui pourrait la reconnaitre. Aussi silencieuse que discrète, Lynn ferma les yeux et pria pour que personne ne la trouve. Malheureusement, c’était le propriétaire du chien qui venait. Maudite bête, pourquoi avait-il du la trouver !! A cause de ce chien, elle allait très certainement avoir des ennuis. De gros ennuis.

Le propriétaire du chien approchait d’elle, et très rapidement d’ailleurs. Sentant une présence au dessus de sa tête, Lynn ouvrit les yeux et leva la tête, au dessus d’elle se trouvait un homme. Un homme des plus impressionnants qu’il soit, à moins que ce soit l’angle de vue qui le rendait aussi imposant. Lynn prit peur, surtout quand il lui adressa la parole. Elle était sur ses terres, elle se trouvait chez lui, elle en savait rien.

« Je m’en excuse, je ne savais pas »

Morte de peur, elle enleva sa main du museau du chien, se le va précipitamment, et se mit à courir. Elle ne connaissait pas cet homme, mais elle ne voulait surtout pas avoir d’ennui. Se frayant un chemin à travers les buissons, Lynn réussit à mettre une bonne distance entre lui et elle. Cependant, sa couverture s’agrippa ou plutôt s’accrocha à un buisson, plein de ronce, cette fois. Ne voulant pas la perdre, Lynn du revenir en arrière. Alors qu’elle tentait de la récupérer, elle se rendit compte qu’il l’avait suivi. Oh mon dieu, pensa-t-elle. Les ennuis allaient arriver. Tirant de plus belle sur sa couverture, Lynn guettait son arrivée.

« Ne me faites pas de mal s’il vous plait. Je vais partir, je ne reviendrais pas. »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://remember-austen.forumactif.com/the-characters-f6/lynn-cornwell-l-innocence-est-une-vertu-t827.htm#60576 http://remember-austen.forumactif.com/qui-veut-un-lien-f51/lynn-cornwell-l-insouciance-d-un-enfant-est-une-perle-rare-en-ce-monde-t846.htm#60913
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Je n'ai point besoin de vous [ft. Callum L. Finley] Sam 12 Mar - 21:24

Permettez-moi, Madame , de vous offrir une aide

Quelques paroles bredouillées à la vas vite.Cette demoiselle semblait si effrayée.Il fronça des sourcils lorsqu'il la vit s'enfuir.Qu'essayait-elle de faire ? Avait-elle une raison de le craindre ? Le ton de sa voix était-il si effarant ? Pourtant il avait cru avoir -simplement- été ferme.Il ne voulait en aucun cas avoir cet impact sur elle.Alors, il la poursuivit.Elle avait réussi à le distancer.Il avait perdu l'habitude de courir et il était évident que les buissons ne lui facilitaient guère la tâche.Il poussa un juron peu prononçable lorsqu'il constata qu'une ronce lui avait éraflé la paume.« Ne me faites pas de mal s’il vous plait. Je vais partir, je ne reviendrais pas. ».La couverture de l'inconnue s'était coincée dans les branches épineuses lui permettant ainsi de pouvoir la rattraper.Son regard se posa sur elle, fixant les iris bleues opales qui le lorgnaient craintives.NON.Il ne voulait point être craint.Tout sauf l'inspiration de la peur.Son apparence si fragile l'attendrit.La vie était injuste.Elle ne méritait certainement pas de vivre dans de telles conditions.

- Je ne vous ferai rien Miss, soyez-en sûre...

L'apparence de la jeune femme témoignait d'un manque de confort qui plus est d'un manque manifeste d'eau.De nourriture.Où espérait-elle donc aller ? Visiblement, elle n'avait nul point de chute mis à part cette parcelle de terre.Elle ne semblait rien posséder mis à part cette couverture souillée.Croyait-elle pouvoir survivre à la fraicheur nocturne longtemps encore ? Il n'eut nul doute sur ce qu'il allait lui proposer.Il devait se racheter.D'une manière ou d'une autre.

-...je ne vous veux aucun mal.Vous pouvez rester ici autant de temps que vous le voudrez seulement , je doute que le climat soit aussi clément.Des météorologues prédisent l'arrivé de pluies torrentielles...propices aux récoltes mais ...certainement pas : à votre bien être Miss.

Pourquoi ? Pourquoi était-il là à parler avec une paysanne ? Pourquoi ne lui tournait-il pas le dos et rentrait chez lui ? Aucune de ses réflexions ne trouvaient de réponses.Et puis à quoi bon ?

-Vous semblez morte de faim...mon manoir se trouve à quelques bornes d'ici...êtes-vous intéressée par un bon repas chaud ? Notre cuisinière fait des merveilles.

Étrange l'effet que la jeune femme faisait sur lui.Depuis des mois , il ne conversait pas beaucoup et voila qu'en l'espace de quelques minutes il assistait impuissant à une véritable diarrhée verbale !
Ses lèvres remuaient sans qu'il ne le veuille vraiment.Il germait dans son esprit une envie de la protéger.

-Suis-je bête ! J'en oublies les convenances ! Callum Finley...aux dernières nouvelles : je suis lord...et vous ?

L'effort qu'il venait de faire lui avait couté...il détestait les présentations.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lynn CornwellMiss.
Ton prénom : Alex, Lexou, Lexia, Lexina, Minus, Purée de framboise, Choupinette, Crème anglaise, Cremouille
Célébrité : Doutzen Kroes
© : LLAM
Messages : 1916
Date d'inscription : 06/10/2010

Reputation
Famille: Brighton Regiment
Age du personnage: 22 ans
Relations :
MessageSujet: Re: Je n'ai point besoin de vous [ft. Callum L. Finley] Jeu 31 Mar - 19:39

Alors qu’elle se démenait telle une furie pour décrocher sa maudite couverture, cet homme la rattrapa. Il semblait si effrayant, si grand que Lynn se sentait toute petite et chétive à ses côtés. Elle avait peur. Elle s’était endormi sur ses terres, elle n’aurait pas du, surtout si elle avait su qu’elles appartenaient à cet homme. Apeurée, elle le vit s’approcher d’elle, doucement il lui dit qu’il ne lui ferait aucun mal. Sauf qu’elle n’avait nullement l’envie de le croire. Seule la peur commandait en cet instant, elle tira alors de plus belle sur sa couverture, tirant de toutes ses forces. Soudain, elle s’arrêta net. Ses yeux ressemblaient à deux grandes billes, il venait de l’appeler « Miss ». Comment pouvait-il connaitre son rang. Elle n’avait nullement l’allure, ses vêtements, sa coiffure, rien ne témoignait sur elle de sa condition sociale. On aurait pu s’attarder sur ses traits, si fins et délicats, mais il fallait réellement le vouloir. Cette appelation l’intrigua pourquoi l’avoir-t-il appelé ainsi ? et s’il la connaissait ? Qu’allait-elle faire ?

« Vous devez vous trompez, je ne suis qu’une simple jeune femme, habillée de guenilles, je ne ressemble en rien à une Miss »

Allait-il croire à cette déclaration ? Il le fallait bien, elle devait se montrer plus que convaincante, cependant, elle cessa de s’agiter comme une furie. Il lui proposa de venir manger, de se réchauffer dans son manoir. Lynn n’osait pas lui répondre. Un peu de confort ne serait pas du luxe pour elle. Elle aurait eu envie de dire oui sans aucune hésitation. Il faut dire qu’il lui donnait envie, plus qu’envie même. Elle salivait déjà rien qu’à l’idée d’avaler une petite gorgée de thé ou café bien chaud. Un morceau de viande rôtie, du gâteau. Elle y pensait tellement fort, que son ventre se mit à gargouiller terriblement fort (misère). Honteuse et gênée, elle eut, d’instinct, le réflexe de porter ses maigres bras sur son ventre. Ce dernier veniat tout juste de la trahir. Elle avait fait. Cependant, il n’eut pas l’air de l’avoir remarqué, ou tout simplement il feignait l’avoir remarqué, chose distinguée de sa part. Au lieu de lui faire une remarque, il se présenta. Lord Callum Finley. Un Lord, rien que ça ? Quelle chance avait-elle de tomber sur lui, ou non. Cependant, elle s’apprêtait à faire une grosse bêtise, une erreur qu’elle n’aurait jamais fait, si elle avait réfléchi.

« Enchantée de vous rencontrer, Lord Callum Finley. A mon tour de me présenter : Miss Lynn Corn…. »

Horreur, elle venait de se trahir. Elle venait de lui livrer sa condition sociale. Quelle drôle de scène, une Miss habillée en guenille, digne d Cendrillon, tant qu’à faire.

« Je ne puis accepter votre offre, veuillez m’en excuser »

Fuir ! Encore un mot qui la hantait. Elle attrapa de nouveau sur sa couverture, tira un coup sec dessus. Maladroite et empotée, cette dernière tomba à la renverse, tandis que sa couverture se déchirait sous le coup de la force


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://remember-austen.forumactif.com/the-characters-f6/lynn-cornwell-l-innocence-est-une-vertu-t827.htm#60576 http://remember-austen.forumactif.com/qui-veut-un-lien-f51/lynn-cornwell-l-insouciance-d-un-enfant-est-une-perle-rare-en-ce-monde-t846.htm#60913
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Je n'ai point besoin de vous [ft. Callum L. Finley] Jeu 2 Juin - 16:38

Dépourvu de mauvaise intention, il lui avait fait une proposition. Une proposition qu'elle déclina avec politesse. Honteuse , elle s'était rembrunie après les quelques paroles qu'elle avait prononcé : « Miss Lynn Corn…. »
Il s'agissait donc d'une Miss ? Étrange apparence , pour une demoiselle appartenant à sa condition. Des interrogations prirent forme dans son esprit tandis qu'au même moment la jeune femme tentait de fuir. Son accent résonnait comme une mélodie venant d'Écosse. Si c'était bien le cas, le destin venait à nouveau jouer les stratèges. Lui, qui avait des descendants Écossais.

-Ne partez pas...commença-t-il, interrompu par ce qui se produisit aussitôt.

La malheureuse prise dans ses aillons, se retrouva bien assez vite à terre. Furtivement, il s'approcha d'elle, se penchant délicatement sur sa personne. Son regard vint alors couver la demoiselle , arquant un sourcil il poursuivit, un sourire lui étirant les lèvres :

- Je crois qu'il s'agit là, d'une preuve irréfutable de votre fatigue. Ne faites donc point preuve d'orgueil ...

Il vit la jeune femme froncer les sourcils, dardant sur lui un regard dur. Peut être n'avait-elle pas eu le choix ?
Quoique que puissent être les raisons de sa déclinaison, il n'allait certainement pas baisser les bras aussi facilement. Callum Finley était un homme buté et profondément fielleux, le dernier mot serait sien. Point, il l'avait décidé.

-...si ce n'est pas par orgueil que vous refusez mon offre alors qu'est-ce qui vous empêche de l'accepter ?

Excellente question, il s'en félicita. Après tout, son rang lui octroyait la possibilité de faire preuve d'indiscrétion. Il était Lord et elle : Miss. Ne pas répondre à sa question aurait été interprétée comme une feinte. Un manque de respect envers sa personne. Bien que la demoiselle n'ait point l'aspect convenant à son titre, sa physionomie, elle, témoignait de son éducation.

- J'insiste, Miss. Acceptez donc mon invitation.

Le Lord lui présenta alors une main d'appui. Une main que la dénommée Lynn se mit à mirer avec insistance. Cruel Dilemme auquel elle devait être confrontée. Dois-je ou ne dois-je pas ?
Callum dont l'essence même suintait la patience, n'allait certainement pas en démordre .

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Je n'ai point besoin de vous [ft. Callum L. Finley]

Revenir en haut Aller en bas

Je n'ai point besoin de vous [ft. Callum L. Finley]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Nous avons besoin de vous !» Nouveau Forum, qui à besoin de vous.» [Quidditch] Poufsouffle a besoin de VOUS!» Portrait chinois» besoin de vous
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Remember Austen, RPG du XIXe ::  :: Champ fruitier-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit