AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

"I wasn't expected to see you ever again..." (Jack&Gabrielle)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Gabrielle BrawneRebel
Ton prénom : Lily
Célébrité : Gemma Arterton
© : Mach
Messages : 1061
Date d'inscription : 27/03/2010

Reputation
Famille: Tiddlers
Age du personnage: 22 ans
Relations :
MessageSujet: "I wasn't expected to see you ever again..." (Jack&Gabrielle) Jeu 17 Fév - 21:29

    Sept mois. Sept long mois qu'elle vivait parmi la société de Bath. Et pourtant, elle ne s'y était toujours pas accoutumée. Elle n'était guère habituée à l'imposante population de cette ville, qui s'était accrue du fait de l'exode massif. Bien qu'elle n'aurait jamais imaginé le penser un jour, elle regrettait Meryton, sa campagne environnante, et même le manoir des Tiddlers. Ici, tout lui semblait différent. Et pourtant, si familier. Car elle y était déjà venue, il y a bien longtemps. Cette ville avait été la destination de voyages effectués avec ses parents, qui aimaient à s'y rendre. Elle appréciait ces lieux à l'époque, du moins, dans son souvenir. Tout lui paraissait différent à présent qu'elle avait grandi, que sa situation avait tant évolué. Il lui semblait que cette enfant si vive n'était pas elle, mais quelqu'un d'autre. Elle reconnaissait certains endroit, qui pour autant lui semblaient étrangers. Mais elle préférait ne pas s'appesantir sur les souvenirs du passé, bien que celui-ci peu à peu la rattrapait, malgré elle. Ce nom, Brawne, semblaient raviver des images, des souvenirs chez certains habitants de la ville. Les rumeurs peu à peu commençaient à circuler. Qui était-elle vraiment? Personne ne semblait le savoir. Mais fort heureusement, les bruits qui couraient n'avaient pris que fort peu d'importance. Son aspect irréprochable parlait pour elle, ainsi que son apparente dévotion pour ses employeurs. Sa respectabilité, mais surtout sa petite condition, empêchaient qu'elle ne devienne un réel sujet d'intérêt. Et, en comparaison des événements qui s'étaient déroulés en Angleterre, elle ne présentait que fort peu d'intérêt.

    Malgré ses réticences, il lui fallait bien se confronter à la population locale. Chaque jour, il lui avait été prescrit d'effectuer une promenade et prendre l'air. En effet, la vie à Bath était loin de lui avoir été bénéfique. Elle avait souffert de nombreuses privations, notamment de nourriture. Elle n'était certes pas la plus à plaindre. Elle servait une famille riche, et était par conséquent assurée de pouvoir subsister. Cependant, il semblait que ce n'était pas suffisant. Elle était tombée malade, un mois à peine après leur arrivée. Depuis, elle tentait de faire face comme elle le pouvait. Elle n'avait pas d'autre choix, il lui faudrait bien s'habituer à de telles privations. En attendant, elle effectuait ses balades quotidiennes, qui lui permettaient de rester seule durant quelques heures par jour. Elle avait élu la plage et le port comme ses lieux favoris. Elle n'avait plus vu la mer depuis si longtemps qu'elle profitait de chaque minute qui lui était donnée pour l'admirer. Mais pour l'atteindre, elle devait tout d'abord traverser le marché, se confrontant aux passants et à ceux qui venaient y faire leurs achats. Elle n'appréciait guère ce lieu, dont les odeurs étaient plus entêtantes qu'elles ne l'étaient à Meryton.

    Ce jour-là, il lui semblait être particulièrement bondé. Elle tentait de ne pas être bousculée, et espérait parvenir rapidement à le traverser. Jusqu'à ce que son regard se pose sur une silhouette connue. Immédiatement, elle sentit tous les muscles de son corps se crisper. Elle l'aurait reconnu entre mille. Jack Dennaker. Elle avait cru ne plus le revoir après leur dernière entrevue à Meryton. Il l'avait laissée partir sans qu'elle ne sache réellement pourquoi. Depuis combien de temps se trouvait-il là? Savait-il qu'elle y était également? Elle eut l'impression de se trouver en plein cauchemar. Parmi tous les endroits possibles, il avait fallu qu'elle le trouve ici.

    Elle avait pâli. Une bousculade lui fit prendre conscience qu'elle s'était arrêtée au milieu du passage, tétanisée. L'avait-il vue? Peut-être pas. Il lui tournait le dos. Il lui fallait partir au plus vite, disparaître avant qu'il ne l'aperçoive et ne décide de l'accoster. Elle sentait peu à peu une peur féroce l'envahir, mais tentait de ne pas y céder. Il fallait qu'elle conserve tout son sang-froid. Il suffisait qu'elle se noie dans la foule. Il ne pourrait la voir. Ensuite, elle aviserait sur la marche à suivre, lorsqu'elle pourrait réfléchir froidement et rationnellement. Elle fit demi tour, et tenta de se faufiler entre les passant. Elle n'osait se retourner, de peur de découvrir qu'il la suivait. Elle préférait attendre de se trouver de l'autre côté, en sécurité. Mais à peine eut-elle fait quelques pas qu'elle sentit une pression sur son bras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
InvitéInvité
MessageSujet: Re: "I wasn't expected to see you ever again..." (Jack&Gabrielle) Jeu 17 Fév - 22:36

Pour une fois, il s'était décidé à sortir de son trou à rat des Sheds.En réalité, il ne l'avait même pas voulu, ses pieds l'avaient mené plus loin que prévu, en plein marché. La tête ailleurs, il avait heurté de plein fouet une grosse bonne femme qui l'avait fusillé du regard bien comme il faut.
7 bon mois qu'il faisait peur à voir ainsi, en partie déconnecté du monde, apathique, complètement à côté de la plaque.

Oh il n'était pas devenu fou, pas plus qu'il n'était drogué, non! Il était simplement un peu dépressif. Bon, pour être tout à fait honnête quelques grammes d'alcool coulait tout de même encore dans ses veines. L'alcool était un baume à de nombreux maux, mais il ne durait qu'un temps, et Dennaker n'était pas homme à s'ennivrer toute la journée, l'alcool c'était une drogue, et il ne voulait pas finir comme son frère.

Il n'était rien. Rien qu'un pauvre bougre égaré dans la populace, sans identité, sans réputation.
Amer,échevelé, il était là debout, désoeuvré en plein milieu des étals. Rompant son immobilisme, il se retourna pour retourner chez lui. Il n'avait rien à faire, là dehors, sans repère!

C'est à ce moment qu'il vit la boiteuse, qui elle aussi s'en allait. Brusquement sorti de sa torpeur latente, il s'élança vers elle et lui attrapa avec force le bras. Elle, c'était la personnification de son malheur passé, un malheur passé semblable au malheur présent. Alors pourquoi l'attraper? Pour lui faire payer?!La tirant violemment par le bras, il la plaqua contre le mur d'une bâtisse environnante. Le regard vide, le souffle fort, il était là, devant elle, la tenant sans savoir ce qu'il allait en faire.Brusquement il la lâcha, il l'encerclait, c'était suffisant à prévenir toute fuite .


- J' n'allais quand même pas laisser passer l'occasion d'avoir une petite conversation avec toi.

-Alors comme ça tu as survécu...Encore que tu es toute pâlote.. tu ne t'en es pas sorti mieux que moi de cette "panade", pas vrai?! Mais pour moi, tu vois, c'est la deuxième fois que ça m'arrive, et la première c'était à cause de cette ordure de vieux qu'était ton oncle. Le problème c'est qu'il a déjà passé l'arme à gauche, je ne peux plus aller lui régler son compte,toi par contre tu es toujours là..........


C'était un bonheur de se sentir craint de quelqu'un dans cette ville..une sorte de reconnaissance, reconnaissance à laquelle il aspirait depuis ces derniers mois ici. Mais voulait il vraiment lui faire du mal, elle était déjà boiteuse et pas bien vigoureuse, elle n'avait rien à lui apporter... et puis en plus ils étaient dans un lieu très fréquenté. Il ne pourrait rien tenter.
Lisait elle l'hésitation qui habitait ses yeux polaires?!Cette hésitation en tout cas se dissipa bien vite.


-Allons Gabrielle, il va bien falloir un jour que tu paies les erreurs de ton oncle.. les dettes ça se transmet il me semble.

Il était injuste qu'elle ait à payer pour lui, il n'avait jamais rien fait pour elle qui puisse justifier cela, il n'y avait qu'un lien de sang entre eux, mais il ne s'arrêterait pas à ce genre de considérations, ce n'était pas dans ses habitudes et puis de toute façon la vie était injuste, c'était un fait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Gabrielle BrawneRebel
Ton prénom : Lily
Célébrité : Gemma Arterton
© : Mach
Messages : 1061
Date d'inscription : 27/03/2010

Reputation
Famille: Tiddlers
Age du personnage: 22 ans
Relations :
MessageSujet: Re: "I wasn't expected to see you ever again..." (Jack&Gabrielle) Ven 18 Fév - 21:30

    Quelques secondes à peine avaient suffi. Elle avait senti une forte pression s'exercer sur son bras. Elle n'avait pas eu le temps de réagir. Elle se retrouva avec force plaquée contre un mur. Elle l'avait reconnu avant même de se trouver face à lui. Qui d'autre aurait pu faire preuve d'une telle violence à son encontre. Il la lâcha, mais l'encercla de ses bras, l'empêchant ainsi de fuir. La peur l'envahit, de plus en plus forte. Que lui voulait-il? Qu'allait-il donc lui faire? Elle ne parvenait ni à réfléchir, ni à bouger. Quand bien même elle l'aurait voulu, elle aurait sans doute été dans l'incapacité de lui résister ou de tenter de s'enfuir. Elle attendait, glacée d'effroi, ne le lâchant pas une seconde du regard.

    Il semblait lui reprocher l'état dans lequel il se trouvait. En le regardant mieux, elle comprit de quoi il parlait. Il avait visiblement vécu de sombres jours. Il semblait abattu, presque désespérée. Et pourtant, elle n'avait pas l'âme suffisamment noble pour éprouver de la compassion à son égard. Jamais elle ne pourrait le voir autrement que comme un ennemi, un homme qui avait été un jour associé à celui qu'elle haïssait tant, et qui aujourd'hui lui voulait visiblement du mal. Elle ne parvenait plus à dissimuler sa peur, qui était visible sur son visage. Cette crainte était principalement due à l'ignorance des intentions qu'il pouvait avoir à son encontre. Puis, avec une certaine surprise, elle vit les signes d'une hésitation dans son regard, dans ses gestes. Ils se trouvaient dans un lieu public. Il y avait bien trop de monde pour qu'il ose réellement porter la main sur elle ou tenter quoique ce soit d'autre. Cette constatation lui redonna de l'assurance et de la contenance, bien que la peur soit toujours présente.


    « Qu'attendez-vous de moi au juste Mr Dennaker? »

    Elle voulait savoir, tout simplement. Elle voulait comprendre pour quelle raison il s'acharnait à la poursuivre, pourquoi il ne l'oubliait pas, tout simplement. Elle ignorait tout des affaires qu'ils avaient conclues avec son oncle. Elle les supposait simplement louche mais se moquait à vrai dire de leur réelle nature. Elle savait simplement que l'argent de ses parents avait été utilisé à cet effet. Elle ne demandait pas à en apprendre davantage. Visiblement Jack lui en voulait, pour une raison ou une autre, et c'était sur elle qu'il s'acharnait, elle qui pourtant faisait tout pour se détacher de cet homme dont elle n'avait plus voulu entendre parler depuis sa mort. Lorsqu'elle entendit ce qu'il désirait, ce qu'il voulait réellement, elle se sentit presque assommée tant ces motifs étaient évidents. Elle laissa échapper un léger rire, comme abasourdie par l'absurdité de ce qu'elle entendait.

    « Alors c'est cela que vous voulez, de l'argent. Et qu'espérez-vous de moi? Ignorez-vous que je dois travailler pour subsister? Qu'imaginez-vous, que je garde de l'argent quelque part? Je ne possède rien, et vous pouvez me faire tout ce que vous désirez, cela n'y changera rien. »

    Elle aurait dû y penser avant. Qu'aurait-il pu vouloir d'autre que quelque chose de si bas que l'argent? Il avait été lésé, sans doute, mais elle l'avait été également. Elle éprouvait encore davantage de mépris à son égard, si cela était possible, et ce sentiment la rendit plus vaillante et la poussa à parler avec plus d'assurance qu'auparavant.

    « A présent, laissez-moi partir. Je n'ai rien à vous apporter. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
InvitéInvité
MessageSujet: Re: "I wasn't expected to see you ever again..." (Jack&Gabrielle) Sam 19 Fév - 21:03

Elle en avait mis du temps à comprendre ses motifs... encore qu'effectivement, comme il l'avait pensé précédemment, elle n'avait sûrement pas mis son nez dans les comptes de son oncle. Le simple fait de le savoir ruiné avait dû lui paraitre une raison valable pour éviter de s'approcher des finances douteuses et désastreuses du vieux.

En tout cas il venait d'obtenir ce qu'il voulait, voir la peur s'inscrire sur ce visage insignifiant, et c'était suffisant pour le moment.


-Et bien voilà!Te voilà assez adulte pour reconnaitre que je ne suis pas un parfait inconnu...tu te rappelles même parfaitement de mon nom. C'est assez cocasse, je n'aurais pas cru que tu puisses l'avoir entendu, enfin, j'veux dire.. c'est pas comme si le moribond avait pour coutume de te parler de ses connaissances!

Lança t'il sur un ton taquin de grand frère assez peu rassurant, venant de lui!
Malgré la position bien peu enviable dans laquelle elle se trouvait, la jeune femme se trouva bientôt assez enhardie pour exiger de lui qu'il la laisse partir. Elle avait même plaidé sa cause avec un argument de choc: elle n'avait rien de solvable . Mais ce qu'elle n'avait pas compris, c'est qu'il avait déjà depuis fort longtemps compris cela. Alors que voulait il.. oui c'était une bonne question. Le savait il lui même?!

-Je me doute de tout ceci.. que crois tu! J' me suis renseigné sur ton compte.. à l'époque j'avais encore des informateurs!Je sais que tu es gouvernante et que ce genre de personne gagne juste ce qu'il faut pour assurer sa subsistance, je ne suis pas atteint de débilité et je ne suis pas encore assez vieux pour être sénile!

Alors que lui répondre?!Il n'aimait pas se défiler ainsi devant ses proies, car le faire c'était comme voir se planter profondément dans sa dignité une écharde blessante. Il opta donc pour une stratégie simple:Reprendre les mots de la jeune femme et les retourner contre elle, cela entretiendrait le mystère sur ses intentions.. ou lui donnerait une fausse idée de ces intentions.Mais c'était toujours mieux que d'avouer qu'il avait tout simplement une forte obession le conduisant à toujours rechercher à rappeler à la jeune gouvernante qu'elle était liée à lui par une dette. Il aimait tenir les gens sous sa coupe, et elle était bien la dernière avec sa famille à l'être vraiment. Cependant, cela, elle ne pourrait le comprendre, et il ne le lui révèlerait de toute façon pas. C'était s'avouer faible que de montrer qu'on avait besoin d'être quelqu'un.

-Je peux vraiment te faire tout ce que je désire, Gabrielle?C'est gentil à toi de me le signaler mais c'est bien peu prudent d'affirmer ce genre de choses. Je m'attendais à des paroles plus sages de ta part. Tu ne sais , après tout, même pas ce que je peux réellement vouloir de toi!

Et sans raison, il lui laissa le champ libre pour s'enfuir si elle le voulait, ce qui était pratiquement certain. Il n'avait pas lu que de la peur dans son regard, il y avait aussi eu dans ces prunelles une lueur plus vive que toutes les autres, une de celles qu'il voyait parfois dans le regard de Lexy envers Terry et qui témoignait d'un sentiment très profond et fort: la haine. Lui ne la détestait pas, du moins pas à ce point là. Elle n'était que la victime par ricochet de sa colère et de son désarroi. Sans doute lui laissait il penser qu'il était capable de tout, même de l'étrangler, mais ce n'était pas le cas. C'était une image. Impulsif il était, mais un homme tout de même, pas une bête!

-Ici tu as toute une ribambelle de témoins et je ne suis pas assez fou, comme tu as pu l'espérer, pour te faire la moindre chose.. mais la prochaine fois, tu n'auras peut être pas autant de chance! Peut être ne le sais tu pas, mais à Meryton, mes débiteurs n'en menaient pas large.. et ceux qui tardaient trop à me rembourser étaient bien vite rappelés à l'ordre avec des méthodes assez persuasives. Toi, je ne te poursuivrais pas, mais tu ferais mieux de réussir à éviter mon chemin!Qui sait! Je pourrais avoir envie de passer mes nerfs sur toi!Et crois moi, j'ai assez de journées tendues pour pouvoir ressentir cette envie assez souvent.

ô le doux parfum de la menace. Qu'il lui avait manqué!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Gabrielle BrawneRebel
Ton prénom : Lily
Célébrité : Gemma Arterton
© : Mach
Messages : 1061
Date d'inscription : 27/03/2010

Reputation
Famille: Tiddlers
Age du personnage: 22 ans
Relations :
MessageSujet: Re: "I wasn't expected to see you ever again..." (Jack&Gabrielle) Ven 25 Fév - 18:48

    Comme elle aurait aimé qu'il ne soit en fait qu'un inconnu pour elle. Elle ne se sentait rien en commun avec cet homme, elle, gouvernante respectable et irréprochable. Cet univers de corruption n'était pas le sien et elle désirait s'en éloigner le plus possible. Elle avait trop longtemps été plongée dedans. Pourquoi ce passé s'acharnait-il à la rattraper alors qu'elle cherchait tant à le fuir ? Bien qu'elle aussi se soit trouvée ruinée, déshonorée et traumatisée, elle avait tout fait pour se reconstruire une vie nouvelle. À Meryton, nul n'avait eu connaissance de ses origines, de son histoire, excepté Mr Dennaker. À Bath, elle sentait que certains se posaient des questions, mais rien qui ne pouvait l'alarmer pour le moment. Il était le seul à réellement vouloir la confronter à ce passé, et elle le haïssait également pour cela.

    À présent qu'elle savait ce qu'il attendait réellement d'elle, elle désirait qu'il la laisse partir, et ne s'approche plus jamais d'elle. Elle ne pouvait rien pour lui. Elle n'avait pas pu sauvegarder sa propre fortune. Son existence était suffisamment pénible pour qu'elle n'ait pas à le supporter plus longtemps. Il n'y avait à ses yeux ni dette, ni obligation. À présent que son oncle était mort, elle ne le reconnaissait plus comme son parent. Mais il ne semblait pas en être de même pour Jack, qui les voyait comme reliés l'un à l'autre.

    À sa réponse, elle pâlit brutalement, encore davantage. Qu'avait-il voulu dire ? Avait-il d'autres intentions qu'elle ignorait encore ? Quel noir dessein prévoyait-il pour elle ? La pousser à voler, à se prostituer peut-être ? Elle le connaissait bien peu, mais le croyait capable de tout. Elle sentit une fois de plus la panique l'envahir. Il avait cherché à lui faire peur, et il avait réussi. Car que pouvait-elle contre cet homme ? D'une parole, il avait le pouvoir de détruire sa réputation auprès de la population locale, et pire, de la famille Tiddler. Elle pourrait perdre le peu qu'elle avait. Elle pouvait supporter d'être renvoyée, de manquer d'argent, mais pas de perdre sa dignité. Elle se laissa aller à la colère pour la première fois depuis qu'elle était face à lui.


    « Dites le moi, que voulez-vous ? Qu'imaginez-vous que je puisse vous apporter ? Répondez ! »

    Il sentait qu'elle avait peur, elle le savait. Il s'écarta, lui laissant la possibilité de partir, ce qui l'effraya encore davantage, car désormais elle demeurerait dans l'attente et l'appréhension de leur prochaine rencontre. Il était probablement qu'à chaque sortie, la peur serait toujours présente. Aujourd'hui, il ne lui ferait rien. Ils se trouvaient dans un lieu public et une jeune femme menacée par un homme tel que Jack serait rapidement remarquée et secourue. Elle s'écarta de lui, prête à partir. Ses dernières paroles ravivèrent tout le mépris qu'elle pouvait éprouver à son égard.

    « Vous êtes en vérité de la même espèce d'homme que mon oncle. Aussi intéressé, aussi méprisable et pitoyable. Je n'ai que faire de vos menaces et je ne souhaite qu'une chose, ne jamais vous recroiser à l'avenir. »

    Elle ne se montrait que rarement haineuse ou vindicative. Mais, en compagnie de cet homme, celle qu'elle avait été autrefois, cette enfant emportée, sauvage dont on disait qu'elle avait le diable en elle, revenait. De nouveau, elle s'enflammait et perdait cette belle contenance qu'elle ne cessait d'afficher au quotidien. Elle le provoquait très clairement, quitte à s'attirer ses foudres. Ses yeux étaient brillants de colère. Elle s'était évidemment donné l'air plus assurée qu'elle ne l'était en réalité. Elle tentait d'ignorer sa peur en l'attaquant, sans se soucier des conséquences qui pourraient peut-être suivre.

    Elle tourna les talons, sans courir. Il n'aurait de toute façon aucun mal à la rattraper s'il le désirait. Elle espérait intérieurement qu'il en fasse de même et reparte d'où il venait. Elle aurait aimé ne plus jamais entendre parler de lui, mais elle craignait malheureusement que ce ne soit pas le cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
InvitéInvité
MessageSujet: Re: "I wasn't expected to see you ever again..." (Jack&Gabrielle) Jeu 3 Mar - 22:02

L'argent. Tout ce qui le motivait?!Elle était dans le vrai.. et dans le faux. Il était près de ses sous certes mais d'un autre côté, si seul l'argent le motivait il se serait déjà laissé dépérir tant il se sentait au bord de la ruine. Non il voulait vivre, vivre et se sentir vivant. Et pour se sentir vivant, il fallait qu'il y ait des personnes qui reconnaissent son existence, des personnes comme elles.
Elle, elle le faisait à sa façon en le haïssant, une haine palpable dans le ton qu'elle avait pris, si exaspérée de se savoir poursuivie alors qu'elle n'avait aucun bien matériel à lui offrir.

Oui, il avait fait exprès de laisser le doute subsister dans la tête de la jeune femme, lui faisant miroiter une possible prostitution forcée, mais tout cela n'était que du bluff, il n'était pas Caël Vaughn,il se voyait mal obliger une femme à user de ses charmes pour gagner de l'argent. Son histoire personnelle l'en empêchait. Il semblait cependant que son art de la phrase qui fait mouche était intact. Elle avalait tout tout cru.

Elle profita, comme il l'avait prévu, de la liberté qu'il lui laissait , pour partir, mais elle ne le fit pas avant d'avoir décoché SA flèche, lui rendant coups pour coups en une petite phrase qui le mit dans une fureur qu'il s'efforça de contenir mais qui le poussa à la suivre pour tout simplement lui répondre. Il n'allait pas la faire se retourner, après tout à quoi cela servirait.Du moment qu'elle était à proximité pour entendre ce qu'il avait à dire, ce serait suffisant;


- Je t'interdis de me comparer à lui, tu m'entends!.Tu ne m' connais absolument pas Gabrielle, alors garde ton jugement pour toi. .Moi j'ai toute ma famille qui vit sur mon dos, et je les nourris comme je peux sans contrepartie, alors ravale tes paroles, si j'étais intéressé, j'les aurais tous foutu à la porte comme ton oncle l'aurait fait si tu n'avais pas eu un shilling à lui apporter!Tu n'as rien à dire, tu n'subviens qu'à tes propres besoins, et d'ailleurs pas étonnant, à coup sûr tu restes froide comme un glaçon avec tout le monde, tout comme lui l'était et tu mourras très certainement seule, sans personne pour porter ton deuil, tout comme lui!

Il n'avait jamais aimé le vieux. Et ce même avant qu'il le vole! Même si il n'était pas homme, à l'époque, à aimer les gamins, il avait remarqué la quasi méchanceté prodiguée par son associé à la "petite" et l'avait prise en pitié, cette petite sauvageonne qui fuyait dès qu'elle l'apercevait rentrant dans la maison. Jack n'était pas un tendre, mais il n'aurait jamais traité un enfant de la sorte, et surtout pas un môme qui lui était lié par le sang. Et puis à vrai dire, son associé l'avait toujours traité avec une condescendance si affirmée que Jack avait souvent eu envie de le ruer de coups bien qu'y étant habitué. Ceci seul expliquait sa réaction si soudaine à cette phrase de Miss Brawne.

Elle ne se retourna pas, ne sembla pas réagir mais au fond il s'était attendu à cette indifférence, ce n'est pas comme si ils avaient été les meilleurs amis du monde. Frappant du pied rageusement dans un caillou, il se mit alors en marche pour retourner chez lui

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: "I wasn't expected to see you ever again..." (Jack&Gabrielle)

Revenir en haut Aller en bas

"I wasn't expected to see you ever again..." (Jack&Gabrielle)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» I never expected this today. | ft. tazyoung ♡» when she was just a girl, she expected the world ▬ sariopée» This world will never be What I expected - Jayce» 02. Crying shame [sujet terminé]» Technique du Jeune Jack
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Remember Austen, RPG du XIXe ::  :: Marché-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit